Chris Hadfield à propos des malaises dans l'espace

Description

Publié le 29 août 2013

140 vues

Chris Hadfield à propos des malaises dans l'espace

2013-04-21 - Les astronautes se sentent parfois désorientés et nauséeux lorsqu'ils arrivent dans l'espace. L'astronaute de l'ASC Chris Hadfield nous explique comment contrer le mal de l'espace.

(Sources : Agence spatiale canadienne, NASA.)

Transcription

Ala (non-identifée) : Bonjour, je m’appelle Ala, je suis en 9e année, et voici ma question : « Est-ce que les astronautes peuvent tomber malade à bord de l’ISS? »

Chris Hadfield : Ala, peu de temps après notre arrivée dans l’espace, nous nous sentons mal. Notre organisme est tout confus. On a la tête qui tourne, on a l’estomac à l’envers parce qu’on est en apesanteur, et ce que l’on voit ne correspond pas à ce que l’on ressent. Alors on a envie de vomir. Mais comment vomit-on quand on est dans l’espace? Oh, le Soleil se lève!

Alors, voici un sac à vomis pour astronaute. Disons que l’astronaute est sur le point d’être malade. Vite, il prend le sac, il l’ouvre et il vomit, comme sur Terre. Ça va aller… Sur Terre, on prendrait le sac et on le jetterait aux ordures. Mais ici, dans l’espace, que fait-on avec? En fait, ce sac doit rester à bord de la station spatiale avec moi pendant plusieurs mois. Alors on a besoin d’un sac vraiment résistant. Nous avons donc un sac comme celui-ci qui va réellement nous protéger. Voyez, ce sac a une doublure de sorte que, quand on l’utilise, on peut ensuite se nettoyer le visage. On met le tout à l’intérieur, comme ceci. Une fois le sac utilisé, il suffit de fermer la glissière et de le jeter avec les déchets humides.

Alors pour répondre à ta question Ala, oui, il arrive que des astronautes soient malades dans l’espace, mais nous avons des sacs spéciaux pour ça! Attendez. Laissez-moi fermer les volets derrière moi, car le Soleil est plutôt éblouissant. Voilà. Passons à la prochaine question.

Télécharger

Pour connaître les propriétés et l'utilisation des vidéos veuillez vous référer à la section des avis.