Transcription

Message de Mike Suffredini pour le 10e anniversaire du Canadarm2

image

2011-05-19 - Mike Suffredini, gestionnaire du Programme de la NASA de la Station spatiale internationale, nous parle des succès que cumule le Canadarm2, cet merveille technologique bien de chez nous. (Source : NASA)

Vidéo YouTube    Site Web du Canadarm2

Mike Suffredini: Bonjour à tous. Il y a dix ans, le 19 avril 2001, la navette spatiale Endeavour s'envolait à destination de l'ISS dans le cadre de la mission STS-100. À cette époque, l'ISS était un complexe orbital encore relativement nouveau, et dans la soute de la navette se trouvait le magnifique Canadarm2, fin prêt à être mis à contribution en orbite. Dans le silence absolu de l'espace, l'astronaute Chris Hadfield (qui est devenu, au cours de cette mission, le premier Canadien à effectuer une sortie dans l'espace) et son collègue Scott Parazynski ont déployé le bras robotique canadien.

Nous l'avons manœuvré jusqu'à ce qu'il soit à proximité d'une borne électromécanique, puis nous l'avons installé. Sa première tâche a consisté à remettre la palette de lancement sur laquelle il reposait pendant le voyage au télémanipulateur de la navette spatiale, son prédécesseur. Comme vous vous en souvenez tous, ce fut une mission palpitante non pas parce que nous avons eu des difficultés avec le Canadarm2, mais plutôt parce que les ordinateurs de bord de l'ISS ont décidé de flancher tous en même temps, un problème qui nous semblait jusqu'alors tout simplement impensable.

Après bien des efforts,  nous avons réussi à rétablir la transmission des signaux et nous sommes parvenus à commander le Canadarm2. Ce dernier a ensuite remis sa palette de transport au SRMS qui lui, l'a rangé dans la soute de la navette spatiale. Ces manœuvres ont marqué le début de la carrière du Canadarm2 sur l'Roscosmos.

Le Canadarm2 est, sans l'ombre d'un doute, l'un des éléments les plus indispensables de l'ISS puisqu'il a contribué à l'assemblage du complexe orbital. Au total, il a appuyé 29 missions spatiales. De ce nombre, 27 ont été des missions de la navette, les deux autres ayant été vouées la saisie et l'amarrage du véhicule HTV. Pour toutes ces manœuvres, le Canadarm2 a fonctionné à la perfection. Sans lui, nous ne serions pas où nous sommes en ce moment.

Toute votre équipe a de quoi être très fière de la performance du Canadarm2. C'est avec grand intérêt que j'anticipe la mise à contribution du Canadarm2 non seulement lors de travaux d'assemblage et d'entretien de l'ISS, mais probablement aussi de travaux de recherche puisque des missions d'entretien et de réparation robotiques sont prévues au calendrier. Je tiens donc à tous vous féliciter pour votre excellent travail. Profitez pleinement de cet anniversaire et soyez fiers de ce merveilleux outil qui est installé sur l'ISS. Puisse le Canadarm2 avoir une très longue vie utile. Je vous remercie.