État du secteur spatial canadien

Message du président

Sylvain Laporte, Président de l'Agence spatiale canadienne

Sylvain Laporte,
Président de l'Agence spatiale canadienne

À titre de président de l'Agence spatiale canadienne, je suis fier de vous présenter le rapport État du secteur spatial canadien portant sur les résultats de notre sondage de . Ce rapport, que nous publions depuis , présente des renseignements détaillés sur l'activité économique générée dans le secteur spatial canadien et met en relief l'incidence des investissements dans le secteur spatial sur l'économie. Le rapport contribue à notre compréhension du secteur en fournissant des données fiables et définitives ainsi qu'une analyse des tendances à long terme.

En , le secteur spatial a généré des revenus de 5,6 G$ et contribué à hauteur de 2,3 G$ au produit intérieur brut. Les revenus tirés des activités en amont liées à la recherche, au génie et à la fabrication se sont élevés à 0,9 G$, tandis que les activités, produits et services en aval ont contribué pour 4,7 G$ au secteur. En , le secteur d'activité qui a généré le plus de revenus est celui des télécommunications par satellite, avec 4,7 G$ de l'ensemble des revenus liés à l'espace. Toutefois, c'est le secteur de la navigation qui a connu la plus forte croissance, avec des revenus en hausse de 53 M$ en , pour atteindre 269 M$. En , les dépenses de R-D ont atteint un total de 363 M$, soit 109 M$ de plus que l'année précédente. Les organismes du secteur spatial ont déclaré avoir fait 203 inventions et obtenu 118 brevets en .

L'effectif du secteur spatial canadien s'est maintenu à près de 10 000 emplois, tandis que les activités dans le secteur spatial ont soutenu près de 12 000 emplois supplémentaires dans l'économie canadienne en général. Cette année, l'Agence spatiale canadienne a également ajouté une nouvelle question sur l'effectif. Les résultats ont aidé à déterminer les compétences qui seront recherchées par les entreprises du secteur spatial canadien au cours des cinq prochaines années, comme celles liées aux systèmes de génie électrique et au développement de logiciels.

J'espère que cette publication vous sera utile. J'aimerais exprimer mes remerciements et ma gratitude à tous ceux qui ont contribué au sondage de . Le rapport État du secteur spatial canadien n'en serait pas à sa vingt-et-unième édition sans la généreuse collaboration et l'apport des représentants de l'industrie spatiale et du milieu universitaire canadiens.

Rapports antérieurs

Date de modification :