Communiqué

L'Agence spatiale canadienne soutient cinq études sur les microsatellites

Des études de faisabilité seront menées sur cinq missions potentielles qui rencontrent les priorités canadiennes en matière de sécurité, de santé et de surveillance environnementale.

Le 29 avril 2014 - Longueuil (Québec) - Agence spatiale canadienne

L'Agence spatiale canadienne (ASC) a attribué cinq contrats à l'industrie canadienne pour la réalisation d'études de faisabilité sur cinq concepts de missions potentielles de microsatellites.

Les missions de microsatellites proposées ont pour objectif de répondre aux besoins nationaux du Canada dans différents domaines, tels que la sécurité, la santé, la surveillance des feux de forêt, des conditions climatiques et de la qualité de l'eau. Ces missions permettraient aussi au secteur spatial canadien de faire progresser des capacités industrielles dans les technologies des microsatellites, tout particulièrement en ce qui a trait au développement de missions et à la création de charges utiles de pointe dans les domaines de l'optique et des communications.

Les études de faisabilité visent à déterminer si les cinq concepts de missions de microsatellites sont réalisables sur le plan technique et s'ils conviennent à l'utilisation d'une plateforme de microsatellites.

Les résultats des études de faisabilité seront validés dans le cadre d'une collaboration étroite avec les ministères qui utiliseront les données et services spatiaux, incluant la sélection du projet de microsatellite qui sera lancé en 2020. On a l'intention de lancer une mission de microsatellite tous les deux ans par la suite. Les missions respecteront les principes du Cadre de la politique spatiale canadienne, qui trace un plan d'action pour notre futur dans l'espace en s'assurant que le Canada reste un chef de file mondial dans les secteurs importants de la technologie spatiale.

Les faits en bref

  • Les contrats ont été attribués à la suite d'une demande de propositions diffusée en novembre 2013. L'ASC a reçu 11 propositions de l'industrie et d'universités canadiennes.
  • La valeur des cinq contrats octroyés à l'industrie spatiale canadienne est estimée à 2,3 millions de dollars. Chaque contrat est valide pour une période de deux ans.
  • Les microsatellites coûtent moins cher et ils exigent un calendrier de mise en œuvre plus court que les satellites classiques.
  • Dans le cadre de ces études de faisabilité, l'ASC collabore avec Environnement Canada, Ressources naturelles Canada, Parcs Canada, le ministère de la Défense nationale, l'Agence de la santé publique du Canada, le Centre de la sécurité des télécommunications Canada, Agriculture et Agroalimentaire Canada et le ministère des Pêches et des Océans.
  • Les missions respecteront les principes du Cadre de la politique spatiale canadienne : les intérêts canadiens sont au cœur des objectifs de ces missions et l'ASC fait la promotion de l'innovation canadienne en investissant dans des capacités canadiennes éprouvées.

Citations

« Ces études de faisabilité aident à planifier les missions spatiales futures et à assurer la sécurité du Canada ainsi que le bien être de ses citoyens, en permettant la surveillance de nos eaux et forêts. Elles permettront aussi de donner à l'industrie et aux universités canadiennes l'occasion d'éprouver leurs compétences technologiques et scientifiques dans l'espace, alimentant ainsi l'innovation dont notre économie a besoin. Ce type de collaborations sur des projets de pointe réalisés par l'Agence spatiale canadienne, contribuent au maintien du Canada au rang des chefs de file mondiaux en matière d'innovation et de technologies de l'espace. »

- Général (à la retraite) Walter Natynczyk, président de l'ASC

Produits connexes

Contacts

Relations avec les médias
Agence spatiale canadienne
Téléphone : 450-926-4370
Courriel :
Site Web : www.asc-csa.gc.ca