Des amas de galaxies en formation se révèlent aux astronomes

Image de galaxies en formation

(Source : Agence spatiale européenne [ESA] et la collaboration Planck/H. Dole, D. Guéry et G. Hurier, IAS/Université Paris-Sud/CNRS/CNES)

Une équipe de cosmologistes composée d'astronomes de l'Université de la Colombie-Britannique a découvert ce qui pourrait bien constituer les signes précurseurs des vastes amas de galaxies que nous pouvons voir dans l'Univers aujourd'hui.

Les galaxies (comme notre Voie lactée) ne sont généralement pas isolées — elles tendent à se regrouper par dizaines, par centaines, voire par milliers. Toutefois, les cosmologistes ne comprennent pas vraiment pourquoi et ne savent pas comment ces gigantesques structures se sont formées.

En combinant les forces des télescopes spatiaux Herschel et Planck, les chercheurs ont découvert des objets tels qu'ils étaient lorsque l'Univers n'avait que trois milliards d'années, et qui pourraient constituer les premiers signes du regroupement des galaxies — un important indice de la façon dont notre Univers a évolué.

Dans la série d'images présentée ici, l'ovale orange est une carte de tout le ciel produite par Planck. La bande grise au centre de la carte est la poussière de la Voie lactée, et chaque point noir indique un endroit où Planck a repéré un amas de galaxies naissantes. Les autres images, prises par Herschel, montrent ce que les scientifiques croient être les amas de galaxies en formation, les contours représentant leur densité.