L'énergie de la Station spatiale internationale

Comment la Station spatiale internationale (ISS) sera-t-elle alimentée? En prenant du Soleil! Eh oui! l'énergie solaire générera assez d'électricité pour alimenter l'équipement de vie, les activités quotidiennes et l'équipement scientifique.

Énergise-moi!

Le Soleil est la seule source d'énergie disponible pour alimenter la station spatiale. C'est pourquoi quatre paires de panneaux solaires seront installées sur l'ISS pour accumuler l'énergie solaire.

Ils seront installés au-dessus de la structure principale de la station, ce qui lui donnera l'air d'être un immense oiseau en plein vol. Les panneaux mesurent 70 mètres (m) sur 10  m, d'une extrémité à l'autre. L'énergie qu'ils généreront serait suffisante pour alimenter 55 maisons! Environ 40 % de cette énergie sera consommée par la recherche scientifique sur l'ISS.

Pour générer toute cette énergie, les panneaux convertissent les rayons solaires en énergie au moyen d'une énorme quantité de cellules photovoltaïques situées sur chaque panneau solaire. L'énergie est ensuite emmagasinée dans des piles rechargeables à l'hydroxyde de nickel. C'est ce qui garantit une énergie continue à la station, même lorsqu'elle se trouve à l'ombre de la Terre.

L'accumulation d'énergie dans ces piles est importante car la station passe beaucoup de temps dans l'obscurité. Pourquoi? La station tourne autour de la Terre à une vitesse atteignant presque 30 000 kilomètre (km) à l'heure (km/h), ce qui signifie qu'elle voit 16 levers et couchers de soleil dans une journée! La Terre empêche les rayons solaires d'atteindre la station spatiale durant 36 minutes (min) sur les 90 min nécessaires pour compléter une orbite autour de la Terre.

Réchauffe-moi

Ces changements continuels de la lumière à l'obscurité représentent également un défi : des températures extrêmes passant de -149 degré Celsius (°C) à +126  °C Brrr! La chaleur ne circule pas de la même façon dans l'espace que sur la Terre. Quelle est la solution?

Souvenez-vous... Les panneaux solaires accumulent beaucoup de lumière solaire et la convertissent en énergie. Cette énergie alimente l'équipement de la station spatiale. L'équipement, à son tour, génère beaucoup de chaleur. Cette chaleur est ensuite récupérée pour chauffer la station. Quant aux surplus de chaleur, ils sont rejetés dans l'espace par un autre ensemble de panneaux. Ces panneaux forment un système de radiateur qui contient de l'ammoniac – une substance efficace pour transporter la chaleur et résister à ces incroyables variations de température!

À L'attaque!

Même dans l'espace, la station spatiale peut être victime d'une surtension! Pour la protéger, les scientifiques ont mis au point le Plasma Contractor Unit. Oh! On croirait le nom d'un jouet spatial qu'on pourrait vous offrir à Noël! En fait, c'est un dispositif très sophistiqué.

Le plasma spatial flotte dans l'espace. Les particules flottantes qui le composent transportent leur propre charge électrique. Si elles entrent en contact avec la station spatiale, elles peuvent produire une surtension qui pourrait être dangereuse non seulement pour la station mais aussi pour l'équipage qui se trouve à bord!

Le rôle du Plasma Contractor Unit est d'éliminer la charge électrique contenue dans le plasma spatial. Le dispositif convertit le gaz potentiellement dangereux (plasma spatial) en ions et en électrons qui sont ensuite relâchés, inoffensifs, dans l'espace – fini les problèmes!