Fin du programme de la Navette spatiale Dernier vol d'Atlantis : Contribution du Canada

Note à la rédaction

Longueuil (Québec), le 28 juin 2011 – Le dernier vol de la navette spatiale Atlantis est prévu le 8 juillet 2011, à 11 h 26 HAE. Il s'agit de la dernière mission du Programme de la navette spatiale.

Atlantis emportera à son bord l'équipement requis pour le test de ravitaillement robotique, un nouveau projet mené conjointement par l'Agence spatiale canadienne (ASC) et la National Aeronautics and Space Administration (NASA). La Mission de ravitaillement robotique (RRM pour Robotic Refueling Mission) est une expérience qui sera menée à l'extérieur de la Station spatiale internationale (ISS) par le robot de l'espace, Dextre, afin d'éprouver et de tester les outils, technologies et techniques utilisées sur Terre pour ravitailler un satellite de façon robotique dans l'espace – même les satellites n'ayant pas été conçus pour l'être. Le test devrait avoir lieu environ six mois après la mission STS-135.

Contenu canadien à bord d'Atlantis :

Technologie

La technologie du TriDAR subira des essais supplémentaires à bord de la navette spatiale. Le système de rendez-vous et d'amarrage automatisés par triangulation et LIDAR fournit des données essentielles au guidage d'un véhicule spatial durant les manœuvres de rendez-vous et d'amarrage. Contrairement aux technologies actuelles, le TriDAR s'est affranchi de l'utilisation de marques repères, comme les réflecteurs qui sont habituellement placés sur l'engin cible. Le système TriDAR fait appel à un capteur 3D à laser et à un imageur thermique. La technologie du TriDAR est mise au point par le groupe Neptec Design (anglais seulement) avec l'aide de fonds octroyés par l'ASC et la NASA.

Les capacités du TriDAR ont été éprouvées avec succès lors de vols d'essai précédents (STS-128 et STS-131). Le troisième vol spatial du système sera voué à la poursuite des essais.

Science

La dernière expérience scientifique canadienne de la navette spatiale, Hypersole, vise à déterminer dans quelle mesure la sensibilité de la peau varie entre la période qui précède une mission dans l'espace et la période qui la succède, et à établir si ces changements sont liés au contrôle de l'équilibre.

On s'attend à ce que les données qui seront produites dans le cadre d'Hypersole fassent progresser les études en cours sur le processus du vieillissement et sur l'atténuation des signaux relayés par les capteurs cutanés, laquelle peut provoquer des pertes d'équilibre et accroître les risques de chute, particulièrement chez les personnes âgées. Ces données déboucheront sur l'acquisition de connaissances qui seront utiles aux astronautes lors de leurs activités dans l'espace et à leur retour au sol.

Éducation

STS-135 emportera également des semences de tomates dans le cadre du projet Tomatosphère. Les semences, scellées dans des sacs de plastique, seront laissées à bord de l'ISS pour une période allant jusqu'à 36 mois pour qu'elles soient exposées à l'environnement orbital. Les semences de tomates seront ensuite ramenées sur Terre pour être distribuées aux classes participantes qui les planteront pour observer leur taux de germination.

Ce projet a rejoint 83 285 classes, ou environ 2 040 000 élèves canadiens, depuis la première distribution de semences, en 2001.

Le saviez-vous

  • La mission STS-134 devait marquer la fin du Programme de la navette spatiale de la NASA, mais le vol STS-135 d'Atlantis a été ajouté pour transporter du cargo à l'ISS et clore définitivement le programme.

  • Il s'agit de la 37e mission de navette vers l'ISS et le 135e et dernier vol prévu de la navette.

  • La mission STS-135 sera la 30e mission de la navette pour le Canadarm2 depuis son installation sur l'ISS, en 2001. Au terme de la mission STS-135, le Canadarm2 aura appuyé 100 sorties extravéhiculaires et extrait 45 charges utiles ainsi que des centaines de tonnes de fournitures et de matériel de la soute de la navette spatiale.

  • Le Canada a réalisé près de 50 expériences scientifiques à bord de la navette spatiale depuis la mission STS-09 (41A), en 1983. Plus de 220 documents scientifiques ont été produits à partir de ces expériences, lesquelles portaient notamment sur la perte osseuse, les maux de dos, la coordination œil-main, la tension artérielle, le vieillissement, le développement des cellules végétales, l'optique, la couche d'ozone, les systèmes de vision artificielle, la croissance des cristaux, la diffusion des métaux, la résistance des matériaux composites et la formation de couches minces.

  • Ce vol marque la 90e mission du Canadarm depuis qu'il s'est envolé à bord de la navette spatiale Columbia, sur STS-2, en 1981.

  • La navette spatiale a voyagé à quatorze reprises avec à son bord des astronautes canadiens.

  • Chris Hadfield et Steve Maclean sont les seuls astronautes de l'ASC à avoir voyagé à bord de la navette Atlantis.

- 30 -

Pour plus de Renseignements : Communiquez avec nous.

Agence spatiale canadienne
Bureau des relations avec les médias
Téléphone : 450-926-4370
Courriel :
Site Web : www.asc-csa.gc.ca