Dextre au meilleur de sa forme : Record de précision pour le robot de l'Agence spatiale canadienne

Longueuil (Québec) le 12 mars 2012 – Dextre, le robot bricoleur de l'Agence spatiale canadienne à bord de la Station spatiale internationale (ISS), a accompli le travail le plus complexe jamais entrepris par un robot dans l'espace. Après trois jours (du 7 au 9 mars), Dextre a pu mener à bien fin les phases initiales de la mission de ravitaillement robotique (RRM) avec une précision encore inégalée. Cette mission, qui est le fruit d'une collaboration entre la NASA et l'Agence spatiale canadienne, a pour but de démontrer qu'il est possible de recourir à un robot pour ravitailler et entretenir des satellites en orbite, surtout ceux qui ne sont pas destinés à être réparés. C'est la première fois que l'on a utilisé Dextre pour une démonstration de recherche-développement technologique à bord de la station.

« La Mission de ravitaillement robotique demandait une précision chirurgicale de la part de Dextre – et ce dernier à réussi toutes les tâches du premier coup», a déclaré le président de l'Agence spatiale canadienne, Steve MacLean. « C'est un peu comme devoir enfiler une aiguille alors que l'on se trouve au bord d'un tremplin. Trente ans d'expérience dans des systèmes emblématiques comme le Canadarm, le Canadarm2 et maintenant Dextre ont permis au Canada de parfaire ses compétences en robotique spatiale et de performer avec une précision de l'ordre du millimètre. »

Le Goddard Space Flight Center de la NASA a conçu et construit, pour la Mission de ravitaillement robotique, un satellite factice (de la taille d'une machine à laver) équipé de divers capuchons, buses et robinets s'apparentant à ceux que l'on trouve sur les satellites. Ce module contient quatre outils spécialisés que Dextre peut utiliser pour interagir avec ces diverses interfaces. Pour réaliser la phase de vérification initiale de la mission Dextre avaient les fonctions suivantes : retirer et tester trois outils pour vérifier s'ils avaient survécu aux rigueurs du lancement, dégager sept verrous de lancement qui retenaient les quatre petits adaptateurs d'outils pendant le transport du module vers la station spatiale, et couper deux fils fins qui fixaient les capuchons de robinet au module. Pour une des opérations de coupe, Dextre qui mesure 3,7 mètres de hauteur a dû faire glisser un crochet minuscule sous un fil où le dégagement était d'à peine un millimètre. Il s'agit de la tâche la plus précise jamais tentée par le robot canadien de haute technologie. Les opérations à bord de la Station spatiale internationale ont été chorégraphiées et coordonnées par une équipe au sol internationale située au Centre spatial Goddard à Greenbelt au Maryland, le Centre spatial Johnson à Houston au Texas, le Centre spatial Marshall à Huntsville en Alabama et l'Agence spatiale canadienne à St-Hubert au Québec.

La première phase des opérations devrait provisoirement reprendre et se terminer en mai 2012. La prochaine série de tâches de la Mission de ravitaillement robotique (prévue en été 2012) sera encore plus exigeante puisque Dextre devra transférer du carburant d'un des outils de la RRM vers un orifice de ravitaillement sur le module.

- 30 -

Pour plus de Renseignements : Communiquez avec nous.

Agence spatiale canadienne
Bureau des relations avec les médias
Téléphone : 450-926-4370
Courriel :
Site Web : www.asc-csa.gc.ca