Pourquoi un astéroïde?

Le 15 février 2013, alors que le monde se préparait à assister au passage de l'astéroïde 2012DA14 à proximité de la Terre, un second astéroïde, sans lien avec le premier, a pénétré l'atmosphère de la Terre pour ensuite se désintégrer au-dessus de Chelyabinsk, en Russie. Les météores ne sont pas un phénomène rare (environ 100 tonnes de météorites atteignent la Terre chaque jour), toutefois cette explosion inattendue s'est produite au-dessus d'une région peuplée. Des images saisissantes montrant la boule de feu traversant le ciel de la ville — et les dommages causés par l'onde de choc qui a suivi — ont été captées par les habitants et diffusées en masse dans les médias sociaux. L'importance de mieux comprendre les astéroïdes, et en particulier de les détecter et de prévoir leur comportement, est soudainement devenue un sujet d'actualité.

Les astéroïdes sont perçus comme des objets de notre système solaire au comportement erratique et rebelle, dotés d'orbites capricieuses qui les entraînent parfois un peu trop près de la Terre et qui font d'eux des visiteurs importuns, comme ce fut le cas pour le météore de Chelyabinsk. Les scientifiques s'intéressent vivement aux astéroïdes, non seulement dans le but de les détecter et de les surveiller, mais aussi pour en apprendre davantage sur l'évolution de notre système solaire, sur le processus de formation des planètes, et même sur la façon dont les astéroïdes pourraient avoir contribué à l'apparition de la vie sur Terre.

Les astéroïdes sont essentiellement des vestiges des composantes de base primitives qui ont mené à la création des planètes telluriques de notre système solaire. Les chercheurs croient que les astéroïdes n'ont pas beaucoup changé depuis leur formation, ce qui fait d'eux de véritables capsules témoins cosmiques susceptibles de nous renseigner sur la façon dont les planètes comme la nôtre se sont formées. On croit en outre que les astéroïdes contiennent des molécules organiques telles que des acides aminés — lesquels forment la base des protéines et de l'ADN — ce qui porte à croire qu'une météorite provenant d'un astéroïde pourrait avoir semé, sur la Terre primitive, les éléments de base de la vie.

Photo du cratère du Manicouagan

Le paysage canadien est marqué par quelques-uns des plus grands cratères météoritiques au monde, dont le cratère du Manicouagan, que l'on aperçoit sur cette photo prise par des astronautes à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Bien que l'éventualité d'une collision avec un astéroïde suscite l'intérêt (et la crainte), les scientifiques pensent qu'un tel phénomène pourrait être à l'origine de la vie sur Terre. Étudier un astéroïde nous permettra d'élargir nos connaissances sur la formation et l'évolution de ces corps, et de mieux comprendre comment leur orbite se développe, ce qui nous aidera à déterminer quels astéroïdes peuvent représenter un danger pour la Terre. (Source : NASA)

Quelle est la différence entre un astéroïde, une comète, un météore et une météorite?

Les astéroïdes sont principalement composés de roches et de métaux, alors que les comètes sont formées de glace et de petites roches. Un objet devient un météore lorsqu'il pénètre dans l'atmosphère de la Terre. Les météores sont souvent appelés étoiles filantes en raison des traînées visibles qu'ils laissent dans le ciel. Le terme « météorite » fait référence aux débris solides qui subsistent après l'entrée dans l'atmosphère et l'impact au sol d'un météore.