Dextre réussit à ravitailler un satellite et franchit avec brio une étape importante pour la robotique spatiale

Longueuil (Québec), le 25 janvier 2013 – Dextre, le robot canadien à tout faire de l'Agence spatiale canadienne (ASC) sur la Station spatiale internationale (ISS), est passé à l'histoire spatiale hier soir en ravitaillant avec succès un satellite factice à l'extérieur de la station. Le transfert de carburant était la tâche principale de la Mission de ravitaillement robotique (RRM), une collaboration expérimentale entre la National Aeronautics and Space Administration (NASA) et l'ASC visant à démontrer que des robots peuvent faire l'entretien et le ravitaillement de satellites dans l'espace pour en prolonger la durée de vie utile.

Pour la mission RRM, le Centre spatial Goddard de la NASA a conçu un module permettant de simuler un satellite et des outils spéciaux pour Dextre. Depuis le début des opérations de la RRM en 2011, Dextre a passé trois séries d'épreuves pour montrer comment un robot pouvait accomplir les tâches nécessaires pour ravitailler des satellites, qui sont conçus de manière à ne jamais être ouverts dans l'espace. Dans cette récente phase d'opérations, Dextre a retiré deux capuchons de sécurité, il a coupé deux ensembles de minces fils de retenue et, enfin, il a transféré une petite quantité d'éthanol liquide dans le module qui a la taille d'une machine à laver. Cette dernière manœuvre était particulièrement difficile, car la manipulation de liquide dans l'espace exige une précision parfaite afin d'éviter des fuites dangereuses. Les outils spéciaux créés pour cette tâche ont permis à Dextre de sceller la connexion entre l'outil et le robinet du réservoir afin d'éliminer toute possibilité de fuite. Le boyau de ravitaillement utilisé a rendu l'opération encore plus difficile, car il a ajouté des forces additionnelles qui tendent à tirer sur les mains de Dextre. Il a fallu les compétences combinées des contrôleurs robotiques chevronnés de la NASA et de l'ASC pour réussir cette démonstration d'un ravitaillement spatial, la toute première du genre, sans un seul incident.

La mission RRM est une étape importante dans le développement des technologies et techniques robotiques novatrices dans le domaine de l'entretien des satellites – permettant de prolonger la vie d'engins spatiaux en faisant leur ravitaillement ou leur entretien avant qu'ils ne deviennent des débris spatiaux. Un jour, la capacité de ravitailler des satellites dans l'espace pourrait permettre aux exploitants de réaliser d'importantes économies en évitant d'avoir à construire et à lancer de nouveaux satellites pour remplacer les anciens. Compte tenu du fait qu'il y a plus de 1100 satellites actifs dans l'environnement proche de la Terre (dont bon nombre valent des centaines de millions de dollars) et 2500 satellites inactifs en orbite autour de notre planète, les économies seraient considérables.

- 30 -

Pour plus de Renseignements : Communiquez avec nous.

Agence spatiale canadienne
Bureau des relations avec les médias
Téléphone : 450-926-4370
Courriel :
Site Web : www.asc-csa.gc.ca