Constellation RADARSAT

(Source : Agence spatiale canadienne, 2015)

Constellation RADARSAT - Illustration

Illustration de la Mission de la Constellation RADARSAT

2015-05-19 - Le Canada construit présentement le premier des trois satellites de la mission de la Constellation RADARSAT.

Continuez à lire à propos de l'illustration de la Mission de la Constellation RADARSAT

Lancement : 2018
État : En cours d'élaboration

La Constellation RADARSAT, qui est une évolution du Programme RADARSAT, a pour objectif d'assurer la pérennité des données, d'augmenter l'utilisation opérationnelle des radars à synthèse d'ouverture (SAR) et d'améliorer la fiabilité des systèmes.

La configuration à trois satellites assurera une couverture quotidienne complète de la surface et des eaux territoriales du Canada ainsi qu'une couverture fréquente de la masse continentale canadienne. En moyenne, elle offrira aussi un accès quotidien à 95 % de la surface du globe aux utilisateurs canadiens et à l'étranger.

La mission est en cours d'élaboration. Le lancement des satellites est prévu pour 2018.

Objectifs

La Constellation RADARSAT, fruit de l'évolution du Programme RADARSAT, a pour objectifs d'assurer la pérennité des données acquises en bande C, de rehausser le niveau d'utilisation opérationnelle des SAR et d'améliorer la fiabilité des systèmes au cours de la prochaine décennie.

Caractéristiques

La mission de la Constellation RADARSAT (MCR) tire profit de trois satellites identiques d'observation de la Terre. Cette mission constitue un profond changement de paradigme par rapport aux missions RADARSAT antérieures. Au lieu de lancer un seul grand satellite en vue d'une exploitation pendant plusieurs années, les capacités du système seront réparties sur plusieurs petits satellites, ce qui aura pour effet de réduire l'intervalle de survol d'une même cible et de proposer un système plus robuste et plus souple pouvant être entretenu à faible coût et pouvant être mis sur orbite à l'aide de lanceurs moins onéreux.

La fréquence de réobservation grandement accrue, conjuguée au contrôle orbital de grande précision, permettra la mise en œuvre d'applications interférométriques intersatellitaires de pointe basées sur un cycle de quatre jours, lesquelles applications autoriseront la création de cartes cohérentes et très précises des changements.

Principales applications

L'approche adoptée pour la conception de la Constellation RADARSAT assurera la pérennité des données de bande C pour les utilisateurs de RADARSAT et proposera une nouvelle série d'applications.

La MCR est conçue en vue des trois grandes utilisations suivantes :

  • surveillance maritime (surveillance des glaces, des vents, de la pollution par les hydrocarbures et des navires);
  • gestion des catastrophes (atténuation, avertissement, intervention et rétablissement);
  • suivi des écosystèmes (agriculture, milieux humides, foresterie et surveillance des changements en zones côtières).

Outre ces trois principaux domaines d'utilisation, on s'attend à ce que les données de la Constellation RADARSAT trouvent une vaste gamme d'applications particulières dans les secteurs public et privé, et ce, tant au Canada qu'à l'étranger.

Par exemple, bien que la mission ait été conçue au départ pour satisfaire aux exigences en matière de sécurité maritime, elle favorisera considérablement la sécurité territoriale, en particulier dans l'Arctique. Le système assurera par jour jusqu'à quatre survols du Grand Nord canadien et plusieurs survols du passage du Nord-Ouest.

La fréquence accrue des réobservations favorise diverses applications fondées sur la collecte régulière de données et la création d'images composites qui font ressortir les changements temporels. De telles applications sont particulièrement utiles pour la surveillance des effets  attribuables au changement climatique, à l'évolution de l'occupation du sol, aux changements côtiers, à l'affaissement du sol en milieux urbains et même aux conséquences anthropiques sur le milieu à l'échelle locale.