État de la mission

Définition des exigences (phase A)

Les exigences relatives au système ont été définies à la phase A, tout comme les activités de définition du concept et de développement technologique. Des études conceptuelles de haut niveau ont été produites et le calendrier et les coûts préliminaires ont été définis.

Au cours de cette phase, les besoins de l'utilisateur ont été confirmés. Cela a permis d'élaborer le document relatif aux exigences de la mission et de définir le concept global de la mission pour satisfaire les besoins des utilisateurs, et de définir les exigences relatives au système et aux sous-systèmes.

Définition préliminaire (phase B)

Au cours de la phase B, le concept de la mission a été peaufiné et le concept préliminaire des satellites a été achevé. L'Agence spatiale canadienne (ASC) a poursuivi ses consultations avec les autres ministères qui ont un intérêt direct dans cette mission spatiale afin de s'assurer que le concept de la Constellation RADARSAT répond à leurs besoins.

L'équipe responsable de la mission de la Constellation RADARSAT (MCR) a également suivi de près les développements au sein de la communauté internationale de la télédétection afin de cerner des synergies potentielles et de déterminer en quoi la mission pourrait servir les intérêts d'initiatives mondiales misant sur des données produites par des satellites évolués d'observation de la Terre.

Février 2015 - Première image montrant l'ossature d'un des satellites de la mission de la Constellation RADARSAT (MCR) en train d'être préparé en vue des essais modaux chez Magellan Aerospace. La MCR est mise au point par MacDonald, Dettwiler and Associates Ltd. (MDA) pour le compte de l'Agence spatiale canadienne. (Source : Magellan Aerospace Limited)

Définition détaillée (Phase C)

Le concept final a été approuvé à la phase C. Cette phase marque l'achèvement de la conception de l'ensemble des sous-systèmes du segment spatial de la MCR et elle établit les fondements de la mise en œuvre. Certains des composants qui seront nécessaires au cours des phases subséquentes du projet ont été produits au cours de la phase C, en fonction des impératifs liés au calendrier. La conception préliminaire des éléments du segment au sol a également été amorcée. La phase C s'est conclue avec la revue de conception critique de la mission, laquelle a été acceptée par les intervenants dans la MCR.

Fabrication, mise à l'essai, lancement et mise en service (phase D)

La phase D porte sur la fabrication, l'intégration, la mise à l'essai, les activités préalables au lancement et la mise en service en orbite des trois satellites identiques. Elle englobe également la fabrication, la mise à l'essai, la livraison et les essais de réception sur place de tous les éléments du segment au sol, à leur emplacement final, ainsi que la prestation de la formation à l'intention des opérateurs du segment au sol et des documents d'exploitation.

La capacité d'observation quotidienne et de réobservation rapide d'une même cible qu'offre la MCR contribuera à accroître de façon importante les acquisitions de données SAR dans le cadre de l'utilisation de RADARSAT par les ministères fédéraux. Puisque le concept de la MCR est très différent de celui des missions RADARSAT antérieures et qu'il vient avec son lot de défis (orbite, volume de données, format des images et capacités de réobservation rapide), la phase D comprendra également un plan de développement d'applications qui aidera les ministères à utiliser de façon optimale les données lorsque le système deviendra opérationnel.