Immuno Profile : rester en santé dans l'espace

Sciences de la santé

Immuno Profile sera la première expérience scientifique visant à surveiller le système immunitaire des astronautes durant toute la durée de leur mission à bord de la Station spatiale internationale (SSI). Elle permettra d'examiner les changements dans les hormones du système immunitaire et les globules blancs, la première ligne de défense contre les pathogènes comme les bactéries et les virus.

Contexte

Vivre dans l'espace a un effet néfaste sur le système immunitaire des astronautes. Plusieurs caractéristiques de l'environnement spatial, comme la microgravité, l'exposition accrue aux rayonnements, la perturbation des cycles du sommeil et l'augmentation du stress, peuvent compromettre l'immunité. Même un simple rhume affecte les capacités de l'astronaute à se concentrer sur ses expériences scientifiques et sur ses tâches d'entretien. Les infections peuvent se propager rapidement au sein des membres de l'équipage puisqu'ils sont confinés dans l'environnement fermé de la SSI.

À l'heure actuelle, des échantillons de sang pour étudier ce phénomène sont prélevés puis congelés avant d'être retournés sur Terre pour analyse. Ce processus d'entreposage endommage les cellules délicates servant aux études sur l'immunité. Ainsi, les expériences réalisées à ce jour portent sur le système immunitaire des astronautes avant et après leur mission spatiale.

Bientôt, grâce au bioanalyseur canadien (dont le lancement vers la SSI est prévu en ), les chercheurs d'Immuno Profile seront en mesure d'obtenir des analyses des cellules sanguines et des biomarqueurs protéiques en direct de la SSI. Au moment où les agences spatiales planifient des expéditions habitées dans l'espace lointain, il est tout indiqué de mieux comprendre la santé immunitaire des astronautes tout au long de leur mission.

Fonction immunitaire

Un globule blanc (à gauche) fabrique des anticorps qui marquent des virus pour que ceux-ci soient attaqués.Une baisse du nombre de ces cellules ou de leur fonction peut, par exemple, mener à des infections, réactiver des virus latents ou augmenter le risque de réactions allergiques.

Objectifs

L'étude Immuno Profile vise :

 Retombées sur Terre

Les résultats de l'étude Immuno Profile permettront de mieux comprendre l'affaiblissement immunitaire liées au stress et au vieillissement sur Terre. Généralement, le système immunitaire décline avec l'âge. L'expérience pourrait relever des similarités entre les fonctions immunitaires d'une population âgée et celles des astronautes dans l'espace.

L'étude pourrait également éclairer davantage les chercheurs sur les mécanismes de réactivation des virus. Nous avons tous des virus latents, sous contrôle, dans notre organisme. Une période d'affaiblissement immunitaire permet à certains virus, comme ceux causant la varicelle chez les enfants ou le zona chez les adultes, de se réactiver et de causer une nouvelle infection.

Déroulement

Jusqu'à quinze astronautes participeront à cette étude.

  1. Les chercheurs prélèveront à deux reprises des échantillons de sang sur les astronautes avant leur mission pour examiner le fonctionnement normal de leur système immunitaire.
  2. Des échantillons de sang seront ensuite prélevés à bord de la SSI au début, au milieu et à la fin de leur mission. Les échantillons seront analysés sur place avec le bioanalyseur.
  3. À leur retour sur Terre, les astronautes fourniront deux autres échantillons de sang.
  4. En analysant l'ensemble des données, les chercheurs pourront dresser le profil du système immunitaire humain dans l'espace.

Non seulement les globules blancs luttent-ils contre les infections, mais ils s'attaquent aussi aux cellules cancéreuses de l'organisme. Ils sont créés par la moelle osseuse, le tissu spongieux se trouvant à l'intérieur des os. Les changements dans le fonctionnement de la moelle osseuse qui surviennent dans l'espace sont étudiés dans le cadre d'une autre étude canadienne appelée MARROW.

Dates

La phase de collecte des données de l'étude Immuno Profile se déroulera de à .

Équipe de recherche

Chercheur principal

Cochercheurs

Poursuivez l'exploration

Date de modification :