NEEMO 1

Image NEEMO 1

Du 22 au 28 octobre 2001

Image plus grande du Laboratoire et habitat sous-marin Aquarius

Laboratoire et habitat sous-marin Aquarius (Source : NOAA's Undersea Research Center de l'Université de la Caroline du Nord à Wilmington)

La Station spatiale internationale (ISS) est maintenant visible dans le ciel nocturne du Canada et on peut également l'apercevoir de la plupart des endroits sur la planète. L'ISS permet aux Canadiens de participer à certaines recherches, mais il existe aussi une station dans l'espace atmosphérique appelée Aquarius - le seul laboratoire sous-marin au monde - qui est destinée à la recherche et à l'éducation en sciences de la mer. Aquarius offre un environnement remarquablement similaire à celui que l'on trouve à bord de l'ISS. La dimension de l'habitat d'Aquarius est similaire à la dimension des modules de l'ISS. Des « océanautes » coordonnent les activités à distance depuis le centre de contrôle de mission situé à 4,5 km de la station, à Key Largo, et des expériences sont effectuées sous l'eau en utilisant des techniques de sorties extravéhiculaires spatiales, sous la supervision du centre de contrôle de mission.

La mission dans l'habitat Aquarius d'octobre 2001 comportait la participation de trois astronautes de la National Aeronautics and Space Administration (NASA) et d'un spécialiste de l'entraînement des astronautes. Au cours de la mission de sept jours, l'équipe du projet a vécu sous l'eau en utilisant Aquarius comme analogue de l'environnement spatial. L'équipe a donc travaillé et s'est entraînée dans des conditions qui sont comparables à celles que l'on retrouve dans l'espace et qui posent des défis semblables.

Cette mission d'un mois est basée sur le fait qu'Aquarius procure un environnement remarquablement similaire à celui qui règne à bord de l'ISS. Par exemple, l'habitat Aquarius a une taille semblable à celle des modules de la station, les océanautes coordonnent les opérations à distance grâce au centre de contrôle de mission situé 14 kilomètres plus loin, à Key Largo, et les expériences sont réalisées sous l'eau en utilisant les techniques des sorties extravéhiculaires qui sont supervisées par le centre de contrôle de mission.

Les océanautes sont isolés du monde extérieur pour toute la durée de leur mission, car la technique de plongée à saturation exige une longue période de décompression avant de remonter à la surface. L'isolement au milieu d'un environnement hostile est important pour l'étude du comportement et de la physiologie. Entre autres, l'expérience NASA Aquarius a été utilisée pour élaborer des techniques de communication entre l'équipage et le contrôle de mission et pour permettre à chacun de développer des compétences en leadership et en communication interpersonnelle.

Participants

En arrière, de gauche à droite : Bill Todd, Monica Schultz, Mike Gernhardt, Dave Williams, Mike Lopez-Alegria et Mark Reagan. En avant, de gauche à droite : Jean-Marc Comtois et Karl Shreeves (instructeur de la Professional Association of Diving Instructors) (Source : Undersea Research Center at the University of North Carolina Wilmington du National Oceanic and Atmospheric Administration)

Équipe d'océanautes :

  • Dave Williams, astronaute de l'Agence spatiale canadienne (ASC)
  • Bill Todd, superviseur de simulation
  • Mike Gernhardt, astronaute de la NASA
  • Mike Lopez-Alegria, astronaute de la NASA
  • Mark Hulsbeck, National Undersea Research Center (NURC)
  • Ryan W. Snow, spécialiste du milieu marin NURC

Équipe de soutien :

  • Dr Jean-Marc Comtois
    Directeur du Programme de médecine spatiale opérationnelle
    ASC
  • Marc Reagan
    Entraînement sur la station Centre spatial Johnson de la
    NASA
  • Monika K. Schultz, ingénieur
    United Space Alliance

Médecin de mission :

  • Rod Hagerman

Partenaires

  • NURC (anglais seulement) National Undersea Research Center
  • UNCW (anglais seulement) University of North Carolina at Wilmington
  • NOAA (anglais seulement) National Oceanic and Atmospheric Administration
  • NURP (anglais seulement) National Undersea Research Program