SCISAT-1

Fiche technique 2

La troposphère (basse atmosphère)

Presque tous les phénomènes atmosphériques qu'on appelle « la météo » se produisent dans la troposphère. La principale caractéristique de la troposphère est la diminution linéaire de sa température en augmentant l'altitude.

Le graphique à gauche montre la température moyenne de ce que les scientifiques appellent « l'atmosphère standard de l'OAC » en fonction de l'altitude.

La pente de la ligne de la partie linéaire (partie droite) du graphique est appelée le gradient thermique vertical ou simplement « gradient vertical ».

La stratosphère commence à l'altitude à laquelle le gradient vertical devient non linéaire. La température dans la stratosphère augmente avec l'altitude.

La pression atmosphérique diminue à mesure qu'on augmente l'altitude. Le plus grand changement de pression se produit au niveau de la mer.

En montant dans l'atmosphère, le taux de changement de pression par kilomètre d'altitude diminue graduellement. C'est un effet non linéaire (ligne courbe).

Contrairement à la plupart des liquides, les gaz sont très compressibles. La compressibilité de l'air rend sa densité (kg/m3) plus grande au niveau de la mer.

Tout comme la pression, la densité de l'atmosphère diminue (de façon non linéaire) à mesure qu'on monte dans l'atmosphère.

Pour atteindre une densité atmosphérique de près de zéro, on doit monter à une altitude d'au moins plusieurs centaines de kilomètres.

Il n'y a pas de frontière distincte entre l'atmosphère terrestre et l'espace lointain. L'atmosphère terrestre est simplement de moins en moins dense, jusqu'à ce que ses effets deviennent négligeables.