Space apps : données et défis de l'ASC

Défi 1 : Faites partie de l'héritage spatial du Canada!

Le satellite Alouette

Source : Agence spatiale canadienne (ASC).

Les images du tout premier satellite du Canada, Alouette-I, ont été numérisées! Ces données ont une valeur historique inestimable et présentent un intérêt pour les scientifiques aujourd'hui. Les ionogrammes fournissent des renseignements détaillés sur les couches de l'ionosphère, ce qui nous permet de comprendre les variations subtiles des signaux transmis par des systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) et des satellites de communication extrêmement sophistiqués.

Votre défi? Concevoir un outil qui remontera le temps et qui permettra de déchiffrer le codage numérique binaire utilisé en . Votre outil facilitera la gestion des milliers d'images de l'ionosphère récemment numérisées par l'ASC.

Lancé le , le satellite scientifique Alouette-I marquait l'entrée du Canada dans l'ère spatiale et était perçu par de nombreux spécialistes comme la pierre angulaire du programme spatial le plus avant-gardiste de l'époque. Pendant ses trois premiers mois d'activité, Alouette-I a produit quelques-unes des données les plus intéressantes sur l'état de l'ionosphère. Presque 55 ans plus tard, l'ASC a numérisé plus de 450 bobines de film 35 mm générées par le satellite dans le but de partager les images avec les utilisateurs de données et les scientifiques.

Pour vous aider à relever ce défi

Données Alouette-I (gouvernement ouvert)

Quelle est l'utilité d'un outil pour traiter les images de Alouette-I?

La numérisation des 450 bobines de film a fourni des milliers d'images. En l'absence d'un outil pour les traiter, il est presque impossible de mener des recherches efficaces et d'en exploiter les données. Afin de relever ce défi, les participants auront accès aux ionogrammes récemment numérisés ainsi qu'à un document présentant les images et leurs métadonnées.

Quel genre d'application ou quel outil serait adapté?

Le défi ne consiste pas à interpréter les images des ionogrammes, mais à lire et interpréter les métadonnées contenues dans celles-ci. Une fois ces données reconnues par voie électronique, elles pourraient être intégrées dans une base de données. Un outil pourrait ensuite exploiter cette base de données pour traiter les renseignements en effectuant des recherches selon des critères spécifiques tels que la station réceptrice, la date, etc.

À propos d'Alouette-I

Alouette-I est reconnu pour son expérience de sondage par le haut à balayage de fréquence. Le satellite ne disposant pas d'enregistreur magnétique ou d'un autre dispositif permettant de stocker des données à bord, le seul moyen de recueillir les données était de les enregistrer lorsque le satellite était à la portée d'une station réceptrice.

La mission Alouette-I a généré plus de 300 publications dans des revues scientifiques arbitrées. Environ 80 pour cent des publications d'Alouette-I s'appuyaient sur les ionogrammes obtenus à partir de l'expérience de sondage par le haut.

Au cours des trois premières années de son activité, Alouette-I a recueilli plus d'un million d'ionogrammes, chacun équivalent à un cliché de l'ionosphère pris à une altitude pouvant aller de 1 000 km à 300 km environ. Ces ionogrammes ont fourni des données enregistrées à toutes les latitudes géomagnétiques et à des latitudes géographiques allant de 80 ° N à 80 ° S. Après une période de 10 ans, Alouette-I avait produit deux millions d'ionogrammes.

Le satellite a permis de réaliser quatre expériences scientifiques :

  • Sondage par le haut à balayage de fréquence. Cette expérience a permis de calculer la répartition de la densité des électrons dans l'ionosphère en mesurant l'intervalle entre l'émission et le retour des impulsions radio. L'ionosonde pouvait émettre des pulsations à une fréquence allant de 1 à 12 mégahertz, à une puissance de 100 W.
  • Détection de particules énergétiques. Un dispositif de compteurs Geiger et de scintillateurs pouvant détecter les particules énergétiques.
  • Réception de VLF. Une expérience permettant de mesurer les signaux VLF naturels et artificiels. Le récepteur était sensible aux fréquences allant de 400 à 10 000 hertz.
  • Bruit des signaux radio cosmiques. Deux longues antennes radio pouvant détecter le bruit des signaux radio provenant du soleil et de la galaxie.

Continuez à lire à propos d'Alouette-I

Défi 2 : Préparez-vous à la prochaine génération de données d'observation de la Terre!

Source : Données simulées de la Mission de la Constellation RADARSAT (MCR) dérivées de données et produits de RADARSAT-2 © MacDonald, Dettwiler and Associates Ltd. () – Tous droits réservés. – RADARSAT est une marque officielle de l'Agence spatiale canadienne.

En préparation au lancement du prochain système de RADARSAT, la MCR, l'ASC publie des données simulées de la MCR – juste à temps pour l'événement international Space App Challenge ! Vous pourriez faire partie des premiers à avoir accès aux produits de données simulés et voir en quoi le format des données de la MCR est différent de celui des données des missions RADARSAT précédentes. Puisque le format de données est différent, le gratuiciel disponible pour RADARSAT-2 ne peut pas lire ces données.

Votre défi? Concevoir le premier logiciel capable de lire les produits de données de la MCR.

Votre travail pourrait aider les utilisateurs des milieux gouvernemental, industriel et universitaire à mieux comprendre les répercussions de chaque caractéristique du mode de faisceau de la MCR (p. ex., le bruit du système, la résolution spatiale et la couverture spatiale). Cette meilleure compréhension contribuerait ainsi à atténuer les répercussions du nouveau format de données sur les utilisateurs de données de RADARSAT et à maximiser l'utilisation des futures données de la MCR, ce qui appuierait les activités essentielles comme la surveillance maritime, la gestion des catastrophes et la surveillance des écosystèmes.

Pour vous aider à relever ce défi

Les données simulées de la MCR relative à la région de Vancouver (C.-B.) sont rendues accessibles, ainsi que les produits archivés de RADARSAT-1 et RADARSAT-2 relatifs à la même région.

Deux logiciels gratuits qui affichent et analysent les produits de données de RADARSAT-1 et RADARSAT-2 :

À propos de la MCR

Aujourd'hui, une des grandes priorités de l'ASC est l'élaboration et la livraison de la MCR. La MCR comprend trois satellites identiques et son lancement est prévu en . Elle est conçue pour s'appuyer sur les capacités du Canada en matière d'observation de la Terre, particulièrement en ce qui a trait à la surveillance maritime (surveillance des glaces, des vents de surface, de la pollution par les hydrocarbures et des navires), à la gestion des catastrophes (atténuation des effets, avertissement, intervention et rétablissement) et au suivi des écosystèmes (surveillance des forêts, de l'agriculture, des milieux humides et des changements en zones côtières).

L'approche adoptée pour le système répartit les capacités sur trois satellites afin de garantir une livraison rapide et économique de l'information et des services. La MCR offrira une couverture quotidienne des approches maritimes canadiennes et la possibilité d'obtenir une image de plus 90 % de la surface de la Terre toutes les 24 heures. Elle permettra également d'augmenter considérablement notre couverture de l'Arctique canadien jusqu'à quatre passages par jour dans le Grand Nord canadien, et plusieurs passages par jour au-dessus du passage du Nord-Ouest.

Continuez à lire à propos de la constellation RADARSAT

Défi 3 : Créez votre propre défi!

Le Canada vu de l'espace

Source : RADARSAT-2 Données et Produits © MacDonald, Dettwiler and Associates Ltd., . En collaboration avec le Centre canadien des glaces. Tous droits réservés. RADARSAT est une marque officielle de l'Agence spatiale canadienne.

Explorez l'ensemble des données spatiales canadiennes disponibles.

Accédez aux 121 images RADARSAT-2 utilisées pour produire cette mosaïque du Canada ou utilisez les données atmosphériques et climatiques à long terme recueillies par SCISAT, OSIRIS ou MOPITT (archivées dans les sites Web externes).

Laissez-vous guider par votre intuition pour créer une application ou une solution novatrice de votre cru!

Date de modification :