Projet d'autonomie embarquée (Proba-2)

Proba-2

Lancement : 2 novembre 2009
État : actif

Le 2 novembre 2009, Proba-2, un petit mais puissant satellite qui se concentre sur les observations solaires et les conditions météorologiques spatiales, a été lancé en orbite depuis le cosmodrome de Plesetsk, dans le nord de la Russie. Il s'agit du deuxième d'une série de microsatellites créés par l'ESA dans le cadre de son Programme pour la démonstration de technologies sur orbite et visant à valider de nouvelles technologies spatiales. Des entreprises canadiennes œuvrant dans le domaine spatial participent à ce projet par le biais d'importantes contributions technologiques.

Le satellite Proba-2 s'est envollé à bord de la fusée russe Rockot le 2 novembre 2009 depuis le cosmodrome de Plesetsk, dans le Nord de la Russie

Le satellite Proba-2 s'est envollé à bord de la fusée russe Rockot le 2 novembre 2009 depuis le cosmodrome de Plesetsk, dans le Nord de la Russie. (Photo : ESA)

En quoi la mission Proba-2 sera-t-elle utile?

La mission Proba-2 permettra à ses utilisateurs de faire l'essai, en orbite, de nouvelles technologies qui ne sont pas encore prêtes à être utilisées lors de missions opérationnelles. Lancé en même temps que le satellite SMOS (Soil Moisture Ocean Salinity - Humidité des sols et la salinité des océans) à titre de charge utile secondaire, Proba 2 permet, grâce à sa taille réduite et à sa conception simplifiée, de maintenir les coûts au minimum. Proba 2 mettra à l'épreuve de nouvelles technologies, tout en fournissant des données sans précédent ayant le potentiel d'améliorer notre compréhension des processus qui influencent notre climat.

L'une des nombreuses applications de la mission qui doit durer deux ans consiste à observer le comportement du Soleil, et notamment son interaction avec la Terre au niveau de la magnétosphère et ses effets sur les conditions météorologiques dans l'espace. Cette interaction peut avoir une incidence importante sur les communications et les infrastructures électriques, tant sur Terre qu'en orbite. Une meilleure connaissance de ce processus pourrait mieux protéger ces systèmes critiques et améliorer les futures missions d'exploration spatiale ainsi que le développement de technologies terrestres.

Charge utile et instruments

Le microsatellite Proba-2, pesant en tout 130 kg et mesurant seulement un mètre cube, doit tester et valider dix-sept technologies satellitaires de pointe et réaliser quatre expériences scientifiques qui portent sur l'observation du Soleil, la mesure du plasma et les conditions météorologiques spatiales.