Cadre de la politique spatiale du Canada

Message du ministre de l'Industrie

L'honorable James Moore, ministre de l'Industrie

En qualité de ministre de l'Industrie, responsable de l'Agence spatiale canadienne (ASC), je suis heureux de présenter le Cadre de la politique spatiale du Canada.

Le Canada est fier de sa tradition spatiale. De la conception du Canadarm au leadership exceptionnel dont Chris Hadfield a fait preuve lorsqu'il était aux commandes de la Station spatiale internationale, le Canada s'est maintes fois illustré comme chef de file mondial du domaine spatial. Et de par leurs prouesses dans les domaines de l'optique et de la robotique, en imagerie radar ou dans les communications satellitaires, nos entreprises sont réputées pour leurs capacités et leur savoir-faire.

Le Cadre de la politique spatiale du Canada est axé sur les résultats. Il mise sur les points forts et les grandes réalisations historiques du Canada, et se veut inspirant afin de motiver les jeunes à poursuivre des études et à faire carrière en sciences et en génie. Le Cadre de la politique spatiale du Canada établit une approche globale pour l'avenir du Canada dans l'espace et réitère nos engagements en matière d'exploration, de commercialisation et de développement dans le domaine spatial.

Le secteur spatial du Canada fait partie intégrante de notre économie et occupe une place prépondérante au sein de notre société. L'industrie spatiale canadienne emploie environ 8 000 personnes hautement qualifiées et génère 3,33 milliards de dollars annuellement pour l'économie du Canada. Nous avons appris à compter sur les satellites et l'expertise spatiale, non seulement dans le cadre de notre vie quotidienne, mais également dans la sphère des avancées scientifiques et des traitements médicaux. Un secteur spatial compétitif et novateur est primordial afin de poursuivre la création d'emplois et l'établissement d'infrastructures nécessaires à une économie basée sur le savoir.

En ce début de XXIe siècle, le Canada est en solide position pour mettre à l'avant-scène le secteur spatial canadien, engendrant des retombées favorables à l'emploi, la croissance, la souveraineté, la sécurité et l'augmentation des connaissances pour les générations à venir.

L'honorable James Moore
Ministre de l'Industrie