Leçon 6 : Les marées

Durée prévue

Cette leçon se déroule sur une période d'environ 30 minutes.

Objectifs

301-20
Observer et expliquer l'influence de la position relative de la Terre, de la Lune et du Soleil sur les phases de la Lune, les éclipses et les marées.

Objectifs généraux

  • Par l'utilisation d'un applet, l'élève comprend le phénomène des marées sur Terre.
  • Par la discussion, l'élève apprend en quoi les marées profitent à la Terre.

Aperçu de la leçon

Dans cette leçon, les élèves étudient les notions de marées et de forces tidales, et sont invités à discuter de leurs bienfaits sur la vie sur Terre.

Matériel et ressources

Nota : Cette page contient des documents dont l'accès peut nécessiter un outil particulier. Si celui-ci n'est pas installé, vous pouvez le télécharger et suivre les instructions d'installation.

Vocabulaire

  • marée de mortes-eaux
  • marée de vives-eaux
  • gravité
  • gonflement des marées
  • apogée
  • périgée

Déroulement de la leçon

Débuter en demandant aux élèves s'ils connaissent la cause des marées. Les laisser s'exprimer sur le rôle de la Lune à l'égard des marées, et leur demander si le Soleil y est pour quelque chose.

Présenter l'applet « Les marées ». Expliquer les forces en jeu :

Les fluctuations quotidiennes du niveau d'eau affectent des millions de personnes qui vivent au bord des océans. Les marées sont causées par l'attraction gravitationnelle entre l'eau des océans et le Soleil et la Lune. Les deux astres exercent en effet une attraction sur les océans et provoquent un gonflement des marées (l'influence de la Lune est environ deux fois plus grande que celle du Soleil). Il y a environ deux marées hautes et deux marées basses par jour, et lorsque la marée est haute à un endroit de la côte, elle est basse sur une autre côte, environ au quart du parcours autour de la Terre.

Comme les marées sont attribuables au Soleil et à la Lune, il y a deux sortes de marées qui dépendent de l'orientation du Soleil et de la Lune. Au moment de la nouvelle et de la pleine Lune, la force d'attraction du Soleil et de la Lune se conjuguent et il en résulte les plus grandes fluctuations des eaux, que l'on appelle marée de vives-eaux. La marée de mortes-eaux se produit quand la Lune se trouve à ses premier et dernier quartiers; le Soleil et la Lune sont à angle droit l'un par rapport à l'autre et provoquent de petites fluctuations.

En plus de l'incidence de l'orientation du Soleil et de la Lune, la distance par rapport à la Lune influence le niveau des marées. Au périgée, l'attraction gravitationnelle de la Lune est d'environ 40 % supérieure à celle de l'apogée. Les plus grosses marées surviennent au Canada, dans la baie de Fundy, en Nouvelle-Écosse. Si la Lune est à son périgée durant une marée de vives-eaux, le niveau de l'eau à la marée haute peut être d'environ 16 mètres plus haut que le niveau d'une marée basse à un endroit appelé bassin Minas. L'endroit et la forme du rivage, combinés à la profondeur des eaux, expliquent pourquoi de telles variations se produisent dans la baie.

Demander aux élèves s'ils ont des questions afin de s'assurer qu'ils ont bien compris.

Fin de la leçon

Lancer une discussion sur l'effet des marées sur Terre. Comment serait notre Terre sans elles? Quels sont leurs avantages, et comment leur absence nuirait à la vie sur Terre?

Évaluation

Aucune évaluation n'est requise pour cette leçon.