L'habitat Aquarius

Immergé à 19 mètres de profondeur, à 5,6 kilomètres au large de Key Largo, dans les Keys de la Floride, Aquarius est un laboratoire sous-marin voué à la recherche en science et en gestion des ressources côtières et océaniques. L'habitat, un cylindre d'acier de 3 mètres de diamètre et de 14 mètres de longueur, offre 11 mètres cubes de surface habitable et de laboratoire pour un équipage de six personnes. Le laboratoire est équipé d'ordinateurs reliés au continent, d'un branchement Internet, de téléphones, de radios et d'équipement de vidéoconférence.

Aquarius est un habitat à pression ambiante - la pression atmosphérique à l'intérieur est égale à la pression de l'eau environnante. À cette profondeur et à cette pression, les plongeurs ne disposent normalement que de 80 minutes avant de devoir remonter à la surface, sans quoi ils risquent de souffrir du mal de décompression. Les membres de l'équipage, appelés « océanautes », peuvent toutefois y rester indéfiniment. Ils disposent aussi d'une durée de plongée presque illimitée lorsqu'ils sortent de l'habitat, pour autant qu'ils demeurent à la même profondeur.

Image du laboratoire sous-marin Aquarius

Laboratoire et habitat sous-marin Aquarius (Source : NOAA's Undersea Research Center de l'Université de la Caroline du Nord à Wilmington)

Il y a cependant un prix à payer pour des séjours prolongés à cette pression : au terme d'une mission, les océanautes doivent subir 17 heures de décompression dans une chambre à l'intérieur d'Aquarius afin de minimiser le risque de mal de décompression. À la fin de cette période de décompression, les océanautes quittent Aquarius en scaphandre autonome et remontent à la surface.

Les missions à bord d'Aquarius durent généralement dix jours et ont habituellement lieu entre le mois d'avril et le mois de novembre. Cet environnement extrême et hostile offre des conditions similaires à celles des missions spatiales habitées et est utilisé par la National Aeronautics and Space Administration (NASA) depuis 2001 pour l'entraînement des astronautes de la station spatiale et comme plateforme de recherche et de développement de technologies.

Grâce à l'habitat Aquarius, la NASA dispose d'un site présentant des conditions analogues à celles qui règnent dans l'espace. Tout comme l'environnement spatial, le monde sous-marin est un lieu hostile et étranger pour les humains. Les membres d'équipage du projet NASA Extreme Environment Mission Operations (NEEMO) peuvent y accomplir certaines des mêmes tâches et y relever certains des mêmes défis que dans l'espace. Par exemple, le travail sous l'eau et dans l'espace exige une planification soignée et de l'équipement sophistiqué. Par ailleurs, le fait de travailler sous l'eau est très avantageux pour la NASA car les aquanautes peuvent être plus ou moins lestés et faire l'expérience de différents environnements de gravité.

L'habitat Aquarius appartient à la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) et il est géré par l'Université de la Caroline du Nord à Wilmington (UNCW), par l'entremise du NOAA Undersea Research Center (NURC) à Key Largo, en Floride. Le laboratoire se trouve dans le sanctuaire marin national des Keys de la Floride et il se trouve sur le fond marin, à proximité de récifs de corail profonds, à 19 mètres sous la surface.

Le système Aquarius compte trois éléments : une bouée de maintien de la vie en surface, l'habitat proprement dit et une plaque qui maintient l'habitat en place au fond de l'océan. L'habitat Aquarius offre environ 37 mètres carrés d'espace habitable et de laboratoire. Sa taille est comparable à celle du module de service Zvezda de la Station spatiale internationale, qui a servi d'espace d'habitation pour les membres des équipages Expedition.

Sous l'eau, les participants du projet NEEMO peuvent simuler un séjour dans un engin spatial, comme la Station spatiale internationale, ou tester des sorties en vue de missions spatiales futures. La NASA a envoyé ses premiers aquanautes NEEMO à l'habitat Aquarius en octobre 2001. L'habitat accueille trois ou quatre membres d'équipage à la fois, et ces derniers reçoivent l'appui d'ingénieurs de l'UNCW.

Station AQUARIUS (anglais seulement)