David Saint-Jacques explique le rayonnement et présente le projet éducatif « Radi-N2 et vous »

Description

Publié le 16 octobre 2018

77 vues

David Saint-Jacques explique le rayonnement et présente le projet éducatif « Radi-N2 et vous »

2018-10-16 - David Saint-Jacques explique ce qu’est le rayonnement, qui peut poser un risque grave pour la santé des astronautes lors des missions spatiales de longue durée.

Pendant qu’il mesure le niveau de rayonnement à bord de la Station spatiale internationale dans le cadre de l’expérience Radi-N2, des classes de partout au Canada peuvent en faire autant sur Terre grâce au projet « Radi-N2 et vous ».

(Source : Agence spatiale canadienne.)

Lien(s) utile(s)

Transcription

David Saint-Jacques : Bonjour, je suis David Saint-Jacques, astronaute de l’Agence spatiale canadienne. Cet hiver et ce printemps, je vais vivre et travailler à bord de la Station spatiale internationale.

J’y serai exposé à des conditions extrêmes, comme le rayonnement. Le rayonnement neutronique, savez-vous ce que c’est?

Ça se produit dans l’espace quand des particules chargées entrent en collision avec de la matière, comme par exemple, les murs de la Station spatiale… et cet impact crée des neutrons.

Les neutrons peuvent pénétrer profondément dans les tissus humains… et, à long terme, causer des problèmes de santé.

Le rayonnement est beaucoup plus intense dans l’espace que sur Terre parce que notre planète nous protège de la plupart des rayons.

Pendant ma mission, je vais participer à l’expérience canadienne Radi-N2 qui mesure le rayonnement neutronique.

Ce dosimètre à bulles me permettra de surveiller la dose de neutrons à laquelle les astronautes sont exposés dans l’espace.

L’Agence spatiale canadienne collabore avec l’organisme Parlons sciences pour que vous puissiez faire la même chose sur Terre.

Le projet “Radi-N2 et vous” permettra de mesurer le niveau de rayonnement auquel vous êtes exposé et de comparer vos données à celles d’autres élèves au Canada… et aux miennes, que je recueillerai dans l’espace!

Voici comment ça fonctionne.

1. Le dosimètre à bulles est composé d’un tube de plastique rempli d’un gel de polymère qui contient de petites gouttelettes.

2. Lorsqu’un neutron entre en contact avec une gouttelette, l’énergie augmente, ce qui la transforme en bulle de gaz. Le nombre de bulles de gaz permet de mesurer le rayonnement.

3. Pour l’utiliser, on dévisse tout simplement le couvercle du dosimètre et il est prêt à prendre des mesures.

4. On le met ensuite de côté pour une période de 24 heures.

5. Par la suite, on compte le nombre de bulles de gaz qui se sont formées. Plus il y en a, plus l’exposition au rayonnement est importante.

6. On télécharge les données sur le site de CurioCité de Parlons sciences.

7. On remet ensuite le couvercle, qui permet de ramener les bulles à l’état liquide.

8. Après quelques heures, on peut recommencer l’expérience. Vous êtes prêts? On se donne rendez-vous quand je serai à bord de la Station spatiale pour comparer nos résultats!

Télécharger

Pour connaître les propriétés et l'utilisation des vidéos veuillez vous référer à la section des avis.