Expositions de l'Agence spatiale canadienne

Exposition du Canadarm

Le Canadarm fait maintenant l'objet d'une exposition permanente au Musée de l'aviation et de l'espace (vidéo). (Source : Agence spatiale canadienne/NASA)

Quoique qu'elle ne fasse pas partie intégrante de Vivre dans l'espace, ne manquez pas de visiter l'exposition du Canadarm au Musée de l'aviation et de l'espace du Canada.

Pour de plus amples renseignements concernant le Canadarm, consultez la page Web du Canadarm dans le site Web de l'Agence spatiale canadienne (ASC).

Pour de plus amples renseignements

Musée de l'aviation et de l'espace du Canada
11, promenade de l'Aviation
Ottawa (Ontario) K1K 2X5
CANADA

Téléphone : 613-993-2010
Télécopieur : 613-990-3665
Courriel : cts@technomuses.ca
Web : Vivre dans l'espace
Exposition du Canadarm

Simulateur AuroraMAX

Le simulateur d'aurores boréales AuroraMAX de l'Agence spatiale canadienne (ASC) est une exposition interactive conçue afin de sensibiliser le public aux aspects scientifiques et à la splendeur des aurores boréales ainsi qu'à l'incidence des interactions Soleil-Terre. (Source : ASC)

On assiste à la formation d'aurores boréales lorsque des particules chargées (électrons et protons) entrent en collision avec les gaz qui se trouvent dans la haute atmosphère terrestre. (Source : James Pugsley, Astronomy North)

Le simulateur d'aurores boréales AuroraMAX de l'ASC est une exposition interactive conçue afin de sensibiliser le public aux aspects scientifiques et à la splendeur des aurores boréales ainsi qu'à l'incidence des interactions Soleil-Terre. Grâce au simulateur, les visiteurs peuvent en apprendre davantage sur l'ampleur des recherches qu'effectue l'ASC dans ce domaine.

L'exposition se trouve présentement au Northern Frontier Visitors Centre (anglais seulement) de Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest). Elle permet aux visiteurs d'obtenir une perspective sur grand écran du phénomène des aurores boréales telles qu'elles se forment à la surface du soleil, dans l'espace et dans la haute atmosphère terrestre, et comment on les observe à partir de la surface de la Terre.

Le simulateur fait appel à un système sans contact qui perçoit les mouvements de la main et  permet aux utilisateurs d'interagir plus directement avec le contenu afin d'explorer l'exposition à leur guise.

Au moyen du simulateur, les visiteurs empruntent le vent solaire afin de visiter les planètes du système solaire et d'en apprendre davantage sur les phénomènes qui sont à l'origine des aurores ainsi que sur les effets des sursauts solaires sur la Terre comme les perturbations des systèmes de télécommunications et de navigation, les pertes de satellites, les risques d'exposition aux rayonnements pour les astronautes et les équipages d'avions. On peut même dessiner sa propre aurore et (à condition que le simulateur soit relié à l'Internet) l'envoyer par courriel sous forme de carte postale virtuelle, voir des images du soleil en direct, et explorer une banque d'images et de vidéos.

Le simulateur fait partie intégrante de l'initiative de sensibilisation publique AuroraMAX consacrée à la compréhension et à l'observation des aurores boréales qui se forment au-dessus du Nord canadien. Au cœur du projet se trouve un observatoire qui diffuse les aurores en direct de Yellowknife, pendant la saison des aurores boréales.

AuroraMAX est une initiative entreprise en collaboration avec l'Université de Calgary, la ville de Yellowknife, Astronomy North et l'ASC.