Illustration technique de la Base mobile

L'installation de la Base mobile canadienne (MBS) aura lieu dans le cadre de la mission STS-111 de la National Aeronautics and Space Administration (NASA) dont le lancement est prévu le 30 mai 2002. La base d'aluminium de la MBS a été construite par MD Robotics, le maître d'oeuvre du Canadarm2.

Base mobile

Siège de charge utile et d'unité remplaçable sur orbite

La MBS possède un autre dispositif : le Siège d'installation de charge utile et d'unité remplaçable sur orbite (POA). Il fonctionne comme l'effecteur de verrouillage du Canadarm, mais sans le « sens du toucher » du Canadarm2. Le POA peut assurer l'alimentation électrique et transmettre les données tout en agrippant de très grandes et lourdes charges utiles ou unités remplaçables sur orbite (ORU). Les ORU sont des unités autonomes qui peuvent être remplacées quand elles s'usent ou tombent en panne sur la Station.

Support de siège de charge utile et d'unité remplaçable sur orbite

Base du Siège d'installation de charge utile et d'unité remplaçable sur orbite (POA).

Blocs d'unités remplaçables sur orbite de la MBS

La MBS est construite comme tous les éléments de la Station spatiale internationale (ISS), avec une série de modules indépendants et interchangeables appelés ORU. En cas de problème, les ORU peuvent être remplacés durant les sorties spatiales ou à distance une fois le Manipulateur agile spécialisé (SPDM) installé sur la Station spatiale. La MBS est aussi équipée de deux ordinateurs principaux.

Ordinateurs de la MBS

Ordinateurs de la MBS remplaçables sur orbite.

Unités de distribution vidéo

Éléments de distribution vidéo remplaçables sur orbite.

Modules canadiens de télécommande d'alimentation

Modules canadiens de télécommande d'alimentation remplaçables sur orbite.

Bornes électromécaniques (PDGF)

La MBS est équipée de quatre bornes électromécaniques (PDGF pour Power Data Grapple Fixture), ou points d'ancrage, et peut donc simultanément servir de base pour le Canadarm2 et pour le SPDM. Les bornes électromécaniques alimentent le bras en électricité et assurent le transfert des commandes informatiques aux composantes robotiques ainsi qu'aux charges utiles qu'elles supportent, le cas échéant. Les PDGF transmettent également des commandes informatiques et des signaux vidéo entre le Canadarm2 et un poste de travail robotisé situé à l'intérieur de la Station depuis lequel les astronautes contrôlent le Système d'entretien mobile.

Accouplement par liaison ombilicale

Accouplement par liaison ombilicale : fournit l'alimentation électrique et assure le transfert de données à des charges utiles comme des expériences scientifiques.

Dispositif standard de fixation à la MBS

Le Dispositif standard de fixation à la MBS est constitué de trois guides d'alignement en V des charges utiles équipés de détentes de préenclenchement, d'une pince électrique servant à accrocher une tige de préhension aux charges utiles, d'une cible de caméra pour l'amarrage des charges utiles et d'un accouplement par liaison ombilicale (UMA pour Umbilical Mating Assembly) qui fournit l'alimentation électrique et assure le transfert de données à des charges utiles comme des scientifiques.

Verrou du Dispositif standard de fixation à la MBS

Verrou du Dispositif standard de fixation à la MBS.

Guides d'alignement en V des charges utiles avec détentes de préenclenchement

Guides d'alignement en V des charges utiles équipés de détentes de préenclenchement utilisés pour recevoir des charges utiles en orbite.

Caméra panoramique basculante avec éclairage

Caméra couleur qui servira à surveiller l'accouplement de la MBS et du transporteur mobile. Elle sera placée sur le mât POA de manière à donner une vue d'ensemble de la MBS.