RADARSAT-1 - Problème de fonctionnement

Longueuil (Québec), le 9 avril 2013 – Le 29 mars dernier, RADARSAT-1, le premier satellite canadien d'observation de la Terre, a connu un problème technique.

Il est par conséquent entré en « mode sécuritaire » ce qui lui permet de réduire sa consommation d'énergie et qui donne le temps à l'équipe d'opérations de l'Agence spatiale canadienne (ASC) de mener enquête et d'évaluer les solutions à apporter.

Cette situation n'a aucune incidence sur la sécurité des frontières, des côtes et des territoires du Nord du Canada, puisque RADARSAT-2 continue à fournir des données essentielles et de haute qualité. Les utilisateurs gouvernementaux et commerciaux de RADARSAT-1 ont été avisés qu'aucune nouvelle commande d'imagerie ne serait acceptée. Les demandes d'archivage d'images continueront pour leur part à être dûment traitées.

Lancé en 1995, RADARSAT-1 incarne une des grandes réussites du secteur spatial canadien et a dépassé de 12 ans sa durée de vie nominale.

L'enquête est présentement en cours. Les chances d'une remise en état intégrale sont toutefois minces. L'ASC continuera à fournir des mises à jour à mesure que l'information deviendra disponible.

Contexte

RADARSAT-1

Développé et exploité par l'ASC, RADARSAT-1 assure la surveillance des changements environnementaux et des ressources naturelles de notre planète. Lancé le 4 novembre 1995 de la base aérienne de Vandenberg en Californie, RADARSAT-1 dote le Canada et le monde entier d'un système de satellite radar capable de livrer rapidement de grandes quantités de données.

Ce satellite perfectionné est équipé d'un puissant radar à synthèse d'ouverture (SAR) capable d'acquérir des images de la Terre de jour comme de nuit, quelles que soient les conditions météorologiques et la couverture nuageuse, même en présence de fumée ou de brouillard. Dès février 1996, RADARSAT-1 a commencé à fournir des données cruciales à ses utilisateurs gouvernementaux, scientifiques et commerciaux, dans des domaines tels que la cartographie, l'étude et l'observation des glaces, l'hydrologie, l'océanographie, l'agriculture, la foresterie et la gestion de catastrophes naturelles. Conçu à l'origine pour une durée de vie utile de cinq ans, RADARSAT-1 a de loin dépassé ce chiffre et en est à sa 18e année d'exploitation.

RADARSAT-2

Lancé en décembre 2007, RADARSAT-2 est le satellite radar commercial canadien de prochaine génération. Il offre de puissantes capacités techniques novatrices qui permettent de faciliter la surveillance maritime, la surveillance des glaces, la gestion des catastrophes, la surveillance environnementale, la gestion des ressources ainsi que les activités de cartographie au Canada et dans le monde entier.

Mission de la Constellation RADARSAT

Avec la mission de la Constellation RADARSAT (RCM), le gouvernement du Canada continue à se doter des outils dont il a besoin pour affirmer sa souveraineté, surveiller et gérer ses ressources, et garder un œil sur ses vastes territoires et zones côtières.

RCM assurera une couverture complète de notre vaste masse continentale, de nos océans et de nos approches côtières au moins quotidiennement, et jusqu'à quatre fois par jour dans l'Extrême-Arctique et ce, quelles que soient les conditions climatiques. RCM assurera la continuité des données et offrira plus de fonctionnalités aux utilisateurs de RADARSAT-1 et RADARSAT-2.

- 30 -

Pour plus de Renseignements : Communiquez avec nous.

Agence spatiale canadienne
Bureau des relations avec les médias
Téléphone : 450-926-4370
Courriel :
Site Web : www.asc-csa.gc.ca