Dextre, l'électricien de l'espace : Remplacement d'un boîtier de disjoncteur défectueux

Longueuil (Québec), le 30 août 2011 – Dextre, le robot bricoleur de l'Agence spatiale canadienne (ASC) à bord de la Station spatiale internationale (ISS), a remplacé avec succès un boîtier de disjoncteur défectueux sur la station orbitale. Le robot a effectué sa première réparation officielle en changeant le boîtier de disjoncteur défectueux pour un nouveau, restaurant ainsi une partie des circuits électriques auxiliaires du la station.

Connu sous le nom technique de « modules de télécommande d'alimentation (RPCM en anglais) », ces boîtiers de disjoncteur contrôlent le débit de l'électricité dans le réseau secondaire de l'ISS et ont tendance à tomber en panne occasionnellement. Jusqu'à maintenant, l'échange des boîtiers était effectué par des astronautes en sortie extravéhiculaire, ce qui comporte toujours un certain niveau de risque. Dextre a été fabriqué afin de réduire les sorties extravéhiculaires destinés à l'entretien routinier à l'extérieur de la station spatiale. L'équipage peut ainsi consacrer plus de temps à consacrer à des activités comme les expériences scientifiques.

Dextre a reçu l'appui du Canadarm2 pour la totalité des opérations dont la séquence s'est échelonnée sur deux jours, soit les 28 et 29 août 2011. Dextre était actionné par des contrôleurs de vol au Centre spatial Johnson de la National Aeronautics and Space Administration (NASA) à Houston, au Texas, avec le soutien de plusieurs équipes d'ingénieurs tant à Houston qu'au siège social de l'ASC à Saint-Hubert, au Québec.

Même si le robot à tout faire, Dextre, demeure prêt à intervenir en cas de problème, il a également une liste de tâches planifiées. Plus tard cette semaine, le robot canadien va libérer son banc de travail de deux petites palettes en les relocalisant sur la palette logistique Express 4 (Express Logistics Carrier 4) à bord de l'ISS. Une des deux petites palettes sert à transporter l'équipement pour la Mission de ravitaillement robotique (RRM pour « Robotic Refueling Mission »). Dextre prendra part à la démonstration de la RRM - son premier projet de recherche et développement - au cours de laquelle il testera, à l'aide d'outils spécialisés et d'une maquette de satellite, les technologies et techniques requises pour ravitailler des satellites en vol.

À propos de l'ASC

Établie en 1989, l'ASC est chargée de coordonner, au nom du gouvernement du Canada, tous les programmes et politiques civils dans le domaine spatial. L'ASC dispense ses services dans les quatre grands axes suivants : observation de la Terre, exploration et sciences spatiales, télécommunications par satellites et sensibilisation à l'espace et éducation. L'ASC mise sur la collaboration internationale pour favoriser le développement industriel et la recherche scientifique de calibre mondial au profit de l'humanité.

- 30 -

Pour plus de Renseignements : Communiquez avec nous.

Agence spatiale canadienne
Bureau des relations avec les médias
Téléphone : 450-926-4370
Courriel :
Site Web : www.asc-csa.gc.ca