Leçon 1 : Voyage d'exploration dans le système solaire

Durée prévue

Cette activité se déroule sur trois ou quatre périodes d'environ 30 minutes :

  • une ou deux périodes pour la recherche sur les planètes;
  • une période pour la construction d'un modèle de planète;
  • une période pour représenter les distances du système solaire.

Objectifs

104-8
Démontrer l'importance de l'utilisation du langage scientifique et technologique afin de comparer et de communiquer des idées, des démarches et des résultats (p. ex. utiliser la terminologie appropriée, comme les mots « constellations », « planètes », « lunes », « comètes », « astéroïdes » et « météores », pour décrire les corps célestes)
205-8
Repérer et utiliser diverses sources et technologies pour la collecte de données pertinentes (p. ex. consulter des ressources imprimées et électroniques ou visiter un planétarium pour recueillir des renseignements sur l'aspect des planètes)
300-23
Décrire les caractéristiques physiques des composantes du système solaire, notamment le Soleil, les planètes, les lunes, les comètes, les astéroïdes et les météores

Objectifs généraux

Avec cette leçon, l'élève approfondit ses connaissances sur les composantes physiques des neuf planètes et se fait une idée des distances dans le système solaire. Dans le cadre de l'activité, il vit une expérience d'apprentissage interactif, kinesthésique et partagé, il crée un modèle à l'échelle des planètes et des distances qui les séparent, et apprend la notion d'espace : un immense vide entre les planètes.

Liens pédagogiques

  • Arts du langage
    • Rédaction descriptive
  • Études sociales
    • Recherche et présentation
  • Arts visuels
    • Construction d'un modèle de planète

Aperçu de la leçon

Dans cette leçon, on divise la classe en équipes de trois, et chaque équipe effectue une recherche sur la planète assignée par l'enseignant (s'assurer que les neuf planètes sont couvertes). Les équipes étudient leur planète respective pour en dégager les composantes et les qualités importantes, et construisent un modèle de cette planète avec une balle de styromousse. Une fois que les modèles sont terminés, l'enseignant aide les équipes qui, à tour de rôle, vont placer leur planète à sa distance relative du Soleil. L'équipe qui dépose sa planète présente les résultats de sa recherche à l'ensemble de la classe.

Matériel et ressources

Nota : Cette page contient des documents dont l'accès peut nécessiter un outil particulier. Si celui-ci n'est pas installé, vous pouvez le télécharger et suivre les instructions d'installation.

  • CD-ROM et sites Internet portant sur les planètes
  • Manuels d'astronomie et documents de référence, dont des encyclopédies
  • Démonstration du système solaire à l'ordinateur
  • Affiche du système solaire, indiquant les distances à partir du Soleil
  • Matériel pour la création du modèle de planète*
    (en tenant compte des particularités des planètes)
  • Liste de sites Internet pour la recherche sur les planètes

* Nota : Chaque équipe reçoit une balle de styromousse pour faire sa construction.

Déroulement de la leçon

Expliquer aux élèves qu'à la fin de cette activité, ils seront des experts en planètes et auront eu la chance de partager leur savoir avec les autres.

Débuter avec des questions qui orienteront la réflexion :

Demander aux élèves s'ils savent pourquoi les autres planètes sont si différentes de la Terre. Demander aux élèves s'ils ont déjà réfléchi aux distances qui nous séparent de Mars, de Jupiter et de Pluton.

  1. Dire aux élèves qu'ils feront une recherche à l'aide de l'ordinateur et d'autre matériel dans la classe.
  2. Faire une brève présentation sur la façon d'accéder aux sites Internet.
  3. Diviser la classe en équipes de trois.
  4. Assigner à chaque équipe une planète à étudier, et mentionner aux élèves qu'ils doivent tenir un carnet de bord sur leur recherche.
  5. Accorder aux élèves au moins 40 minutes pour effectuer la recherche. Si plus de temps est requis, accorder une autre période de 40 minutes. La recherche est une composante essentielle de cette activité.
  6. Fournir à chaque équipe le matériel nécessaire pour la construction du modèle (en tenant compte des particularités propres aux planètes).
  7. Superviser la progression des élèves dans leur recherche et rassembler la classe au moment opportun.
  8. Inviter les élèves à commencer la construction de leur planète.
  9. Superviser la construction du modèle, et après une durée raisonnable, rassembler la classe.
  10. Mentionner que la classe va simuler le système solaire et les distances.
  11. Demander à un élève de placer le Soleil (fait avec la balle de styromousse) à un bout de la classe*.
  12. À l'échelle de la classe, mesurer la distance de Mercure (quatre distances du Soleil); demander à l'équipe de Mercure de placer leur planète et de donner quatre détails intéressants sur celle-ci. Les autres élèves doivent prendre des notes dans leur carnet de bord.
  13. Continuer de placer les planètes à leur distance respective par rapport au Soleil et demander aux équipes de présenter leurs trouvailles.
  14. Lorsque la classe parvient à la ceinture d'astéroïdes, placer un repère et dire aux élèves qu'ils aborderont les astéroïdes, les comètes et la ceinture d'astéroïdes dans un prochain module.
  15. Poursuivre la marche jusqu'à Pluton.
  16. Aborder les distances qui séparent les planètes**.
  17. Faire en sorte que les élèves saisissent bien les distances énormes que représentent les millions de kilomètres.

* Nota : Le modèle du Soleil a été fabriqué au dernier module portant sur l'étude du Soleil et de sa composition.

** Nota : À cette étape, mentionner que les planètes joviennes (Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton) sont à des distances beaucoup plus grandes l'une par rapport à l'autre que ne le sont les planètes telluriques (Mercure, Vénus, la Terre et Mars).

Évaluation

Les élèves sont évalués en fonction de leur participation aux activités de groupe.

Les carnets de bord des élèves doivent aussi être évalués en fonction de l'exactitude de l'information consignée et de la mise en tableau des distances.

Enfin, on demandera aux élèves leur avis sur l'à-propos de cette activité et leurs suggestions sur d'autres activités possibles.

Les rubriques suivantes peuvent servir de grille d'évaluation :

Apprentissage coopératif
CATÉGORIE Excellent Bon Satisfaisant Nécessite de l'amélioration
Contribution au groupe Communique régulièrement de bonnes idées au groupe, fournit de beaux efforts. Communique souvent de bonnes idées au groupe, fournit des efforts. Communique parfois de bonnes idées au groupe; fait ce qui est demandé. Communique rarement de bonnes idées au groupe; peut refuser de participer.
Qualité du travail Travail de qualité supérieure. Travail de bonne qualité. Travail devant parfois être supervisé ou refait. Travail devant habituellement être supervisé ou refait.
Efficacité Rythme de travail toujours régulier; fait le travail à temps, sans encouragement. Rythme de travail habituellement régulier; peut avoir besoin d'encouragement pour faire le travail à temps, mais ne freine pas la progression du groupe. A tendance à remettre à plus tard, mais fait toujours le travail à temps Rythme de travail irrégulier; freine la progression du groupe à cause d'une mauvaise gestion de temps.
Attitude Ne critique jamais les projets ou le travail des autres; a une attitude positive. Critique rarement les projets ou le travail des autres; a une attitude positive la plupart du temps. Critique parfois les projets ou le travail des autres; a parfois une attitude négative. Critique souvent les projets ou le travail des autres; a presque toujours une attitude négative.
État de préparation Toujours prêt à commencer le travail. Presque toujours prêt à commencer le travail. A presque toujours le matériel nécessaire, mais est parfois ralenti par des distractions. Oublie souvent le matériel nécessaire ou est rarement prêt à commencer le travail.
Collaboration Contribue presque toujours à la dynamique de groupe en écoutant, en partageant et en appuyant les efforts des autres; favorise l'esprit d'équipe. Contribue habituellement à la dynamique de groupe en écoutant, en partageant et en appuyant les efforts des autres; n'occasionne pas de problème pour le groupe. Contribue parfois à la dynamique de groupe en écoutant, en partageant et en appuyant les efforts des autres; est parfois mauvais joueur. Contribue rarement à la dynamique de groupe en écoutant, en partageant et en appuyant les efforts des autres; est souvent mauvais joueur.