Dextre 101 : Robotique pour les opérateurs de Dextre

L'Agence spatiale canadienne (ASC) soumet les personnes chargées de faire fonctionner Dextre à un programme d'entraînement complexe et intense de sorte que chacun des mouvements du robot soit à la fois efficace et sécuritaire.

Siège social de l'Agence spatiale canadienne (ASC) (Source : ASC)

Les opérateurs de robotique doivent d'abord s'entraîner sur tous les systèmes canadiens de robotique qui équipent la Station spatiale internationale (ISS), en commençant par le Canadarm2. Ceux qui seront appelés à exploiter Dextre entreprennent ensuite un rigoureux programme de formation de deux semaines offert seulement au siège social de l'ASC à Saint-Hubert, Québec (près de Montréal). Comme les principes d'exploitation de Dextre sont assez semblables à ceux du Canadarm2, la seconde partie de la formation porte uniquement sur les aspects spécifiques liés à l'utilisation du robot à deux bras. Les opérateurs s'initient notamment à la réalisation de manoeuvres au cours desquelles Dextre doit entrer en contact avec un autre objet et au fonctionnement de ses mains et de ses outils. C'est lors de ces manoeuvres que Dextre fait appel à ses capteurs de force pour évaluer la charge utile et réagir en conséquence grâce à sa fonction de compensation automatique.

Opérateur en formation (Source : Agence spatiale canadienne)

Un environnement des plus réalistes

Les opérateurs de Dextre sont formés dans des installations à la fine pointe de la technologie qui reproduisent fidèlement les conditions dans lesquelles le robot est exploité à bord de l'ISS.

Pour vérifier les connaissances acquises au cours de la formation, les instructeurs proposent des mises en situation visant à évaluer la capacité de leurs élèves à résoudre les divers problèmes qui pourraient survenir une fois aux commandes du véritable système robotique. Ces exercices ont l'avantage de les préparer à toute éventualité en leur apprenant à réagir rapidement et efficacement en cas de pépin.