Conseils sur l'observation du ciel nocturne

L'astronomie est à la portée de tous : il suffit d'aller dehors une nuit où le ciel est dégagé. Grâce à ces conseils, vous saurez mieux comment observer la voute céleste et pourrez commencer à explorer vous-même l'Univers.

Conseils pratiques

  1. Éloignez-vous des lumières de la ville

    La pollution lumineuse dans les villes, causée par les lampadaires, les immeubles et les autos, rend impossible l'observation des étoiles de faible luminosité et des planètes.

  2. Choisissez un endroit dégagé où l'on peut voir le plus bas possible à l'horizon

    Assurez-vous que la vue du ciel n'est pas bloquée par de grands bâtiments et des arbres. Le sommet des montagnes est un excellent endroit pour observer le ciel nocturne.

    Si vous voulez voir un ciel tout plein d'étoiles, rendez-vous dans l'un de ces superbes sites d'observation des étoiles au Canada. Certains d'entre eux figurent parmi les réserves de ciel étoilé du Canada, particulièrement protégées de la pollution lumineuse et où le ciel nocturne est absolument incomparable.

  3. Consultez les prévisions météorologiques avant de sortir

    Un ciel qui s'ennuage, c'est certain que ça gâche une nuit d'observation. Il faut aussi s'habiller en conséquence : la nuit, il fait assez frais l'été et très froid l'hiver!

  4. Contactez le club d'astronomie le plus près de chez vous

    Les autres astronomes amateurs peuvent vraiment bien vous conseiller dans votre quête de connaissances sur l'Univers, comme vous faire des recommandations pour l'achat d'un télescope et vous montrer comment repérer les constellations. Ils vous transmettront aussi leur passion de l'espace, c'est certain! Consultez le site Web de la Fédération des astronomes amateurs du Québec, d'Astronomy North (en anglais seulement) et de la Royal Astronomical Society of Canada (en anglais seulement) pour connaitre le club d'astronomie le plus près de chez vous.

Instruments utiles

Une femme observe le ciel à l'aide d'un télescope

Un télescope vous permettra de voir de plus près des corps célestes lointains, comme des planètes, des galaxies et des nébuleuses.

  1. Vos yeux

    On peut faire plusieurs belles observations à l'œil nu dans le ciel nocturne, comme les constellations et la Voie lactée. Une carte du ciel et un cherche-étoiles vous aideront à déterminer où se trouvent les objets célestes. Il existe aussi des applications mobiles qui font de votre téléphone intelligent un cherche-étoiles interactif!

    Ne regardez pas de lumière brillante quand vous observez le ciel nocturne pour éviter de vous éblouir, ce qui nuit à la sensibilité des yeux. Il faut de 15 à 20 minutes pour que les yeux s'adaptent à la noirceur. Pour s'éclairer, c'est mieux d'utiliser une lampe de poche qui diffuse une lumière rouge.

  2. Jumelles et télescopes

    Saviez-vous qu'on peut voir les cratères de la Lune avec de simples jumelles? Pour les planètes, les galaxies et les nébuleuses, il faudra se servir d'un télescope : il y en a de toutes sortes et de tous les prix. On trouve en ligne de nombreux guides sur la façon de choisir le télescope qui nous convient le mieux.

Quoi observer

Dans le ciel nocturne, on peut observer notamment des constellations, des étoiles, des planètes et la Voie lactée. (Source : NASA.)

  1. Étoiles

    Le ciel nocturne est rempli de points lumineux. La plupart sont des étoiles. Leur couleur et leur luminosité peuvent varier. Si les étoiles semblent scintiller, c'est parce que leur lumière traverse l'atmosphère, où il y a des turbulences qui la font trembler.

    Une étoile peut être observée seulement le jour : le Soleil.

    Mais attention! Il ne faut jamais le regarder directement parce que c'est dangereux pour les yeux. Il faut utiliser des télescopes ou des lunettes spéciales pour regarder le Soleil sans danger.

  2. Étoiles filantes

    Avec un peu de chance, vous pourriez apercevoir une étoile filante! Il s'agit de petits grains de poussière cosmique qui se consument en entrant dans l'atmosphère. On peut en voir toute l'année, mais elles sont beaucoup plus nombreuses lors d'une pluie d'étoiles filantes.

  3. Constellations

    Ce sont des étoiles regroupées par des lignes imaginaires et leur nom est basé sur la forme créée. Certaines constellations sont facilement reconnaissables, comme Orion (et sa fameuse ceinture) (en anglais seulement) et la Grande Ourse (en anglais seulement).

  4. Planètes

    Certains des points brillants dans le ciel sont en réalité des planètes. Il est assez facile de faire la distinction entre les planètes et les étoiles : les planètes ne scintillent pas.

  5. Voie lactée

    S'il fait très noir là où vous êtes, vous pourrez sans doute voir une grande bande blanchâtre qui traverse le ciel. C'est le disque de la Voie lactée, notre galaxie! C'est l'été qu'on voit le mieux la Voie lactée dans l'hémisphère Nord.

  6. Lune

    On peut observer les différentes phases de la Lune tout au long des 27 jours environ que dure le cycle lunaire. Les levers et couchers de lune varient pendant l'année : rien de tel qu'un calendrier pour savoir quand observer la Lune dans votre région!

Phénomènes occasionnels

Les Perséides de 2009, où la pluie d'étoiles filantes a été particulièrement intense. (Source : NASA/JPL.)

  1. Pluie d'étoiles filantes

    Quelques fois par année, les Canadiens ont la chance de voir des pluies d'étoiles filantes assez spectaculaires. Au pic du phénomène, des douzaines d'étoiles filantes traversent la voute céleste.

    Voici les pluies d'étoiles filantes les plus intenses et le moment où elles atteignent leur pic.

    • Quadrantides (début janvier)
    • Perséides (mi-août)
    • Géminides (mi-décembre)
  2. Éclipses lunaires et solaires

    Les éclipses sont un des spectacles les plus magnifiques de l'Univers. Une éclipse lunaire se produit quand l'ombre de la Terre obscurcit la Lune, alors qu'une éclipse solaire a lieu quand la Lune passe devant le Soleil et le cache. Les éclipses peuvent être partielles ou totales. Pour savoir quand il sera possible de voir une éclipse dans votre région, consultez un calendrier.

  3. Aurores

    Au Canada, les aurores sont visibles surtout dans le Nord, mais elles se produisent parfois au sud du pays en période de forte activité solaire. Suivez la page Facebook et le fil Twitter de l'Agence spatiale canadienne qui portent sur AuroraMAX pour être averti qu'il sera possible de voir des aurores boréales dans votre région.

Poursuivez l'exploration

Date de modification :