Dextre accomplit sa première tâche avec succès

L'Agence spatiale canadienne (ASC) termine une semaine chargée de travaux robotiques à bord de la Station spatiale internationale (ISS)

Longueuil (Québec), le 4 février 2011 – Dextre, le robot bricoleur de l'ASC à bord de l'ISS, a réussi sa première tâche officielle tôt ce matin après avoir déchargé deux pièces d'équipement essentielles transporté à la station par le véhicule spatial japonais Kounotori2—l'équivalent spatial d'un camion de déménagement.

Fixé à l'extrémité du Canadarm2, Dextre a commencé par déboulonner un raccord de tuyau FHRC de rechange (un composant du système de refroidissement de l'ISS) et il l'a placé sur son banc de travail (aussi désigné par son nom technique Enhanced Orbital Replacement Unit Temporary Platform, ou EOTP). Dextre a ensuite libéré le conteneur de transfert, qui restera entre ses mains expertes jusqu'à ce que la palette logistique Express 4 puisse être installée sur la station pendant la future mission STS-133 de la navette Discovery. Ces opérations s'inscrivent dans le cadre de la première tâche officielle de Dextre depuis sa mise en service en décembre 2010. Le Canadarm2 remettra Dextre sur son perchoir de l'ISS plus tard en soirée.

« À quelques reprises ce soir, les contrôleurs de Dextre ont dû procéder à des réétalonnages au fur et à mesure qu'on approchait de la cible », a déclaré Tim Braithwaite, le représentant de l'ASC au Centre spatial Johnson de la National Aeronautics and Space Administration (NASA) à Houston, au Texas. « Il semble que cela ait été attribuable à la structure même de la station qui fléchit. La cible à saisir par les opérateurs au sol avait tendance à se déplacer. Imaginez que vous vous tenez à l'extrémité d'un tremplin à la piscine et que vous devez repêcher à l'aide d'une longue perche une balle de tennis ballottée par les vagues. Nous avons appris de nos premières séances de vérification que les bras de Dextre sont stables et qu'ils peuvent être contrôlés avec précision. Cependant, lorsque la cible bouge devant la caméra, nos opérateurs doivent alors relever un défi unique. Ce soir, par contre, l'équipe des opérations a mis son expérience à profit et Dextre s'est exécuté avec brio. »

Les travaux de Dextre ont mis fin à une semaine intensive pour la robotique canadienne à bord de l'ISS. Le 27 janvier, le Canadarm2 a fait un « attrapé cosmique » lorsqu'il s'est déployé pour saisir le véhicule Kounotori2 en vol libre et l'amarrer à l'ISS. Le bras robotique de fabrication canadienne qui équipe la station spatiale a ensuite retiré du coffre cargo externe du Kounotori2 la plateforme exposée (un support de transport qui se glisse, comme un tiroir, à l'intérieur du vaisseau spatial). Le 1er février, le Canadarm2 a transféré la plateforme au bras robotique japonais qui se trouve sur le module Kibo de l'ISS. Le 7 février, le Canadarm2 et le bras japonais travailleront de nouveau en tandem pour replacer la plateforme à l'intérieur du coffre du véhicule Kounotori2.

À propos de l'ASC

Établie en 1989, l'ASC est chargée de coordonner, au nom du gouvernement du Canada, tous les programmes et politiques civils dans le domaine spatial. L'ASC dispense ses services dans les quatre grands axes suivants : Observation de la Terre, Exploration et sciences spatiales, Télécommunications par satellites et Sensibilisation à l'espace et éducation. L'Agence exerce ses compétences dans trois principaux secteurs d'activités. Utilisation de l'espace : répondre aux besoins des ministères fédéraux, Exploration spatiale : mettre en valeur la science et la technologie canadiennes en vue des futures missions internationales d'exploration spatiale et Sciences et technologies spatiales : créer de la synergie et des capacités dans les milieux universitaire, industriel et gouvernemental pour satisfaire aux besoins actuels et futurs du Programme spatial canadien. L'ASC mise sur la collaboration internationale pour favoriser le développement industriel et la recherche scientifique de calibre mondial au profit de l'humanité.

- 30 -

Pour plus de Renseignements : Communiquez avec nous.

Agence spatiale canadienne
Bureau des relations avec les médias
Téléphone : 450-926-4370
Courriel :
Site Web : www.asc-csa.gc.ca