Agence spatiale canadienne
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Contenu de la page

La contribution canadienne

La majeure partie du territoire accessible de la zone aurorale de l'hémisphère Nord est située au Canada, 16 des 20 stations d'observation se trouvent donc à l'intérieur des frontières canadiennes tandis que les quatre autres occupent l'Alaska.

Les sites de THEMIS au Canada et en Alaska (Illustration : Eric Donovan et Mike Greffen)
Les sites de THEMIS au Canada et en Alaska (Illustration : Eric Donovan et Mike Greffen)

Eric Donovan, professeur associé de physique et d'astronomie à l'Université de Calgary, dirige le volet canadien de THEMIS. Son équipe de scientifiques et d'ingénieurs a travaillé en étroite collaboration avec leurs homologues des États-Unis pour développer le réseau d'observatoires terrestres. Cette équipe est chargée de mettre sur pied les observatoires canadiens et de recueillir la vaste quantité de données que produira tout le réseau.

Au début de novembre 2007, le réseau canadien formé de 16 observatoires est devenu entièrement opérationnel avec l'installation de la dernière station d'observation à Kuujjuaq, au Québec (voir l'illustration ci-dessus).