Expériences présentement menées à bord de la station

At Home in Space : se sentir chez soi à la Station spatiale internationale

Source : NASA.

Les membres de l'équipage à bord de la Station spatiale internationale passent environ six mois loin de leur famille et de leurs amis, dans un environnement qui ne leur est pas familier. Comment les astronautes, et les autres personnes qui travaillent dans des environnements extrêmes ou isolés, apprennent-ils à vivre loin de chez eux?

Consultez la section At Home in Space.

TBone : Quel est l'effet de l'espace sur la force de nos os?

Sources : Agence spatiale canadienne, NASA, ESA.

TBone fait appel à une nouvelle technologie d'imagerie 3D pour étudier les changements dans la masse, la structure et la densité des os à haute resolution.

Consultez la section TBone.

MARROW : la moelle osseuse et ses cellules en microgravité

Sources : Agence spatiale canadienne, NASA, Université d'Ottawa.

MARROW permet d'étudier les mécanismes derrière les effets de l'immobilité et à améliorer la réadaptation des patients alités, des personnes à mobilité réduite et des aînés qui en ont besoin.

Consultez la section MARROW.

Les rayonnements spatiaux et leurs risques (Radi-N2)

Source : Agence spatiale canadienne.

Les rayonnements naturels peuvent poser un risque grave pour la santé des astronautes en missions spatiales de longue durée, notamment à bord de la Station spatiale internationale.

Consultez la section Radi-N2.

Vascular Echo : Un pas de plus vers la santé cardiovasculaire

Vascular Echo fait appel à la technologie de l'échographie durant les missions des astronautes pour examiner ce qui mène à l'accélération de la perte de l'élasticité artérielle dans l'espace.

Consultez la section Vascular.

Médecine spatiale

Source : NASA.

La médecine spatiale opérationnelle regroupe plusieurs types de spécialités médicales et vise à étudier les effets des vols spatiaux sur le corps humain et à prévenir les troubles associés à la vie dans l'espace, milieu unique, isolé et hostile.

Consultez la section Médecine spatiale.

Protéger les expériences des vibrations (MVIS)

Source : Agence spatiale canadienne.

Le système Sous-système d'isolation contre les vibrations en microgravité (MVIS) permettra au Laboratoire sur la science des fluides de l'Agence spatiale européenne de se soustraire aux vibrations et aux tremblements qui surviennent quotidiennement à bord de la station spatiale.

Consultez la section MVIS.

Étude Wayfinding : comment les vols spatiaux exercent-ils leurs effets sur le cerveau des astronautes?

L'esprit au travail : exemple d'une scintigraphie du cerveau

Source : NeuroLab.

Pour s'adapter à la microgravité pendant un vol spatial, le cerveau des astronautes subit des changements qui peuvent avoir un effet important sur la capacité de ces explorateurs de s'orienter. L'étude Wayfinding leur permettra de mieux se préparer à leur séjour dans l'espace et de mieux se rétablir à leur retour. Elle pourrait profiter aussi aux gens sur Terre qui souffrent d'une maladie les prédisposant à s'égarer facilement.

Consultez la section Étude Wayfinding.