À propos de la Station spatiale internationale

Station spatiale internationale

La Station spatiale internationale (SSI) est un laboratoire de recherche qui gravite autour de la Terre. Le Canada est l'un des partenaires du programme de la Station, avec les États-Unis, la Russie, l'Europe et le Japon.

La contribution du Canada à la SSI comprend les robots de pointe Canadarm2 et Dextre, ainsi que la base mobile, une plateforme de transport et d'entreposage.

En échange de cette contribution, le Canada a un droit d'accès au laboratoire orbital pour :

À ce jour, plus de 20 études canadiennes ont été menées à bord de la Station, dont certaines sont toujours en cours. Elles ont pour objectif :

Six astronautes canadiens ont réalisé huit missions à bord de la SSI. L'astronaute canadien David Saint-Jacques s'est envolé dans l'espace le pour une mission d'environ six mois et demi. Son retour sur Terre est prévu pour le .

La SSI vue depuis la navette Discovery. Le Canadarm2 semble nous faire un « signe de la main » au haut de la Station. (Source : NASA.)

  • Le premier module de la SSI a été mis en orbite le .
  • Il faut 15 minutes à la Station pour traverser le Canada.
  • La Station fait le tour de la Terre 16 fois par jour. C'est l'équivalent d'un aller-retour vers la Lune!

Modules et dimensions

La Station compte plusieurs modules pressurisés (PDF, 8 Mo), c'est-à-dire des sections où il est possible de vivre. La surface habitable de la Station est équivalente à celle d'une maison de cinq chambres.

Par comparaison :

Version textuelle de l'infographie Les dimensions de la SSI

Les dimensions de la SSI équivalent à environ cinq patinoires de la Ligue nationale de hockey en largeur et une patinoire en longueur. (Source : Agence spatiale canadienne.)

Poursuivez l'exploration

Date de modification :