Nouvelles de la Station spatiale internationale

ISS

Actualités

Le premier égoportrait spatial de Thomas Pesquet, pris pendant sa sortie dans l'espace initiale le 13 janvier 2017. (Sources : ESA/NASA.)

Le 24 mars, les astronautes Shane Kimbrough et Thomas Pesquet sortiront dans l'espace pour faire une mise au point de Dextre, le robot à tout faire de la Station spatiale.

Comme on pouvait s'y attendre, après neuf ans de service intensif et irréprochable, la pièce mobile qui permet à Dextre de rester fixé à la Station spatiale internationale présente des signes d'usure. Pour assurer le fonctionnement optimal de Dextre au cours des futures activités de robotique, les astronautes Shane Kimbrough de la NASA (disponible en anglais seulement) et Thomas Pesquet de l'Agence spatiale européenne lubrifieront cette pièce pendant leur sortie dans l'espace.

De plus, ces astronautes effectueront des travaux préparatoires en vue de l'installation du deuxième adaptateur d'amarrage international (IDA) (disponible en anglais seulement), le point de contact physique des engins spatiaux. Le nouvel IDA servira de portail pour les équipages qui arriveront à bord du Starliner CST-100 de Boeing et du Crew Dragon de SpaceX, les premiers engins spatiaux, depuis la navette spatiale, conçus pour les vols habités.

Deux autres sorties dans l'espace sont prévues le 30 mars et le 6 avril afin de poursuivre les travaux en vue de l'arrivée des engins spatiaux habités commerciaux et de mettre à niveau des pièces d'équipement de la SSI.

Pour savoir comment et quand vous pouvez regarder la sortie dans l'espace en direct, consultez le site de la NASA.

Pour en savoir plus, regardez la vidéo intitulée Des semences qui font germer la curiosité scientifique : Thomas Pesquet nous parle de TomatosphèreMC. (Sources : ASC, NASA, ESA, Parlons sciences.)

Le Canadarm2 relâche Dragon dans l'espace

À l'aide du Canadarm2, l'astronaute de l'Agence spatiale européenne Thomas Pesquet et l'astronaute de la NASA Shane Kimbrough ont relâché dans l'espace le vaisseau-cargo Dragon de SpaceX depuis la Station spatiale internationale peu après 5 h (HAE) le dimanche 19 mars.

Dans la soute de Dragon se trouveront 1,2 million de semences de tomates pour le projet éducatif TomatosphèreMC. Des élèves d'environ 20 000 classes du Canada et des États-Unis recevront ces semences qui ont été envoyées dans l'espace à bord du vaisseau-cargo le 19 février 2017. Ils les feront pousser, tout comme d'autres semences de tomates qui sont restées sur Terre, dans le cadre d'une étude à l'aveugle qui permet à leurs professeurs de leur enseigner diverses notions relatives aux plantes, à l'espace, à la nutrition et à l'agriculture. Les élèves ne sauront qu'à la fin de l'expérience quelles semences sont allées dans l'espace.

Le projet TomatosphèreMC est parrainé par HeinzSeed (en anglais), Stokes Seeds (en anglais), l'Université de Guelph (en anglais), Parlons sciences, First the Seed Foundation (en anglais) et l'Agence spatiale canadienne.

Dextre en train de charger une expérience scientifique complétée dans la soute du vaisseau-cargo Dragon. (Source : Agence spatiale canadienne.)

Dextre aide Dragon à « faire ses valises » pour son vol de retour

Dextre pourra bientôt donner des conseils aux voyageurs de l'espace sur la façon la plus efficace de faire leurs bagages (si l'on peut dire!).

Le 3 mars 2017, le robot à tout faire de la Station spatiale internationale a effectué une manœuvre sans précédent, que ce soit par un robot ou par un humain : il a chargé la première de trois expériences scientifiques complétées dans la soute du vaisseau-cargo Dragon. Les astronautes ne peuvent pas accéder à cette zone pour des raisons de sécurité, alors il est très utile que Dextre puisse exécuter ce type de travail. Les deux autres expériences seront mises dans la soute pendant la semaine du 13 mars. Voilà une tâche qui s'ajoutera à la « liste de choses à faire » de Dextre, maintenant qu'il a prouvé qu'il en était capable!

Illustration de Dextre

Source : Agence spatiale canadienne.

Illustration de Dextre

Source : Agence spatiale canadienne.

Tout premier transfert d'une charge dans l'espace entre les deux bras robotisés de Dextre

Pour la toute première fois de son histoire, Dextre transférera une charge dans l'espace entre ses deux bras, la palette STP-H5 (Space Test Program-Houston 5), d'une masse de 440 kg, où sont installées 13 expériences américaines.

Dextre commencera l'opération en retirant STP-H5, avec le bras 1, de la soute du vaisseau-cargo Dragon, arrimé récemment. Dextre transférera ensuite STP-H5 du bras 1 au bras 2, dont le courant électrique permettra de réchauffer les charges utiles. Le temps d'exécution de l'opération est critique : si les instruments ne sont pas réchauffés rapidement, ils seront endommagés par le froid et les expériences ne pourront pas être réalisées.

Pour installer STP-H5 à son emplacement définitif sur la Station spatiale internationale, Dextre réalisera un second transfert du bras 2 au bras 1.

Syntonisez les chaines NASA TV ou UStream (disponibles en anglais seulement), qui diffuseront l'opération en direct. L'extraction de STP-H5 de la soute de Dragon commencera à (HNE) ( [HNP]) le vendredi . Le premier transfert entre les deux bras est prévu pour (HNE) ( [HNP]).

Source : NASA TV.

Deuxième tentative d'attrapé cosmique du vaisseau-cargo Dragon de SpaceX prévue pour jeudi

Le Canadarm2 attrapera Dragon.

L'attrapé cosmique du vaisseau-cargo Dragon de SpaceX à la Station spatiale internationale (SSI), prévu pour le mercredi à (HNE), a dû être reporté. Les ordinateurs de bord de Dragon ont annulé l'approche après avoir relevé des données inexactes sur la position de la SSI et ont automatiquement programmé une nouvelle tentative 24 heures plus tard. L'équipage à bord de la station est en sécurité et le vaisseau-cargo est intact.

Les astronautes Thomas Pesquet (Agence spatiale européenne) et Shane Kimbrough (disponible en anglais seulement) (NASA) attraperont Dragon avec le Canadarm2. L'équipe chargée de la robotique, composée d'employés de l'Agence spatiale canadienne et de la NASA, l'arrimera ensuite à la SSI. Le vaisseau-cargo passera environ un mois en orbite avant de retourner sur Terre vers la fin de .

L'attrapé sera diffusé en direct sur les chaines NASA TV et UStream (disponibles en anglais seulement) à partir de  (HNE) ( [HNP]) le jeudi . L'arrimage est prévu pour  (HNE) ( [HNP]) et est aussi diffusé en direct.

Lancement de Dragon à bord du lanceur Falcon 9 de SpaceX

Source : NASA/Frank Michaux.

Envoi de semences de tomates d'une expérience d'élèves canadiens vers la Station spatiale internationale

Lancement du vaisseau-cargo Dragon de SpaceX prévu pour le .

À (HNE) le , un lanceur Falcon 9 de SpaceX propulsera vers la Station spatiale internationale (SSI) le 12e vaisseau-cargo inhabité Dragon dans le cadre de la 14e mission opérationnelle d'approvisionnement de la SSI. L'astronaute de l'Agence spatiale européenne Thomas Pesquet sera aux commandes du Canadarm2 pour attraper le vaisseau-cargo. L'arrimage à la SSI est prévu pour le .

En plus des fournitures et du matériel, Dragon contiendra 1 200 000 semences de tomates pour l'expérience Tomatosphère MC. Le , ces semences seront renvoyées sur Terre dans le vaisseau-cargo avec des échantillons de deux expériences canadiennes, Vascular Echo et Marrow.

Dextre établit un nouveau record personnel en haltérophilie

Dextre soulève trois des anciennes batteries, soit un par bras et le troisième sur sa plateforme de stockage temporaire

Dextre établit un nouveau record personnel en haltérophilie : Dans cette image, Dextre soulève trois des anciennes batteries, soit un par bras et le troisième sur sa plateforme de stockage temporaire. Puisque chacune des batteries pèse environ 170 kg (environ le poids d'un réfrigérateur), Dextre déplace sa plus grosse charge à ce jour, c'est-à-dire environ 500 kg. (Source : NASA.)

L'astronaute de la NASA Peggy Whitson au travail pendant sa sortie extravéhiculaire

L'astronaute de la NASA Peggy Whitson au travail pendant sa sortie extravéhiculaire

L'astronaute de la NASA Peggy Whitson au travail pendant sa sortie extravéhiculaire : Lors de la sortie spatiale de six heures et trente-deux minutes du , Peggy Whitson et le commandant de la mission Expedition 50 Shane Kimbrough ont installé trois nouvelles plaques de fixation sur la SSI et branché les six nouvelles batteries au lithium-ion. (Source : NASA.)

De retour au sas sur la SSI

L'astronaute de l'ESA Thomas Pesquet fait un salut de la main au terme de sa toute première sortie dans l'espace

De retour au sas sur la SSI : L'astronaute de l'ESA Thomas Pesquet fait un salut de la main au terme de sa toute première sortie dans l'espace, le . (Source : NASA.)

Dextre termine avec succès la mission robotisée la plus complexe jamais réalisée à la Station spatiale internationale

Mettant à profit l'ingéniosité humaine et des manœuvres de robotique complexes, des contrôleurs au sol et des astronautes ont uni leurs efforts à ceux de Dextre, le robot à tout faire canadien, afin de mettre efficacement à niveau le système d'alimentation de la Station spatiale internationale (SSI). Cette opération d'envergure, qui a nécessité 165 heures de travail entre le et le , a visé le remplacement de 12 anciennes batteries au nickel-hydrogène par six nouvelles batteries au lithium-ion plus petites et plus efficaces. Ces batteries sont essentielles au fonctionnement de la SSI puisqu'elles emmagasinent l'électricité produite par les panneaux solaires de la station.

Améliorer la sécurité des membres d'équipage et accroître leurs disponibilités pour réaliser des expériences scientifiques

Dans le cadre d'une chorégraphie bien orchestrée exécutée par des robots et des astronautes, Dextre a minutieusement retiré neuf des douze batteries sur le lieu de travail et les a installés sur la palette exposée du vaisseau-cargo japonais HTV-6. Les trois autres batteries ont été déplacées jusqu'à leur lieu de rangement final par deux équipes d'astronautes lors de leurs sorties extravéhiculaires respectives. Les deux équipes ont installé de nouvelles plaques de fixation et branché les nouvelles batteries. La première équipe, composée des astronautes Shane Kimbrough et Peggy Whitson de la NASA, a effectué sa sortie dans l'espace le , alors que la deuxième équipe, constituée de l'astronaute Thomas Pesquet de l'ESA et de Shane Kimbrough, a réalisé la sienne le .

Sans les capacités éprouvées des systèmes robotiques canadiens, les astronautes auraient dû réaliser la totalité de l'opération pendant des sorties extravéhiculaires, qui sont toujours risquées et dont la préparation exige beaucoup de temps et de ressources. En confiant la majeure partie des travaux à Dextre, on a réduit de six à deux le nombre de sorties spatiales requises.

Des astronautes de la NASA remercient le personnel de l'Agence spatiale canadienne pendant une sortie dans l'espace

Dans un message enregistré lors de leur sortie extravéhiculaire, les astronautes de la NASA Shane Kimbrough et Peggy Whitson ont exprimé leur reconnaissance à l'endroit de l'Agence spatiale canadienne (ASC) pour Dextre, le manipulateur agile spécialisé, ainsi que pour les importantes contributions de l'ASC à cette mission d'envergure. (Source : NASA)

Transcription

« La possibilité de combiner les opérations robotisées aux sorties spatiales pour la mise à niveau des batteries nous a permis d'économiser plusieurs jours de temps d'équipage, ce temps qui nous est si précieux. En remplaçant les batteries devenues désuètes, Dextre et le Canadarm2 assurent l'alimentation en énergie nécessaire aux travaux de recherche de demain et permettent du coup d'économiser le temps d'équipage pour la réalisation des expériences d'aujourd'hui. »

- Kirk Shireman, gestionnaire du Programme de la Station spatiale internationale de la NASA

Cette mission a nécessité plus d'un an de planification et compte plus de 1 000 pages de procédures robotisées (en guise de comparaison, une opération de routine ne compte que de 75 à 100 pages de procédures). Dextre était commandé depuis le Centre spatial Johnson à Houston, au Texas, et depuis l'Agence spatiale canadienne (ASC) à Saint-Hubert, au Québec, par des membres de l'Équipe intégrée de robotique de l'ASC et de la NASA.

Le HTV-6 quitte la Station spatiale internationale

Source : NASA.

Canadarm2 relâchera le véhicule de transfert H-II (HTV-6) de la Station spatiale internationale

Aux environs de (heure de l'Est) le , des contrôleurs des systèmes robotiques à l'Agence spatiale canadienne et à la NASA positionneront le Canadarm2 afin que l'astronaute de la NASA Shane Kimbrough et l'astronaute de l'Agence spatiale européenne Thomas Pesquet, relâchent le vaisseau-cargo japonais, HTV-6. Pesant plus de 15 tonnes métriques, il s'agit du plus lourd HTV jamais relâché par le Canadarm2.

Diffusion en direct sur les sites UStream (disponible en anglais seulement) et NASA TV (disponible en anglais seulement).