RADARSAT-1

Bannière RADARSAT-1

Lancement : 4 novembre 1995
État : inactif

RADARSAT-1 a été un satellite perfectionné d'observation de la Terre mis au point par le Canada pour assurer la surveillance des changements environnementaux et des ressources naturelles de la planète.

Lancé en novembre 1995, RADARSAT-1 a doté le Canada et le monde entier d'un système de satellite radar capable de livrer rapidement de grandes quantités de données. Équipé d'un puissant radar à synthèse d'ouverture (SAR), il pouvait acquérir des images de la Terre de jour comme de nuit, sans égard aux conditions météorologiques, au couvert nuageux ou à la présence de fumée et de brouillard.

RADARSAT-1 a été un projet dirigé par le Canada auquel ont participé le gouvernement fédéral et les provinces canadiennes, les États-Unis et le secteur privé. Il a fourni des renseignements utiles aux utilisateurs commerciaux et aux scientifiques œuvrant notamment dans les domaines de la gestion des catastrophes, de l'interférométrie, de l'agriculture, de la cartographie, de l'hydrologie, de la foresterie, de l'océanographie, de l'étude des glaces et de la surveillance côtière.

Utilité des données d'observation de la Terre

Deuxième pays au monde en superficie, le Canada se caractérise par une grande variété de paysages et de conditions climatiques. Aussi a-t-on très vite reconnu les avantages pratiques et économiques que représente l'observation de la Terre depuis l'espace. La surveillance et la protection de l'environnement de la planète constituant une préoccupation mondiale, l'observation de la Terre revêt une importance capitale pour le Programme spatial canadien. RADARSAT-1 a donc joué un rôle de premier plan dans la concrétisation de cette priorité.

RADARSAT-1 s'est avéré une source précieuse de données d'observation de la Terre. Les images-satellite ont été utilisées à l'échelle internationale pour la gestion et la surveillance des ressources terrestres, pour la surveillance des changements climatiques ainsi que pour de nombreuses autres applications commerciales et scientifiques. RADARSAT-1 a convenu particulièrement bien à ce type d'activités en raison de sa vaste gamme de faisceaux, de sa technologie SAR, de sa fréquence de réobservation, de ses produits de haute qualité ainsi que de la rapidité et de l'efficacité des services de livraison des données.

C'est en partie grâce à RADARSAT-1 que le Canada est devenu un chef de file mondial dans le traitement des données de télédétection par satellite.