Rôles et responsabilités

Le Programme de développement des technologies spatiales (PDTS) est chargé de :

  1. développer des technologies spatiales nécessaires pour appuyer les futures missions spatiales canadiennes, et
  2. renforcer le secteur spatial canadien grâce à des initiatives de renforcement de la capacité industrielle.

Le développement de technologies spatiales nécessaires pour les futures missions canadiennes est confié à l'industrie canadienne par l'octroi de contrats au terme d'un processus concurrentiel. Pour le volet contractuel du programme, le PDTS doit fournir un appui financier et technique à des organisations canadiennes (industrie et universités) pour permettre à ces dernières de réaliser des travaux de R et D liés à des technologies spatiales génériques et à des technologies habilitantes pour des missions.

L'intrant principal du programme est une liste, triée par ordre de priorité, des technologies spatiales cernées par chacune des directions générales de l'Agence spatiale canadienne (ASC). Les technologies sont cernées en consultation avec des experts de l'ASC, d'autres ministères, des représentants de l'industrie et d'universités dans le cadre d'un processus continu alimenté par les exigences de missions futures (que ces dernières soient au stade de la conception ou des phases initiales), ainsi que par le positionnement stratégique de technologies clés pour le Canada, découlant des besoins, des avantages socio-économiques et du positionnement industriel du Canada.

La mise en œuvre du programme englobe la sollicitation de propositions (dans le cadre de demandes de propositions ordinaires), l'évaluation, la sélection et la gestion de projet. Les principaux résultats liés au développement technologique consistent à :

  • aborder les facteurs inconnus et les incertitudes des missions;
  • réduire les risques liés à la prise de décisions en ce qui a trait au coût, au niveau d'effort, à l'échéancier et/ou à la faisabilité de la mission;
  • permettre la finalisation des estimations nécessaires pour l'approbation à l'interne (Comité exécutif) ou à l'externe (Conseil du Trésor);
  • assurer la participation du Canada à des missions internationales;
  • réaliser des améliorations novatrices et révolutionnaires dans les performances technologiques;
  • atteindre l'indépendance par rapport aux contraintes réglementaires (p. ex. ITAR).

On s'attend à ce que le volet de renforcement de la capacité industrielle du PDTS mis sur pied récemment soit financé par des contributions. Le PDTS est responsable de renforcer les capacités essentielles de l'industrie spatiale canadienne, augmentant ainsi la capacité de l'industrie de répondre aux besoins futurs du Programme spatial canadien et d'être compétitive de manière efficace dans le marché mondial. Le PDTS promeut l'entrée de nouveaux intervenants industriels ayant de nouvelles capacités pour relever efficacement les défis nationaux et internationaux du secteur spatial.

La mise en œuvre du programme comprend l'identification des besoins en matière de renforcement de la capacité industrielle, la sollicitation de propositions (par la diffusion d'avis d'offre de participation ordinaires), l'évaluation et la sélection de propositions qui ont une forte incidence sur le renforcement de la capacité, et la supervision de la mise en œuvre de l'initiative proposée. Les principaux résultats liés au renforcement de la capacité industrielle consistent à :

  • approfondir les connaissances nécessaires pour surmonter les défis des technologies spatiales;
  • renforcer les capacités essentielles de l'industrie canadienne;
  • favoriser l'innovation au sein de l'industrie canadienne pour lui permettre de rester compétitive dans le marché mondial;
  • améliorer l'infrastructure et les processus industriels afin d'accroitre la productivité.