Histoires à succès

Les communications par satellite : Une firme canadienne sur la bonne longueur d'onde

Grâce à sa technologie novatrice en bande Ka, COM DEV International, une entreprise située à Cambridge, Ontario, se place au premier rang du développement de la radiodiffusion par satellite. Le succès mondial de COM DEV est en grande partie lié à la collaboration du Canada avec l'Agence spatiale européenne (ESA).

La bande Ka est une partie du spectre électromagnétique qui a suscité un intérêt commercial marqué au cours des dernières années, car elle offre une bande de fréquences plus large que celle traditionnellement allouée aux communications par satellite. Une bande plus large permet le transfert d'un volume plus important de données, à un rythme beaucoup plus rapide – en bande Ka, le transfert des données est typiquement dix fois supérieur à celui d'un satellite conventionnel. Cet élargissement de la bande aide les fournisseurs de service Internet à haute vitesse à répondre aux exigences des consommateurs qui veulent échanger davantage de données, plus rapidement.

Malgré ces avantages, la bande Ka n'est pas sans poser de défis. En particulier, elle requiert du matériel électronique susceptible de supporter des fréquences de fonctionnement et des débits en bauds (ce qui correspond au nombre de fois qu'un signal change d'état par seconde) plus élevés. COM DEV International est un chef de file canadien dans ce domaine.

Les produits de cette société sont en forte demande sur la scène internationale, mais ils offrent un avantage de taille ici même, au Canada : les satellites équipés de cette nouvelle technologie offrent un bien meilleur accès à l'Internet haute vitesse même dans les régions éloignées du pays.

Du matériel complexe à bord des satellites

Grâce à la contribution du Canada au programme ARTES (Advanced Research in Telecommunications Systems) de l'ESA, COM DEV s'est récemment vu attribuer un contrat d'un million de dollars en vue de développer, pour la nouvelle génération de satellites à haute vitesse, du matériel perfectionné supportant la bande Ka. Plus précisément, COM DEV a été chargée de développer des composants radiofréquence (RF) pour les systèmes de communication par satellite à large bande.

Les produits – tous conçus, développés, fabriqués et testés par COM DEV – ont fait leurs débuts dans l'espace fin 2010 à bord de Ka-Sat, un système par satellite à haute vitesse développé par Eutelsat. Les satellites comme Ka-Sat sont souvent appelés « satellites à haut débit », car leur charge utile est au moins deux fois (mais la plupart du temps encore davantage) plus élevée que la capacité de charge des satellites traditionnels. La plupart des satellites à haut débit fonctionnent en bande Ka et sont principalement conçus pour les communications à haute vitesse. Grâce à une bande plus large et à ce que l'on appelle une « architecture multifaisceaux », les fournisseurs de service peuvent diviser la largeur de la bande en sous-bandes. Chaque sous-bande peut servir et resservir pour répondre à la demande des utilisateurs d'Internet situés dans différentes régions.

La panoplie d'équipements créée pour Ka-Sat comprend à elle seule plus de 70 modèles. Le matériel de la bande Ka développé par COM DEV (comprenant des filtres, des multiplexeurs et des commutateurs) permet aux signaux de communication d'être combinés en transit, puis rapidement et efficacement différenciés les uns des autres. De cette manière, chaque signal est acheminé correctement à destination avec le plus haut niveau de fiabilité et d'intégrité.

Ka-Sat fonctionne parfaitement, tout comme le large éventail de technologies de COM DEV installées à bord. Ce succès n'est pas passé inaperçu auprès des autres clients de COM DEV. Le succès de COM DEV a déjà débouché sur d'autres contrats visant à équiper un certain nombre de satellites à haut débit.

Le succès de COM DEV stimule l'emploi au sein de l'entreprise

Selon les estimations de COM DEV, la vente d'équipement de la bande Ka produit des recettes de 5 M$ à 8 M$ par année. Pendant les périodes de forte demande, l'entreprise estime pouvoir facilement doubler ces chiffres.

Les nombreuses ventes ont permis d'accroître les effectifs de la société et, en retour, le personnel spécialisé a pu perfectionner son expertise relativement aux exigences techniques de la bande Ka. Grâce à sa participation au développement de Ka-Sat, COM DEV a pu entretenir pendant deux ans une équipe de 16 employés. Aujourd'hui, les ingénieurs et le personnel de production qui ont participé au processus de développement ont à leur actif des compétences de pointe en matière de conception et de production de composants à hautes fréquences et haute performance.

COM DEV est résolu à rester au faîte des avancées de l'industrie des communications par satellite. Elle concentre ses activités à développer et à offrir des produits perfectionnés et exigeants sur le plan technologique, pour le nombre croissant de satellites à large bande. La popularité des satellites, en bande Ka ou plus élevée, augmente. Nombre d'exploitants déploient maintenant des systèmes de seconde génération, et beaucoup cherchent déjà à mettre au point une troisième génération de satellites à haut débit.

COM DEV surmonte les défis techniques par l'innovation

Lorsque COM DEV a décidé de se tailler une place dans ce segment en pleine croissance des communications par satellite, elle a récolté sa part d'avantages, et de défis. Par exemple, la société a pu valider des outils de conception à des fréquences plus hautes et mettre à jour ses lignes directrices en matière de conception. Mais elle a aussi été mise au défi de créer un concept plus compact pouvant supporter l'énorme quantité de composants se trouvant dans un satellite à haut débit. Elle a réussi à le faire sans pour autant compromettre la fiabilité ou la qualité de ses produits.

Bon nombre des satellites à haut débit de deuxième génération dotés de la technologie de COM DEV volent maintenant au-dessus du Canada – et d'autres les rejoindront bientôt. Avec le temps, tous les Canadiens profiteront de cette technologie puisqu'ils seront de plus en plus nombreux à avoir un accès haute vitesse de grande qualité par satellite. La collaboration actuelle entre le Canada et l'ESA a aidé COM DEV à se tailler une place de chef de file dans le domaine des technologies de communications par satellite, et à laisser sa marque sur la scène internationale.