L'Agence spatiale canadienne dévoile la technologie canadienne qui orientera le télescope spatial le plus puissant au monde

L'honorable Christian Paradis, ministre de l'Industrie et ministre responsable de l'Agence spatiale canadienne, s'est rendu au Laboratoire David Florida, à Ottawa, pour dévoiler la contribution du Canada au télescope spatial James Webb avant sa livraison à la NASA. L'instrument canadien est visible en arrière plan.

De gauche à droite : René Doyon, professeur agrégé à l'Université de Montréal et directeur de l'Observatoire du Mont-Mégantic; David Lizius, président de COM DEV Canada; l'honorable Christian Paradis, ministre de l'Industrie; Steve MacLean, président de l'Agence spatiale canadienne; Dr. John Hutchings, Conseil national de recherches du Canada; et Eric P. Smith, Directeur adjoint du Programme James Webb, NASA (Source: Patrick Doyle/CP Images)

De gauche à droite : L'honorable Christian Paradis, ministre de l'Industrie; David Lizius, président de COM DEV Canada; Steve MacLean, président de l'Agence spatiale canadienne; Dr. John Hutchings, Conseil national de recherches du Canada (en arrière plan); et René Doyon, professeur agrégé à l'Université de Montréal et directeur de l'Observatoire du Mont-Mégantic ; et Eric P. Smith, Directeur adjoint du Programme James Webb, NASA (Source: Patrick Doyle/CP Images)

L'honorable Christian Paradis, ministre de l'Industrie et ministre responsable de l'Agence spatiale canadienne, prononce un discours pour dévoiler la contribution du Canada au télescope spatial James Webb le 25 juillet 2012, avec Steve MacLean, président de l'Agence spatiale canadienne, à droite. (Source: Patrick Doyle/CP Images)

L'honorable Christian Paradis, ministre de l'Industrie et ministre responsable de l'Agence spatiale canadienne, écoute des explications de René Doyon, professeur à l'Université de Montréal, à droit, au sujet de la contribution du Canada au télescope spatial James Webb. (Source: Patrick Doyle/CP Images)