Cadre de la politique spatiale du Canada

3. Exploration spatiale

L'exploration de l'espace a changé notre perception de l'Univers, a fait progresser la recherche scientifique et a mené au développement de technologies de pointe. La réussite spectaculaire des travaux de collaboration internationale qui ont donné lieu à la construction de la Station spatiale internationale – une merveille d'ingénierie – et qui en assurent désormais le fonctionnement, annonce un tournant pour les sciences spatiales et la présence permanente d'humains dans l'espace. Le gouvernement s'engage à :

  • s'assurer que le Canada demeure un partenaire recherché dans les missions internationales d'exploration spatiale qui servent les intérêts nationaux du Canada;
  • continuer d'investir dans le développement de systèmes et d'instruments scientifiques perfectionnés dans le cadre d'initiatives internationales d'envergure;
  • poursuivre le Programme des astronautes canadiens, afin d'assurer la présence de Canadiens à bord des installations de recherche et des laboratoires spatiaux actuels et à venir.

L'astronaute de l'Agence spatiale canadienne David Saint-Jacques prend part à une session de robotique au siège social de l'Agence à Longueuil, au Québec. Source : Agence spatiale canadienne

4. Administration, gestion et reddition de comptes

Les engagements et les initiatives du Canada dans l'espace ne doivent pas être morcelés. Ils doivent être intégrés à des politiques et à des stratégies harmonisées. Pour consulter tous les partenaires appropriés afin d'établir ses priorités pour l'avenir, le gouvernement  :

  • établira un Conseil consultatif de l'Agence spatiale canadienne, représentant l'éventail complet des intervenants des secteurs public et privé du domaine spatial. Le Conseil sera dirigé par le président de l'Agence spatiale canadienne.

Parallèlement, le gouvernement habilitera un comité présidé par un sous-ministre qui sera chargé d'examiner les objectifs et les dépenses.

L'astronaute de l'Agence spatiale canadienne Julie Payette, à bord de la Station spatiale internationale lors de la mission STS-127. Source : NASA