Les contrôleurs de mission canadiens

Centre de contrôle de mission de l'Agence spatiale canadienne (Saint-Hubert)

Danielle Cormier, une contrôleure de vol en poste au Centre de contrôle de mission de l'Agence spatiale canadienne (ASC), surveille de près les opérations robotiques se déroulant sur la Station spatiale internationale (ISS). (Source : ASC)

Le travail des contrôleurs de mission est essentiel au succès des missions spatiales puisqu'ils fournissent un appui continu aux astronautes tout en surveillant l'ensemble des systèmes et des activités à bord de la Station spatiale internationale (ISS).

Lors de la préparation des activités du Canadarm2 et de Dextre, les contrôleurs de mission sont responsables du développement et de la vérification :

  • Des manœuvres permettant au Canadarm2 de capturer, décharger et relâcher les capsules de ravitaillement, de servir de plateforme pour les astronautes, et d'orienter ses caméras afin d'examiner l'extérieur de la station;
  • Des manœuvres permettant à Dextre de remplacer des composantes défectueuses sur la station;
  • Des procédures opérationnelles utilisées par les astronautes lorsqu'ils opèrent le Canadarm2, ainsi que les procédures correctives à utiliser en cas de problème.

Par ailleurs, les contrôleurs de mission se chargent de la coordination des activités du Canadarm2 et de Dextre avec les autres systèmes (communication, électriques, informatiques, contrôle d'attitude, etc.) de la station spatiale.

Centre de contrôle de mission du Centre spatial Johnson (Houston)

Le Centre de contrôle de mission de la Station spatiale internationale de la NASA à Houston au Texas

Le Centre de contrôle de mission de la Station spatiale internationale (ISS) de la National Aeronautics and Space Administration (NASA) à Houston au Texas. (Source : NASA)

Lors de l'exécution d'opérations robotiques, les contrôleurs de mission s'assurent du bon fonctionnement du Canadarm2 et de Dextre grâce à la télémétrie transmise au sol par la station spatiale. Ils sont également responsables de l'exécution sécuritaire des manœuvres grâce à des simulateurs au sol. Ils identifient tout problème pouvant affecter les opérations robotiques et déterminent, sur le champ, les corrections nécessaires. Afin de réduire la charge de travail des astronautes, les contrôleurs de mission réalisent maintenant la majorité des opérations robotiques à partir du sol. De fait, les opérations impliquant Dextre sont maintenant contrôlées exclusivement à partir du sol, permettant aux astronautes de se concentrer sur la recherche scientifique à bord de la station. Les astronautes continuent bien entendu à jouer un rôle essentiel lors des opérations robotiques lors de la visite de véhicules de ravitaillement et de marches spatiales.

Dix contrôleurs de mission canadiens font présentement partie de l'équipe combinée de la National Aeronautics and Space Administration (NASA) et de l'Agence spatiale canadienne (ASC) qui responsable des opérations du Canadarm2 et de Dextre. Ces derniers travaillent au Centre de contrôle de mission de l'ASC à Saint-Hubert, au Québec, ou au Centre de contrôle du Centre spatial Johnson à Houston, au Texas. Lors d'activités robotiques, trois contrôleurs de mission sont en poste et se divisent le travail.

Lors de la mission Expedition 34/35, les systèmes robotiques canadiens seront utilisés afin d'attraper, de décharger puis relâcher certains véhicules de ravitaillement ou encore pour remplacer diverses composantes de la station en cas de défaillance.