Agence spatiale canadienne
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Contenu de la page

Sciences

Aperçu des campagnes antérieures

Octobre 2003

Mai 2003

Avril 2003

Septembre 2002

Janvier 2002

Septembre 2001

Juillet 2001

Octobre 2003

Croissance de couches minces organiques en microgravité (Université de Moncton)

L’objectif de cette expérience était d’étudier l’effet de la gravité sur le processus de nucléation de certaines couches minces organiques.

Relation entre la propriété de mouillage des surfaces, la configuration des fluides à la surface des contenants et le mouvement des liquides soumis à différents niveaux d’accélération (INRS - Energie et Matériaux)

L’objectif de cette expérience était de mesurer les angles de contact (propagation et retrait) entre le liquide et les côtés intérieurs de différents contenants et ce à différents niveaux d’accélération.

Haut de page

Mai 2003

Influence de la gigue gravitationnelle sur la dynamique des fluides au niveau d’un système de croissance de cristaux de protéines (Université de Toronto)

L'objectif de cette expérience était d’étudier l’influence de la gigue gravitationnelle et autres vibrations induites sur le mouvement des fluides dans un système de croissance des cristaux de protéines ainsi que d’évaluer l’impact de perturbations circulaires.

Système expérimental à bord du Falcon-20

Système expérimental à bord du Falcon-20

Effets de la gigue gravitationnelle sur le mouvement de particules confinées à l'intérieur de cellules liquides (Université de Toronto)

L’objectif de cette expérience était d’étudier le comportement de systèmes solide/liquide ou vapeur/liquide soumis à des perturbations de type gigue gravitationnelle dans le but de vérifier les prédictions d’un modèle numérique.

Système expérimental à bord du Falcon-20

Système expérimental à bord du Falcon-20

Haut de page

Avril 2003

Effets d'interface dans les mélanges de fluides à phases multiples (Université de l'Alberta)

L'objectif de cette expérience était de mieux comprendre les effets de la mouillabilité des particules sur la stabilisation des émulsions ainsi que d'étudier l'effet de la gravité sur les angles de contact afin de définir la ligne de tension.

Système expérimental à bord du Falcon-20  Système expérimental à bord du Falcon-20

Système expérimental à bord du Falcon-20

Haut de page

Septembre 2002

Mouillage d'une surface liquide par un autre liquide non miscible

Les expériences effectuées par INRS avaient pour but de recueillir des données supplémentaires sur le mouillage d'une surface liquide par un autre liquide non miscible. Le mouillage est la manifestation de l’interaction d’un liquide avec une surface et il peut être caractérisé par l’angle de contact entre une surface et le liquide (dépôt d’une goutte de liquide sur une surface). Pour obtenir des informations supplémentaires, veuillez consulter les campagnes paraboliques de janvier 2002 et de juillet 2001.

Synthèse par réaction auto-entretenue à haute-température de sulfure métal dans des conditions de microgravité

Cette campagne de vols paraboliques a permis au chercheur Sam Goroshin et à son équipe de l'Université McGill d'obtenir une occasion de vol pour tester leur expérience sur la réaction auto-entretenue à haute température. L'objectif était de réaliser la synthèse d'un mélange verre-céramique La-Ca-S. La réaction auto-entretenue à haute température est une méthode basée sur la combustion pour établir la synthèse de matériaux technologiques tels que les céramiques, les composés de céramique ainsi que les composés métalliques.

Système expérimental de l'Université McGill à bord du Falcon 20

Système expérimental de l'Université McGill à bord du Falcon 20

Fabrication de matériaux électroluminescents en microgravité

Les travaux de l'Université de Moncton, dirigés par le chercheur P.V. Ashrit, avaient pour but de recueillir d'avantage de données sur les expériences faites dans le cadre de campagnes de vols paraboliques antérieures. Leur système expérimental a été modifié dans le but d'améliorer les résultats obtenus lors de la dernière campagne. L'objectif des expériences est d'évaluer la faisabilité de la fabrication de matériaux électroluminescents sous forme de couches minces par la méthode de transport de vapeur (Physical Vapor Transport) en microgravité. De plus, les données recueillies permettent d'en connaître davantage sur l'influence de la gravité sur la formation de ces matériaux, qui détiennent un fort potentiel d'utilisation en optique et en photonique.

Effets de la gigue gravitationnelle sur le mouvement de particules confinées à l'intérieur de cellules liquides ET Caractéristiques d'écoulement biphasé et de transfert thermique d'un caloduc dans des conditions de microgravité

La première expérience avait pour but d'étudier l'effet de la gigue gravitationnelle sur le mouvement d'une bulle et d'une particule à l'intérieur d'une cellule remplie d'eau. Soit une particule solide, soit une bulle a été suspendu dans des cellules rectangulaires qui ont été remplies d'eau. La densité, la grosseur et la forme (sphérique ou cylindrique) des particules ont été changées systématiquement durant l'expérience dans le but de comprendre comment ces paramètres influencent la réponse des particules aux vibrations controlées et à la gigue gravitationnelle.

La deuxième expérience portait sur les caractéristiques d'écoulement biphasé et de transfert thermique d'un caloduc dans des conditions de microgravité. Les mécanismes qui régissent le transport thermique dans des conditions de gravité normales et réduites sont encore mal comprises. Ainsi, les expériences réalisées à bord du Falcon 20 auront pour effet d'aider les chercheurs à mieux comprendre les effets de la gravité sur l'exploitation d'un tel caloduc.

Haut de page

Janvier 2002

Mouillage d'une surface liquide par un autre liquide non miscible

Le but de cette expérience était de tester l'appareil expérimental modifié (nouveau design des cellules liquides basé sur les résultats obtenus lors de la campagne de vols de juillet 2001) et de recueillir plus d'information expérimentale sur le mouillage d'une surface liquide par un autre liquide non-miscible.

Effets d'interface dans les mélanges de fluides à phases multiples

L'objectif de cette expérience était de mieux comprendre la géométrie et la dynamique de systèmes de fluides composés de trois phases. Deux types d'expériences ont été effectués. La première consistait à analyser l'effet de la pression sur l'angle de contact entre l'huile de silicone et l'eau en contact avec des billes de verre. La deuxième expérience consistait à étudier la dynamique des gouttes d'huile en présence de particules de propriétés différentes.

Système expérimental de l'Université de l'Alberta à bord du Falcon 20

Système expérimental de l'Université de l'Alberta à bord du Falcon 20

Haut de page

Septembre 2001

Effets des câbles ombilicaux sur le développement de MVIS

La campagne de vols effectuée en septembre 2001 reposait sur l'étude de deux phénomènes particuliers. La première expérience, menée par le chercheur Bjarni Tryggvason, concernait les effets des câbles ombilicaux sur les performances du système MVIS. La deuxième expérience visait la fabrication de matériaux électroluminescents en microgravité. Le chercheur principal était P.V. Ashrit.

Le système MVIS (sous-système d'isolation contre les vibrations en microgravité) est présentement développé par l'Agence spatiale canadienne pour le Laboratoire des sciences en fluides (FSL) de l'Agence spatiale européenne. MVIS est un système qui est basé sur la technologie de la première et de la seconde génération du MIM, aussi développé par l'ASC au cours des dernières années. La principale caractéristique qui différencie MVIS des autres générations du MIM provient du fait que l'isolation des vibrations s'effectue avec la répartition de plus de 22 câbles ombilicaux.

L'un des principaux objectifs au cours du développement de MVIS est de déterminer l'influence des câbles ombilicaux  sur l'élément isolé (FCE) du FSL. L'objectif de cette campagne de vols du Falcon-20 était donc de mesurer les effets de perturbation que provoquent les conduits ombilicaux sur la partie flottante de MIM2 et, par le fait même, de valider les modèles d'éléments finis qui seront utilisés pour déterminer les effets des câbles ombilicaux sur l'élément isolé de MVIS.

Systèmes expérimentaux à bord du Falcon-20

Systèmes expérimentaux
à bord du Falcon-20
Systèmes expérimentaux à bord du Falcon-20

Systèmes expérimentaux
à bord du Falcon-20

Fabrication de matériaux électroluminescents en microgravité

La deuxième expérience, menée par le chercheur P.V. Ashrit, portait sur la fabrication de matériaux organiques électroluminescents en microgravité. L'objectif était d'évaluer la faisabilité de la fabrication de matériaux électroluminescents sous forme de couches minces par la méthode de transport de vapeur (Physical Vapor Transport) en microgravité. Afin de permettre le développement de meilleurs procédés de contrôle du côté de la fabrication de ces matériaux, qui détiennent d'ailleurs un fort potentiel d'utilisation en optique et en photonique, une bonne compréhension de l'influence de la gravité sur la formation de couches minces sera nécessaire. Les expériences menées à bord de l'avion de recherche Falcon-20 ont permis de vérifier le lien de dépendance qui existe entre l'influence de la gravité et la formation de couches minces.

Système expérimental sur la fabrication de matériaux électroluminescents

Système expérimental sur la fabrication de matériaux électroluminescents

Haut de page

Juillet 2001

Mouillage d'une surface liquide par un autre liquide non miscible
(INRS – Énergie et matériaux)

Lors de cette campagne de vols paraboliques, le chercheur principal Guy Ross ainsi que l’agent de recherche Gilles Abel de l’Institut national de la recherche scientifique – Énergie et Matériaux ont réalisé des expériences sur le mouillage d’une surface liquide par un autre liquide non miscible en apesanteur. Le mouillage est la manifestation de l’interaction d’un liquide avec une surface et il peut être caractérisé par l’angle de contact entre une surface et le liquide (dépôt d’une goutte de liquide sur une surface).

Sur terre, une goutte déposée à la surface d’un autre liquide aura tendance à s’enfoncer sous l’effet de la gravité, ce qui rend la mesure des angles de contact imprécise, voire impossible. De telles mesures peuvent par contre être réalisées dans un environnement de microgravité comme par exemple au cours de vols paraboliques.

 Montage expérimental fixé à bord de l’avion de recherche Falcon 20 (vue du dessus)

Montage expérimental fixé à bord de l’avion de recherche Falcon 20 (vue du dessus)
Goutte d’eau à la surface d’un liquide en conditions de microgravité

Goutte d’eau à la surface d’un liquide en conditions de microgravité