Chris Hadfield de retour sur Terre

Description

Publié le 14 mai 2013

1 801 vues

Chris Hadfield de retour sur Terre

2013-05-14 - Après un séjour de cinq mois à bord de la Station spatiale internationale (ISS), l'astronaute de l'Agence spatiale canadienne (ASC) Chris Hadfield et ses coéquipiers de l'Expedition 34/35 Tom Marshburn et Roman Romanenko ont atterri avec succès dans les plaines du Kazakhstan à bord d'un véhicule spatial russe Soyouz TMA-07M à 22 h 31, HAE. Le commandant Hadfield est sorti de la capsule Soyouz en bonne santé avec l'aide de l'équipe au sol. Chris Hadfield est devenu le premier commandant canadien de l'ISS au cours de l'Expedition 35 et a effectué plus de 130 expériences scientifiques tout en étant au cœur d'une impressionnante campagne dans les médias sociaux qui a captivé l'intérêt et suscité l'intérêt et le soutien du public dans le monde entier.

(Sources : Agence spatiale canadienne, NASA.)

Transcription

Modérateur : Bonsoir du Centre de contrôle de mission à Houston. Bienvenue à la suite de notre reportage sur l’atterrissage du Soyouz TMA 07M et des trois astronautes de la mission Expedition 35. L’équipage est maintenant à bord du Soyouz après avoir fermé les écoutilles entre la capsule et la Station spatiale internationale vers 14 h 50, heure du Centre.

Les trois hommes ont revêtu leur scaphandre de lancement et de rentrée Sokol et pris place à l’intérieur du module de descente. Ils attendent maintenant le prochain grand jalon des activités de la soirée, la séparation prévue de la Station spatiale internationale. Ils ont fait une série de vérifications de l’étanchéité des deux côtés avant de pénétrer dans la capsule. Ils ont pu dire un dernier au revoir aux trois astronautes et cosmonautes qui resteront à bord de la Station spatiale internationale.

Vous pouvez maintenant les voir commencer à entrer dans leur capsule Soyouz amarrée. Tous les membres de l’équipage sont à l’intérieur du module russe. Vous pouvez voir le Dr Tom Marshburn, astronaute de la NASA, qui entre. L’homme à côté de lui qui porte un chandail rayé est Pavel Vinogradov, un cosmonaute russe qui reste à bord et continuera de jouer son rôle de commandant de la mission Expedition 36. Il a pris le commandement de la Station spatiale internationale hier et il succède à Chris Hadfield de l’Agence spatiale canadienne.

Un dernier au revoir et ils pénètrent dans la capsule. Vous pouvez voir le cosmonaute russe Roman Romanenko. Il occupera le siège central pendant tout le vol de ce soir et il sera responsable de tous les systèmes de l’engin spatial Soyouz jusqu’à l’atterrissage. C’est lui le commandant du vaisseau TMA 07M. Vous pouvez voir l’écoutille se refermer entre les deux, l’écoutille du Soyouz. Les membres d’équipage dans cette capsule reviennent sur Terre après leur décollage du cosmodrome de Baïkonour en décembre.

La séparation a été confirmée à 18 h 08, heure du Centre, alors que la station et la capsule Soyouz étaient à environ 257 milles terrestres au-dessus de l’est de la Mongolie, s’éloignant l’une de l’autre à la vitesse d’un peu plus de 1/10e de mètre par seconde.

Le personnel de recherche et récupération nous envoie maintenant des images en direct du Soyouz pendant la phase finale de sa descente. On peut le voir, sous son parachute principal, à environ 10 minutes de l’atterrissage. En même temps que les communications de l’équipage, vous entendez des bips intermittents. Il s’agit d’une balise installée à bord du Soyouz que le personnel de recherche et récupération peut utiliser pour repérer l’endroit exact où se pose le véhicule Soyouz.

Ces hélicoptères ont amené de nombreuses personnes essentielles à la zone d’atterrissage, y compris les médecins de vol et le personnel du site d’atterrissage responsable de la mise en sûreté du véhicule et de l’extraction de l’équipage, en plus de l’érection de la tente médicale. À ce moment, la capsule Soyouz descendait à environ 7,2 mètres par seconde. Là, vous pouvez voir la mise à feu des moteurs d’atterrissage en douceur environ 2 secondes avant l’atterrissage, ce qui ralentit la capsule à 0,8 mètre par seconde juste au-dessus du sol.

Nous attendons maintenant que le personnel de récupération russe, de concert avec des employés de la NASA et de l’Agence spatiale canadienne, s’approche pour commencer l’extraction de l’équipage de la capsule Soyouz. L’atterrissage était en plein dans le mille, juste au sud-est de Dzhezkazgan.

Personne non identifiée : Préparons-nous à l’ouverture de l’écoutille. OK, je suis prête. Attention! Doucement. Bonjour! Bon retour!

Modérateur : Et voici l’équipage de retour sur Terre. Roman Romanenko est assis au centre, Chris Hadfield est à sa gauche et Tom Marshburn à droite. Les astronautes doivent être transportés jusqu’à ces sièges dans lesquels ils peuvent se reposer un moment pendant l’extraction, avant qu’ils ne soient amenés à la tente médicale, érigée à environ 100 mètres de la zone d’atterrissage.

Une fois arrivés à l’intérieur de cette tente médicale, les membres d’équipage subiront leur examen médical initial. Entre-temps, l’astronaute de l’Agence spatiale canadienne Chris Hadfield est installé dans son siège après avoir été extrait de la capsule Soyouz. Les trois membres d’équipage sont sortis, sains et saufs.

Personne non identifiée : Oxygène 90.

Modérateur : Un pouce en l’air de l’astronaute canadien Chris Hadfield qui revient sur Terre après avoir été commandant de la Station spatiale internationale. Chris a été le premier commandant canadien d’un engin spatial, mettant un point d’orgue à son séjour historique de 144 jours à bord de la station. Roman Romanenko se rendra à la Cité des Étoiles, en Russie, Hadfield et Marshburn retourneront à Houston, mais pour l’instant, les membres d’équipage sont sortis du vaisseau Soyouz après un atterrissage réussi à 21 h 31, heure du Centre.

Télécharger

Pour connaître les propriétés et l'utilisation des vidéos veuillez vous référer à la section des avis.