Astronautes recherchés – Épisode 2 : La première sélection

Description

Publié le 1 mars 2017

580 vues

Astronautes recherchés – Épisode 2 : La première sélection

2017-03-01 - Pour la quatrième fois de son histoire, le Canada recherche des personnes d’exception pour repousser les frontières de la science, de l’innovation et de l’exploration spatiale et qui deviendront les deux nouveaux membres du corps d’astronautes canadiens.

3772 Canadiens ont répondu à l’appel. À la suite des tests et évaluations préliminaires, 72 candidats sont passés à l’étape suivante du processus de sélection.

Dans cette vidéo, suivez ces 72 candidats lors de la première série de tests d’aptitudes qui permettra à deux d’entre eux de poursuivre leur rêve de devenir l’un des prochains astronautes canadiens.

Visitez notre site Web pour découvrir qui est toujours dans la course!

(Sources : Agence spatiale canadienne, NASA, Ministère de la Défense nationale, Forces‎ armées canadiennes.)

Lien(s) utile(s)

Transcription

Personne non-identifiée: Marc, vous êtes pas mal occupé là-haut. Est-ce que vous trouvez quand même du temps pour admirer cette vue imprenable?

Marc Garneau : Oui. En fait, j'essaie d'en profiter le plus possible. Chaque fois qu'on se trouve au-dessus du Canada, j'ai généralement le nez collé au hublot, et c'est absolument fantastique.

David Saint-Jacques : Pour la quatrième fois de son histoire, le Canada a trouvé des personnes exceptionnelles, prêtes à repousser les limites de la science, de l'innovation et de l'exploration spatiale.

Bonjour. Je suis David Saint-Jacques. À l'été 2016, l'Agence spatiale canadienne a lancé un appel de candidature pour recruter deux nouveaux astronautes. Plus de 3 700 Canadiens et Canadiennes, tant au pays qu'à l'étranger, ont postulé pour avoir la chance d'incarner l'avenir du Canada dans l'espace. Au cours des six mois qui ont suivi, un processus de sélection rigoureux a permis de retenir les meilleures candidatures. Les premières étapes de sélection sont terminées, et 72 candidats ont été retenus.

Personne non-identifiée : Bienvenue à l'épreuve aquatique Water "Bourne". Cette évaluation de la forme physique --

David Saint-Jacques : Ces personnes talentueuses au parcours unique poursuivront le reste du processus d'une durée d'un an au cours duquel elles seront scrutées à la loupe.

Ces intenses évaluations visent à déterminer qui possède les compétences et le tempérament qu'il faut pour devenir les prochains astronautes de l'Agence spatiale canadienne.

Personne non-identifiée : Certaines des informations fournies à votre groupe ne vous aideront pas à résoudre le problème.

Personne non-identifiée : Donc il y en a un qui sera plus pesant, un plus léger.

Personne non-identifiée : Non, désolée.

Personne non-identifiée : Les défectueuses seraient du côté --

David Saint-Jacques : Les astronautes doivent faire preuve de pensée critique et de débrouillardise.

Personne non-identifiée : Et avant de recommencer, est-ce qu'il y aurait une meilleure façon de faire?

David Saint-Jacques : De motivation, d'esprit d'équipe.

Personne non-identifiée : Allez, tout le monde.

David Saint-Jacques : Et aussi d'intégrité et de jugement. Il s'agit d'un processus de sélection exigeant, qui peut même être éprouvant. Je me souviens lorsque j'étais moi-même en train de traverser cette période de sélection réaliser qu'en fait à chaque épreuve il y avait clairement d'autres candidats qui me surpassaient. Je me disais ne laisses pas ce sentiment te décourager. Au bout du compte, ils évaluent la performance dans son ensemble, et ils cherchent d'abord et avant tout des gens équilibrés.

Les candidats se demandent sûrement mais pourquoi nous poussent-ils à notre limite comme ça physiquement et mentalement? La raison est simple : lorsque vous êtes à bout, lorsque vous en avez assez, lorsque tout ce que vous souhaitez c'est une pause, c'est à ce moment-là que le véritable test commence.

À l'approche des prochaines étapes de sélection, les évaluations seront de plus en plus difficiles et pousseront les candidats à dépasser leurs limites. À la toute fin, seuls deux candidats feront partie de la prochaine génération d'astronautes canadiens.

Télécharger

Pour connaître les propriétés et l'utilisation des vidéos veuillez vous référer à la section des avis.