Le ministre Paradis dévoile les prototypes terrestres de rovers lunaires et martiens du Canada

Longueuil (Québec), le 19 octobre 2012 — Aujourd'hui, l'honorable Christian Paradis, ministre de l'Industrie et ministre responsable de l'Agence spatiale canadienne (ASC) en compagnie de Steve MacLean, président de l'ASC, ont célébré un nouveau jalon de l'héritage spatial du Canada en présentant la flotte de rovers de l'ASC. Ces prototypes terrestres permettent ainsi à l'ASC de franchir un pas de plus vers le développement de la prochaine génération de rovers pour l'exploration spatiale. Les rovers ont effectué des démonstrations robotiques au site d'essai analogue de l'ASC, le plus important de ce genre au monde, qui simule la surface de la Lune ou de Mars.

« La réputation d'excellence du Canada a été façonnée grâce à des décennies d'innovation et d'avancées technologiques telles que l'emblématique Canadarm, Canadarm2 et le robot Dextre », a déclaré le ministre Paradis. « Cet héritage se poursuit avec la prochaine génération de Canadarm et les prototypes terrestres de rovers. »

Les rovers terrestres et l'équipement scientifique dévoilés aujourd'hui sont les précurseurs des véhicules et des instruments scientifiques qui pourraient bien un jour être utilisés dans le cadre de missions d'exploration, par exemple sur la Lune ou sur Mars. Ils seront mis à l'œuvre dans des sites d'essai afin d'identifier les requis en science et les technologies dont les futures missions d'exploration spatiale d'intérêt pour le pays auront vraisemblablement besoin. Grâce à ces prototypes, le Canada sera à même d'évaluer les contributions potentielles qu'il pourrait faire dans le cadre de ces missions et de perfectionner les technologies requises, de façon à ce qu'elles aient atteint un niveau de maturité suffisant lorsque l'occasion de les utiliser se présentera.

« Ces prototypes de rovers sont des exemples éloquentsde la façon dont les investissements de notre gouvernement dans le domaine de l'espace fortifient l'excellence du Canada en science et technologie, encouragent l'innovation et la commercialisation industrielle et positionnent le Canada de façon à poursuivre la croissance économique dans une économie du savoir » a ajouté le ministre.

En 2009, le Plan d'action économique du Canada a engagé 110 millions de dollars sur trois ans pour l'avancée robotique et les technologies d'exploration spatiale, desquels 60 millions de dollars ont été alloués au développement de prototypes de rovers. Ces fonds pour le projet des rovers ont été investis dans 33 projets ambitieux de haute technologie menés par 40 entreprises canadiennes et une douzaine d'universités.

Depuis 2006, le gouvernement du Canada a investi près de 8 milliards de dollars pour des initiatives soutenant la science, la technologie et la croissance des firmes d'innovation au Canada. De ce montant, 5 milliards de dollars ont été consacrés à la recherche avancée, à l'éducation et à la formation, 2 milliards de dollars ont été investis pour les infrastructures postsecondaires, et 1 milliard de dollars pour la recherche appliquée et le financement. Ces investissements ont aidé à faire du Canada un chef de file en matière de recherche sur l'éducation postsecondaire et ont permis de créer le savoir-faire et la main-d'œuvre qualifiée requis pour une économie plus prospère.

Pour en apprendre davantage sur les rovers :

- 30 -

Pour plus de Renseignements : Communiquez avec nous.

Agence spatiale canadienne
Bureau des relations avec les médias
Téléphone : 450-926-4370
Courriel :
Site Web : www.asc-csa.gc.ca