At Home in Space : se sentir chez soi à la Station spatiale internationale

Sciences humaines et sociales

At Home in Space est la première expérience psychosociale du Canada à bord de la Station spatiale internationale (SSI). Elle vise à examiner comment des astronautes des quatre coins du monde font pour se sentir chez eux dans la Station, dans un environnement spatial souvent stressant, loin de leur famille et de leurs amis.

Contexte

Même après des années d'entraînement et de formation avant leur mission, rien sur terre ne peut véritablement préparer les astronautes à ce qu'il leur faut faire de façon spontanée pour s'adapter à la vie dans l'espace. Ils doivent faire face à l'isolement, à la solitude et à de grands stress, et apprendre à vivre à l'étroit avec de nouveaux « colocataires ».

L'expérience At Home in Space se penche sur la manière dont les membres de l'équipage s'acclimate à leur vie ensemble en créant une culture commune. Les résultats pourraient aider à recommander des façons d'améliorer le bien-être des voyageurs de l'espace pendant de très longues expéditions, comme à destination de Mars.

La Terre depuis la Station spatiale internationale

Les membres de l'équipage à bord de la SSI passent environ six mois loin de leur famille et de leurs amis, dans un environnement qui ne leur est pas familier. Comment les astronautes, et les personnes qui travaillent dans des environnements extrêmes ou isolés, apprennent-ils à vivre loin de chez eux? (Source : NASA)

Objectifs

L'étude At Home in Space vise à :

 Retombées sur Terre

Les résultats de cette étude pourraient s'appliquer à ceux qui habitent dans des endroits éloignés. Qu'il s'agisse d'expéditions en région polaire, de déploiements militaires ou de travail sur des cargos ou des plateformes pétrolières, ces personnes vivent à l'étroit et n'ont que peu de contacts avec leur famille pour de longues périodes.

Une meilleure compréhension de la vie collective pourrait aussi aider les responsables de centres d'hébergement pour personnes âgées à faciliter la transition d'un nouveau résident dans cet espace commun.

Déroulement

Douze astronautes participeront à l'étude. Ils doivent répondre à un questionnaire à cinq reprises : avant, pendant et après leur séjour dans l'espace.

  1. Questionnaire avant le vol : quatre ou cinq mois avant la mission spatiale.
  2. Premier questionnaire à bord : de deux à trois semaines après l'arrivée à bord de la SSI
  3. Deuxième questionnaire à bord : trois ou quatre semaines avant le retour sur Terre.
  4. Premier questionnaire après le vol : un mois après le retour.
  5. Deuxième questionnaire après le vol : six mois après le retour.

Les chercheurs les encouragent aussi à prendre des photos de célébrations ou de tout autre exemple qui témoigne de l'existence d'une « culture spatiale » ainsi que de leur cabine personnalisée.

Les astronautes ont accès à Internet dans l'espace! Des ordinateurs portatifs sont mis à leur disposition pour leur usage personnel, comme pour les courriels et les médias sociaux. Ils peuvent ainsi garder un lien avec les gens sur Terre. Vous pouvez suivre votre astronaute préféré dans les médias sociaux pendant qu'il ou elle se fait un chez-soi à bord de la Station.

Dates

L'étude At Home in Space a commencé en 2015 et devrait prendre fin en 2019-2020.

L'astronaute Thomas Pesquet explique comment les membres des équipages s'adaptent à la vie dans l'espace

L'astronaute Thomas Pesquet explique comment les membres des équipages s'adaptent à la vie dans l'espace. (Sources : Agence spatiale canadienne, ESA, NASA)

Équipe de recherche

Chercheuse principale

Cochercheur

Poursuivez l'exploration

Date de modification :