Chris Hadfield et l'adaptation du corps à l'apesanteur

Description

Publié le 12 mars 2013

145 vues

Chris Hadfield et l'adaptation du corps à l'apesanteur

2013-02-20 - L'astronaute de l'Agence spatiale canadienne Chris Hadfield a participé à l'événement social organisé aujourd'hui par la NASA. On y présentait une vidéo transmise en direct de la Station spatiale internationale au siège social de la NASA, à Washington, D.C. Chris Hadfield décrit comment le corps s'adapte à l'apesanteur.

(Sources : Agence spatiale canadienne, NASA.)

Transcription

Question : Vous étiez en bonne forme physique quand vous êtes partis pour la station. Comment vous sentez-vous, avec tous les changements subis par votre corps en apesanteur, et quand pensez-vous que les personnes obèses pourront aller dans l'espace?

(Rires)

Chris Hadfield : On a tous eu la chance de voler avant ce long séjour dans l'espace. Je pense que tout le monde ici serait d'accord pour dire qu'on peut ressentir le processus d'adaptation de notre corps à l'apesanteur, et qu'on peut voir notre corps changer. Ça se fait très rapidement au cours des deux premières semaines, presque de jour en jour. Nos liquides organiques se déplacent, notre équilibre est modifié et notre perception des choses et notre coordination changent aussi. On est plutôt maladroit quand on arrive sur la station. Mais après quelque temps, un peu comme un jeune singe qui apprend à se déplacer dans la jungle en se balançant de liane en liane, on s'adapte et on arrive à se déplacer avec plus de grâce. Mais ça prend un peu de temps.

On perd aussi un peu de poids. Mais c'est surtout de l'eau, parce que le liquide ne s'accumule pas dans le bas de notre corps et qu'il est constamment pompé vers notre tête. Ici, puisqu'il n'y a pas de gravité pour faire descendre les liquides, nos jambes deviennent très maigres.

Il faut aussi passer un examen médical très rigoureux, parce qu'on ne peut pas se permettre de tomber malade une fois dans l’espace. Il nous faut des gens en excellente santé. Mais on veut que tout le monde puisse avoir accès à l'espace. Nous travaillons à trouver un moyen d'aller et venir dans l'espace en toute sécurité. C'est comme aux premiers temps de l'aviation : au début, ce n'était pas pour tout le monde, il n'y avait que très peu de gens qui pouvaient voler. Et aujourd’hui, tout le monde peut voyager en avion dans le monde entier. Nous n’en sommes encore qu'aux premières étapes, et nous n’avons pas encore inventé tout ce dont nous avons besoin. Mais espérons que bientôt, chacun aura la possibilité de vivre la même expérience incroyable que nous avons la chance de vivre.

Télécharger

Pour connaître les propriétés et l'utilisation des vidéos veuillez vous référer à la section des avis.