Expériences présentement menées à bord de la station

Les rayonnements spatiaux et leurs risques (Radi-N2)

Les rayonnements naturels peuvent poser un risque grave pour la santé des astronautes en missions spatiales de longue durée, notamment à bord de la Station spatiale internationale.

Consultez la section Radi-N2

Médecine spatiale

L'astronaute Chris A. Hadfield, spécialiste de mission et représentant de l'Agence spatiale canadienne (ASC), fait signe à ses collègues astronautes pendant la première sortie extravéhiculaire (EVA-1) de la mission STS-100. Cette photo numérique a été prise par le hublot nadir du laboratoire américain Destiny. (NASA)

La médecine spatiale opérationnelle regroupe plusieurs types de spécialités médicales et vise à étudier les effets des vols spatiaux sur le corps humain et à prévenir les troubles associés à la vie dans l'espace, milieu unique, isolé et hostile.

Consultez la section Médecine spatiale

Protéger les expériences des vibrations (MVIS)

(Photo : ASC)

Le système Sous-système d'isolation contre les vibrations en microgravité (MVIS) permettra au Laboratoire sur la science des fluides de l'Agence spatiale européenne de se soustraire aux vibrations et aux tremblements qui surviennent quotidiennement à bord de la station spatiale.

Consultez la section MVIS