Nouvelles de la Station spatiale internationale

Le Canadarm2 et Dextre au cœur de la prochaine mission de ravitaillement de la Station spatiale internationale

Source : Agence spatiale canadienne.

Les robots canadiens Canadarm2 et Dextre sont essentiels au bon fonctionnement de la Station spatiale internationale. Ces deux robots travailleront de nouveau en tandem la semaine prochaine puisque le vaisseau-cargo H-II (HTV) du Japon sera envoyé au laboratoire orbital pour y apporter de l'équipement.

Le , le Canadarm2 attrapera le vaisseau-cargo et l'amarrera ensuite à la Station. Le bras robotisé de 17 mètres servira aussi à transborder du matériel important : six nouvelles batteries au lithium ion et de nouvelles plaques de fixation.

Ces nouvelles batteries remplaceront 12 des batteries d'origine au nickel-hydrogène situées sur le côté bâbord de la Station. Elles emmagasinent l'électricité produite par les panneaux solaires de la Station, essentielle aux activités quotidiennes du laboratoire orbital.

Une fois que le Canadarm2 aura placé les nouvelles batteries près de l'endroit prévu, les contrôleurs de vol au sol commanderont Dextre pour effectuer le remplacement.

Ils utiliseront aussi les caméras de Dextre pour surveiller le travail des astronautes qui devront faire deux sorties dans l'espace pour installer les plaques de fixation et raccorder les câbles électriques.

Le lancement du vaisseau-cargo HTV sera retransmis en direct le sur la chaine NASA TV (disponible en anglais seulement). Le rendez-vous et les manœuvres pour attraper le vaisseau-cargo seront aussi diffusés sur la même chaine le .

Regardez les sorties dans l'espace sur la page Facebook de l'Agence spatiale canadienne.

En , Dextre a servi à remplacer des batteries exactement de la même façon afin de moderniser le système électrique de la Station. Cette opération d'envergure, qui a nécessité 165 heures de travail, a permis de réduire de six à deux le nombre de sorties dans l'espace requises, comme ce sera le cas ce mois-ci!
C'est un grand avantage d'avoir ce robot polyvalent à la Station puisque les astronautes disposent ainsi de plus de temps pour se consacrer aux expériences scientifiques à bord du laboratoire orbital.

Le Canadarm2 fera son 30e attrapé cosmique avec le vaisseau-cargo Dragon de SpaceX.

Source : Agence spatiale canadienne.

Le , Dragon sera lancé vers la Station spatiale internationale à partir du cap Canaveral, en Floride.

Le véhicule spatial inhabité transportera pour l'Agence spatiale canadienne, entre autres choses :

  • 57 aliments canadiens, dont des pâtés de crabe, de saumon et de homard, du saumon fumé et du saumon glacé à l'érable pour la mission de David Saint-Jacques, dont le lancement est prévu pour décembre 2018;
  • une « main » (effecteur de verrouillage) de rechange pour le Canadarm2.

Lorsque Dragon arrivera au laboratoire orbital deux jours plus tard, les astronautes de la NASA Ricky Arnold et Drew Feustel se serviront du Canadarm2 pour l'attraper et l'amarrer à la Station.

Au cours des jours suivants, des contrôleurs de robotique au sol utiliseront Dextre, le robot à tout faire canadien, pour décharger la soute de Dragon. Dextre transbordera l'effecteur de verrouillage de rechange sur une plateforme externe de la Station où il le fixera.

L'effecteur de verrouillage défectueux du Canadarm2 retiré au cours d'une sortie dans l'espace sera déposé dans le compartiment du vaisseau-cargo, dont le retour sur Terre est prévu au début du mois d'août.

Le lancement de Dragon sera diffusé en direct le dès 5 h 15 (HE) sur la chaine YouTube (disponible en anglais seulement) de l'Agence spatiale canadienne.

Le rendez-vous et les manœuvres pour attraper Dragon seront aussi diffusées en direct le à partir de 8 h 30 (HE).

Le Canadarm2 attrapera le vaisseau de ravitaillement Cygnus

Source : NASA.

Le , le vaisseau-cargo Cygnus d'Orbital ATK sera lancé vers la Station spatiale internationale à bord d'une fusée Antares depuis les îles Wallops, en Virginie.

Cygnus transportera cinq nouvelles trousses de prélèvement d'haleine et 10 petites bonbonnes pour les échantillons d'air pour MARROW, étude canadienne sur les effets des vols spatiaux sur la moelle osseuse et les cellules sanguines.

Le lancement sera diffusé en direct (disponible en anglais seulement) à partir de 4 h (HE).

Trois jours plus tard, les astronautes Scott Tingle et Ricky Arnold de la NASA utiliseront le Canadarm2 pour attraper Cygnus et l'amarrer à la Station, où il devrait rester jusqu'à la mi-. Le rendez-vous et l'attrapé cosmique seront aussi diffusés en direct, à partir de 7 h 30 (HE) le .

Dextre aide à décharger la soute de Dragon durant un marathon de neuf jours de robotique

Source : NASA.

Au cours d'une semaine chargée à la Station spatiale internationale, le robot à tout faire canadien Dextre a aidé au déchargement de la soute du vaisseau-cargo Dragon, conçue pour transporter du matériel non pressurisé de grande taille. Sans Dextre, des astronautes auraient dû se risquer à sortir dans l'espace pour le faire.

Heureusement, c'est le robot polyvalent canadien qui a transbordé les trois charges utiles de la soute du vaisseau-cargo à la Station. Chacune d'elles contenait des fournitures pour autant d'expériences réalisées au laboratoire orbital.

Ce travail a fait partie de neuf jours de manœuvres robotisées réalisées avec Dextre par les équipes au sol de l'Agence spatiale canadienne, à Saint-Hubert, et de la NASA, à Houston.

Le dernier, le Canadarm2 a amarré le vaisseau-cargo de SpaceX à la Station spatiale. Dragon en est à sa 14e mission de ravitaillement. Il restera amarré à la Station jusqu'au début de , où il sera alors retourné sur Terre.

Le Canadarm2 prêt à attraper Dragon de SpaceX qui transportera du matériel scientifique canadien

Animation numérique du Canadarm2 qui attrape et amarre le vaisseau-cargo Dragon de SpaceX. (Source : Agence spatiale canadienne.)

Le 2 avril 2018, le vaisseau-cargo Dragon sera lancé depuis le cap Canaveral, en Floride, à destination de la Station spatiale internationale.

Il apportera plusieurs tonnes d'équipement important au laboratoire orbital, notamment le matériel suivant pour des expériences canadiennes :

  • de nouvelles bonbonnes et trousses de prélèvement d'haleine pour MARROW, une étude sur les effets des vols spatiaux sur la moelle osseuse et les cellules sanguines;
  • un tensiomètre, porté en permanence, pour simplifier la collecte de données dans l'étude Vascular Echo relative aux impacts de l'apesanteur sur le cœur et les vaisseaux sanguins.

Les astronautes Norishige Kanai de la JAXA (Agence d'exploration aérospatiale japonaise) et Scott Tingle de la NASA utiliseront le Canadarm2 pour saisir Dragon au vol, deux jours après le lancement. Ce sera le 28e attrapé cosmique du robot canadien.

Environ un mois plus tard, Dragon sera renvoyé sur Terre avec les échantillons d'haleine et de sang des études MARROW et Vascular Echo, qui seront analysés par des scientifiques canadiens.

Le lancement sera diffusé en direct à partir de 16 h (HE) sur la chaîne NASA TV (disponible en anglais seulement).

Le rendez-vous et l'attrapé cosmique seront aussi diffusés en direct, à partir de 5 h 30 (HE) le .

10e anniversaire de Dextre dans l'espace

Source : ESA/NASA.

Le , Dextre s'est envolé à bord de la navette spatiale Endeavour pour sa destination céleste : la Station spatiale internationale. Le robot à tout faire canadien a passé les 10 dernières années à effectuer des tâches de maintenance importantes pour que ce laboratoire orbital demeure fonctionnel et sûr.

Grâce à Dextre, commandé depuis le sol par des spécialistes en robotique de la NASA et de l'Agence spatiale canadienne (ASC), plus de 25 sorties dans l'espace ont pu être évitées. En déléguant des tâches laborieuses à Dextre, les astronautes peuvent se concentrer sur les expériences scientifiques réalisées à bord de la Station spatiale.

Dextre a plusieurs réalisations remarquables à son actif, comme celles d'avoir ravitaillé une maquette de satellite, de s'être réparé lui-même dans l'espace et d'avoir utilisé son « nez » pour détecter les fuites d'ammoniac, très dangereuses.

Et l'avenir est prometteur pour le robot polyvalent : l'ASC prévoit de l'équiper de DOC, une nouvelle caméra d'appoint. Ce système de vision perfectionné permettra à Dextre d'inspecter la Station spatiale afin de découvrir les signes de dommages, même les plus infimes.

La sortie spatiale reportée grâce à une solution logicielle créative canadienne

Source : NASA.

Samedi, les responsables de la Station spatiale internationale ont pris la décision de ne pas procéder avec la sortie spatiale prévue pour lundi lors de laquelle les effecteurs de verrouillage (les mains) du Canadarm2 devaient être permutés.

Cette décision a été prise puisque les spécialistes en robotique de l'Agence spatiale canadienne ont écrit et testé un correctif pour un logiciel de diagnostic qui a confirmé que l'anomalie décelée sur la main de rechange du Canadarm2, installée lors de la marche spatiale de mardi dernier, pouvait, en fait, être corrigée par un nouveau logiciel. Ce dernier fut aussi développé par des ingénieurs canadiens.

Les solutions seront appliquées, annulant ainsi le besoin d'une sortie spatiale dans l'immédiat.

Une mise à jour sur le Canadarm2

Source : NASA.

Le 23 janvier 2018, deux astronautes de la NASA ont remplacé avec succès une main du Canadarm2, aussi appelée effecteur de verrouillage.

Alors que cette nouvelle main subissait des tests de routine, une anomalie a été décelée dans l'un des deux systèmes électroniques qui contrôlent ses mécanismes. Ces systèmes, dont un agit à titre de relève, doivent tous deux être fonctionnels pour que le Canadarm2 soit en mesure d'accomplir ses tâches sur la Station spatiale internationale.

C'est pourquoi la NASA et l'Agence spatiale canadienne ont convenu de réinstaller la main qui avait été initialement remplacée. Cette main présente de premiers signes d'usure normale, mais ses deux systèmes sont fonctionnels.

Cette opération est prévue lors d'une sortie spatiale le prochain.

Le Canadarm2 prend sa situation bien en main

Sortie spatiale pour remplacer la deuxième « main » du Canadarm2 (Source : NASA.)

Le Canadarm2 recevra une nouvelle « main » le . Les astronautes de la NASA Mark Vande Hei et Scott Tingle sortiront dans l'espace pour remplacer cet effecteur de verrouillage par un nouveau en réserve à la Station spatiale internationale.

Le , Mark Vande Hei fera une autre sortie spatiale, cette fois avec l'astronaute de la JAXA Norishige Kanai, pour déposer sur la base mobile l'effecteur de verrouillage remplacé.

L'autre main du Canadarm2 a été changée en , en raison de l'usure normale, au cours d'une procédure similaire couronnée de succès. Avec ses nouvelles mains, le bras robotisé est fin prêt à poursuivre son travail essentiel à la Station spatiale.

Le Canadarm2 sert régulièrement à la maintenance de la Station. Il peut déplacer Dextre, du matériel et même des astronautes. Il attrape et amarre aussi des vaisseaux-cargos autonomes qui transportent, par exemple, des expériences scientifiques, des pièces de rechange et des articles de première nécessité pour les membres d'équipage.

La sortie dans l'espace du sera diffusée en direct sur la chaîne NASA TV (disponible en anglais seulement) à partir de 5 h 30 (HE).

Date de modification :