La Constellation RADARSAT

L'observation de la Terre a beaucoup changé au fil des ans, et les satellites canadiens RADARSAT-1 et RADARSAT-2 témoignent fidèlement de nos technologies perfectionnées. À la suite de cette réussite à l'échelle mondiale, le Canada met au point la Constellation de petits satellites RADARSAT pour maximiser notre capacité à effectuer une surveillance continue depuis l'espace.

Le concept

Composée de trois satellites identiques, la Constellation RADARSAT offrira une couverture mondiale complète, ainsi que des observations quotidiennes du vaste territoire canadien et des approches côtières dans trois océans : l'Atlantique, l'Arctique et le Pacifique.

Faisant le tour de la Terre toutes les 96 minutes, les satellites de la Constellation RADARSAT offriront un accès quotidien à 90 % de la surface terrestre.

Chaque satellite pourra faire 12 minutes de détection active par orbite, pour un total de 36 minutes, soit en continu, soit en séquences préprogrammées. Ces 36 minutes suffiront pour saisir des images de l'ensemble du territoire canadien. Le reste du temps, les satellites rechargeront leurs batteries à l'aide de l'énergie solaire.

Avec ces trois satellites, le Canada rehaussera sa capacité à saisir des images, ce qui améliorera la fiabilité du système et permettra une transmission plus rapide des données aux utilisateurs gouvernementaux, scientifiques et commerciaux.

La conception et le développement des trois satellites ont commencé en 2005. Les lancements sont prévus entre 2014 et 2015. Chaque satellite de la Constellation RADARSAT a une durée de vie prévue de 7 ans.

Les applications

La Constellation RADARSAT donnera une « vue d'ensemble » de la masse terrestre du Canada, surtout dans l'Arctique, ainsi que des voies navigables et des zones côtières du pays. La Constellation permettra d'accroître la capacité du Canada à observer et à gérer ses ressources naturelles et son environnement, tout en relevant le niveau de la surveillance de notre territoire afin d'assurer la sécurité, la sûreté et la souveraineté du Canada.

Surveillance maritime :

  • surveillance des glaces et des icebergs pour assurer la sécurité de la navigation maritime;
  • surveillance des vents marins pour améliorer les prévisions météo et la recherche météorologique;
  • surveillance de la pollution par les hydrocarbures et interception des navires pollueurs;
  • détection des navires pour assurer la sécurité nationale et la surveillance des pêches.

Surveillance dans l'Arctique

On remarque déjà une hausse du trafic maritime dans l'Arctique, principalement en raison de l'exploitation pétrolière et gazière et du tourisme. On peut s'attendre à une hausse de l'activité dans l'Arctique à mesure que la réduction de la calotte glacière en été rend la navigation plus facile et sécuritaire.

En permettant la couverture complète de l'Arctique et du passage du Nord-Ouest toutes les 10 heures, la Constellation RADARSAT répondra aux besoins du Canada en matière de surveillance (glaces, déversements de pétrole, navigation maritime et autres).

Applications de gestion des catastrophes :

  • cueillette périodique de données pour appuyer l'évaluation des risques et l'envoi sur place d'équipes de sauvetage et d'intervention d'urgence;
  • détection des glissements de terrain et des mouvements d'infrastructures dans des zones étendues;
  • vaste couverture permettant de cartographier de grandes zones inondées;
  • surveillance des ouragans.

Surveillance des inondations

La contribution unique de la Constellation RADARSAT à la surveillance des inondations sera sa capacité à saisir des images dans toutes les conditions météo, de jour comme de nuit. La Constellation RADARSAT viendra en aide aux responsables de la gestion des catastrophes en surveillant l'étendue, la durée et les répercussions des inondations, et en identifiant les zones à haut risque de maladies infectieuses, tout en appuyant le déploiement essentiel des mesures d'atténuation des inondations.

La disponibilité accrue d'images saisies à l'échelle mondiale par la Constellation RADARSAT permettra de mieux répondre aux besoins des services opérationnels de gestion des catastrophes.

Surveillance des écosystèmes

  • appui au développement durable de l'agriculture et des ressources forestières;
  • amélioration de notre compréhension des changements climatiques et de leurs répercussions sur les écosystèmes;
  • détection de l'évolution des zones côtières, des milieux humides et des habitats fauniques du Canada;
  • surveillance des répercussions environnementales de l'exploitation minière.

Agriculture

Les satellites radars peuvent donner des informations uniques sur la structure des cultures, ainsi que sur les conditions et l'humidité du sol, et ce, de jour comme de nuit, quelles que soient les conditions météo. Ils sont donc une source importante de renseignements pour les professionnels de l'agriculture. Étant donné le vaste éventail d'information qu'elle peut recueillir, la Constellation RADARSAT représentera une avancée d'envergure dans la surveillance et la cartographie de l'évolution des cultures, des activités de gestion agricole et de l'humidité des sols.

Principaux utilisateurs publics canadiens des données de la Constellation RADARSAT

  • Affaires indiennes et du Nord Canada
  • Agriculture et Agroalimentaire Canada
  • Environnement Canada
  • Garde côtière canadienne
  • Gendarmerie royale du Canada
  • Ministère de la Défense nationale
  • Parcs Canada
  • Pêches et Océans Canada
  • Ressources naturelles Canada
  • Sécurité publique Canada
  • Service canadien des glaces
  • Statistique Canada
  • Transports Canada