Mission BLAST 2006 - L'Antarctique

Le Canada, les États Unis, le Royaume-Uni et le Mexique ont mené une expérience fascinante à la fin de décembre 2006 dans le ciel de l'Antarctique. Suspendu à un énorme ballon d'hélium, un télescope de 2 000 kg appelé BLAST (pour Balloon-borne Large Aperture Sub-millimetre Telescope) a scruté le ciel en profondeur dans le but d'étudier les étoiles et les galaxies lointaines. Lancé de la station de recherche McMurdo BLAST a volé pendant 11 jours, décrivant des cercles autour du continent de glace à une altitude de 38 000 mètres. Le télescope de 2 m offre un niveau de précision et une résolution d'images encore inégalés par les observatoires terrestres.

Photo de la nacelle de BLAST en Antarctique

La nacelle de BLAST en Antarctique en 2006. (Source : gracieuseté Mark Halpern de la Collaboration BLAST)

Photo de la nacelle dans son hangar

L'équipe de BLAST sort la nacelle de son hangar à la Station scientifique McMurdo en Antarctique. (Source : D. Wiebe, Département de Physique, Université de Toronto)

Photo du fardier qui transporte BLAST

Un fardier transporte BLAST jusqu'au site de lancement. (Source : D. Wiebe, Département de Physique, Université de Toronto)

L'équipe déroule le ballon qui sera ensuite gonflé d'hélium. (Source : D. Wiebe, Département de Physique, Université de Toronto)

Photo du du ballon gonflé

Le ballon est gonflé et prêt au lancement. (Source : D. Wiebe, Département de Physique, Université de Toronto)

Photo de BLAST qui entreprend son vol

BLAST entreprend son vol de 1  jours au-dessus de l'Antactique le 21 décembre 2006. (Source : D. Wiebe, Département de Physique, Université de Toronto)