Montre-moi les constellations hivernales

Montre-moi les constellations hivernales

Boutons de commande

Bouton d'aide
Bouton d'aide : Ce bouton permet d'ouvrir une fenêtre d'aide.
Bouton réduction
Contrôles à bascule : Utiliser ces boutons pour afficher ou masquer les constellations une à la fois ou toutes ensemble.

Utilisation de l'applet

Cet applet a été conçu dans le but de guider les élèves dans l'étude des constellations du ciel d'hiver.

Un texte accompagne le tout pour aider les élèves à visualiser les constellations et les initier aux histoires et aux mythes qui les entourent.

Avec l'applet et le texte, l'enseignant peut entraîner ses élèves dans une exploration du ciel hivernal en appuyant sur les boutons des constellations à mesure qu'il lit le texte.

Visite du ciel hivernal

Par une soirée claire et obscure de janvier, février ou mars, vous serez en mesure d'observer ce qui suit :

Constellations :

Constellations :

La Grande Ourse ou Grande Casserole
La Petite Ourse ou Petite Casserole
Le Dragon
Céphée
Cassiopée
Le Lion
Persée
Le Triangle
Le Bélier
Pégase
Andromède
La Baleine
Orion
Le Grand Chien
Le Petit Chien
Les Gémeaux
Le Taureau
Le Cocher
Éridan
Cancer
L'Hydre Femelle

Étoiles brillantes :

Sirius (Le Grand Chien)
Procyon (Le Petit Chien)
Rigel (Orion, genou droit)
Bételgeuse (Orion, épaule droite)
Bellatrix (Orion, épaule gauche)
Castor (Les Gémeaux, à droite)
Pollux (Les Gémeaux, à gauche)
Capella (Le Cocher)
Aldébaran (Le Taureau)
Régulus (Le Lion)

Amas ouverts :

Les Pléiades
Les Hyades

Nébuleuses :

Nébuleuse d'Orion

Galaxies :

La Voie lactée
Andromède

Comment trouver les constellations

Pour repérer facilement une constellation, il s'agit d'abord de trouver celles qui sont le plus facilement identifiables et d'utiliser alors les étoiles-repères pour trouver d'autres constellations. Il est également très utile de connaître les quatre points cardinaux (le nord, le sud, l'est et l'ouest).

Le meilleur moment pour l'observation

L'histoire qui suit prendra tout son sens si vous observez le ciel en tenant compte du calendrier suivant :

  • Début janvier, de 22 h à minuit
  • Fin janvier, de 21 h à 23 h
  • Début février, de 20 h à 22 h
  • Fin février, de 19 h à 21 h
  • Début mars, de 18 h à 20 h

Commençons...

à l'aide de la carte du ciel, orientez-vous vers le nord. De ce point d'observation, nous pouvons repérer la constellation de la Grande Ourse (ou Grande Casserole). La Grande Casserole se tient debout sur une extrémité (la poignée étant le plus près de l'horizon) dans le ciel nord-est. Avec les deux étoiles à la fin de la poignée, nous pouvons dessiner une ligne imaginaire se dirigeant vers le nord jusqu'à l'étoile Polaire (l'étoile du Nord). L'étoile Polaire se trouve à l'extrémité de la Petite Ourse (qui correspond à la poignée de la Petite Casserole).

En suivant vers le bas les étoiles évoquant la poignée de la Petite Casserole, nous parvenons au contenant. Prenez note que ces deux constellations se font face, de sorte qu'on pourrait, théoriquement, verser quelque chose de la Petite Casserole à la Grande Casserole. La constellation qui s'insère entre les deux est le Dragon. La tête du Dragon trône directement sous le contenant de la Petite Casserole.

En se rappelant de quelle façon nous avons repéré l'étoile Polaire et la Petite Casserole, si nous traçons une ligne à partir des étoiles se trouvant à l'extrémité du contenant de la Petite Casserole, plus loin que l'étoile Polaire, nous apercevons le dessus de Céphée. Cette constellation a la forme d'une maison simple (un triangle au-dessus d'un carré), et l'étoile que nous venons de repérer correspond au dessus de la maison.

Assise juste à côté du roi Céphée (à l'ouest) se trouve sa femme, la reine Cassiopée. Le plus souvent, on distingue Cassiopée par sa forme en « W » durant l'hiver ou en « M » durant l'été. Passant à travers Cassiopée, la Voie lactée se présente sous une apparence diffuse et nuageuse qui s'explique par le fait que nous regardons le long du plan de la galaxie; ainsi, il y a tellement d'étoiles près l'une de l'autre qu'elles se fondent en un nuage diffus. La Voie lactée traverse tout le long du ciel septentrional en partant de l'horizon nord-ouest jusqu'à l'horizon sud-est. à partir d'un lieu d'observation où règne l'obscurité, on peut contempler le magnifique spectacle qu'offre le nuage diffus de la Voie lactée. Selon la légende, la flèche d'Hercule, lancée au hasard dans le ciel nocturne, aurait atteint la poitrine de Cassiopée faisant ainsi se répandre son lait dans le ciel, d'où la Voie lactée.

La fille de Cassiopée et de Céphée, Andromède se tient juste à l'ouest de sa mère. Le roi Céphée a enchaîné Andromède à un rocher près de la mer afin de l'offrir à Cetus, la baleine, qui avait été offensée par les propos de Cassiopée selon lesquels Andromède était la plus belle femme du pays. Avant que Cetus ne dévore Andromède, Persée (héros et fils de Zeus, le roi des dieux) est monté sur son cheval ailé Pégase pour sauver la vie de la princesse. Ils se sont mariés sur-le-champ et ont vécu heureux le reste de leur vie. Par une nuit obscure et un ciel dégagé, il est possible de distinguer un petit point diffus près de l'une des jambes d'Andromède. Il s'agit de la galaxie d'Andromède, la seule qui soit visible à l'oeil nu. C'est une galaxie spirale située à quelque trois millions d'années-lumière et qui ressemble à notre propre galaxie. En observant la galaxie d'Andromède à l'aide d'un petit télescope, on peut voir que la grande galaxie centrale est accompagnée de deux galaxies plus modestes (M32 et M110 - deux galaxies elliptiques naines).

Occupant pratiquement tout le ciel occidental, on trouve le grand carré de Pégase (le cheval ailé de Persée), dont on a déjà fait mention. Les constellations d'Andromède et de Pégase sont en fait reliées. Après avoir aidé Persée à sauver Andromède, Pégase a été nommé assistant de Zeus, en portant sa foudre et ses éclairs.

Tout près d'Andromède et de Pégase se trouvent les petites constellations du Triangle et du Bélier. Le Bélier est le premier point d'observation d'une constellation du zodiaque. Les constellations du zodiaque sont au nombre de 13 et s'étendent tout au long de l'écliptique, une ligne imaginaire allant de l'est à l'ouest et marquant la trajectoire du Soleil, de la Lune et de toutes les planètes dans le ciel nocturne.

En partant de nouveau de la Grande Ourse, nous pouvons également trouver une constellation du zodiaque. Avec les deux autres étoiles formant la casserole, (celles qui sont situées à l'arrière), nous pouvons tracer une ligne vers l'est en direction de la constellation du Lion. L'étoile brillante marquant le début de la queue du Lion est Régulus. C'est une étoile de type B7V, et elle occupe le 25e rang des étoiles les plus brillantes. Allons-nous plus loin?

Toutes les constellations précédentes sont repérables à partir de la Grande Ourse et de ses étoiles-repères. Les prochaines constellations se trouvent à partir d'Orion et de ses étoiles-repères.

Pour trouver Orion, orientez-vous vers le sud. Orion, se distinguant par ses sept étoiles brillantes, se trouve à mi-chemin à partir de l'horizon. Si vous laissez aller votre imagination, vous pouvez, à partir de quatre de ses étoiles, former les épaules et les genoux d'un être humain. L'étoile qui dessine l'épaule gauche d'Orion est Bételgeuse, une géante rouge (catégorie spectrale M1-2Ia). Bételgeuse, scintillant d'un rouge orangé vif, vient au 12e rang des étoiles les plus brillantes et complète harmonieusement Rigel, une étoile bleu blanchâtre (l'étoile formant le genou droit d'Orion). Rigel, une étoile de type B8Ia, occupe le 7e rang des étoiles les plus brillantes. Bételgeuse et Rigel diffèrent par leur couleur, la première étant beaucoup plus âgée que la seconde. Bételgeuse est en effet probablement déjà à la fin de sa vie (peut-être lui reste-t-il plusieurs millions d'années), tandis que Rigel est une jeune étoile de quelques millions d'années. (Notez que les étoiles ont une espérance de vie d'environ cinq milliards d'années.)

Les trois autres étoiles formant Orion sont légèrement inclinées dans le centre de la forme, dessinant une ceinture ou un baudrier d'où pend l'épée d'Orion, délimitée par trois étoiles de faible luminosité et une petite tache diffuse. Cette tache, peu visible à l'oeil nu, est la grande nébuleuse d'Orion (M42). On croit que M42 constitue une grande région où se forment des étoiles; elle est située à environ 1700 années-lumière. La nébuleuse est probablement composée d'un énorme nuage d'hydrogène brillant, l'élément essentiel dans la formation d'une étoile.

La constellation d'Orion, le chasseur, apparaît près de ses deux fidèles chiens, le Grand Chien et le Petit Chien, adjacent à la constellation éridan. Orion et ses chiens sont sur la piste du Lapin et du Taureau. Lors d'une de ses nombreuses parties de chasse, Orion a connu une fin tragique, marchant sur le Scorpion et y laissant sa vie. Désolés pour son sort, les dieux l'ont immortalisé, lui et ses chiens, dans le ciel. Scorpion a aussi été placé dans le ciel, mais complètement à l'opposé d'Orion afin de ne plus jamais lui nuire.

Pour trouver le Grand Chien d'Orion, partez des trois étoiles de la ceinture d'Orion pour dessiner une ligne vers le sud-est. Vous tombez tout de suite sur Sirius, l'étoile la plus brillante dans le ciel nocturne. Cette étoile, de type A1V, délimite la tête du Grand Chien, dont les pattes s'étendent vers l'horizon. Pour trouver le Petit Chien d'Orion, partez des deux étoiles formant les épaules d'Orion en dessinant une ligne vers l'est jusqu'à Procyon, une étoile brillante de type F5IV qui se trouve juste au-dessous de l'unique autre étoile de la constellation. Au sud-est de Procyon, on retrouve la constellation de l'Hydre Femelle. L'hydre est cette bête mythologique épousant la forme d'un chien et dotée de cent têtes de serpent. Hercule, le grand guerrier, avait comme tâche de tuer Hydre, une énorme bête ayant une haleine horrible et pouvant tuer simplement par son regard. Dans son combat contre Hydre, Hercule a constaté qu'en coupant l'une de ses têtes, une autre repoussait à sa place. Il a donc fait appel à Iolaos, son cocher, pour brûler les plaies à mesure qu'il coupait les têtes, les empêchant ainsi de repousser. à la dernière tête, Hercule s'est rendu compte qu'elle était immortelle; avec l'aide d'Iolaos, il l'a enterrée sous un lourd rocher pour l'empêcher de se sauver. L'Hydre Femelle est la plus grande constellation du ciel.

Éridan, comptant parmi les plus grandes constellations du ciel, se trouve au sud-ouest du genou d'Orion, Rigel. éridan a été nommé en l'honneur du fleuve du même nom, situé au nord de l'Italie, appelé aujourd'hui le Pô. Le Taureau, l'une des proies les plus connues d'Orion, peut être repéré en partant des étoiles de la ceinture d'Orion. Cette fois, tracez une ligne en direction nord-ouest jusqu'à Aldébaran, une étoile brillante de couleur orangée. Il s'agit d'une géante rouge (K5 III) faisant environ 40 fois la grosseur du Soleil et marquant l'oeil du Taureau. Le Taureau est l'une des 13 constellations du zodiaque. Elle contient également deux magnifiques amas ouverts, les Hyades et les Pléiades. Les amas d'étoiles regroupent des dizaines, voire des centaines, d'étoiles occupant un espace relativement petit.

Pour trouver la constellation des Gémeaux, portez votre regard au nord-est de la Bételgeuse. Les deux étoiles brillantes, Castor et Pollux, dessinent les têtes des Gémeaux. Castor, une étoile de type A1V, et Pollux, une étoile de type K0IIIb, symbolisent les deux héros grecs qui ont tenu compagnie à Jason lors de ses périples sur le réputé navire de guerre grec, l'Argo. La constellation des Gémeaux fait également partie des 13 constellations du zodiaque. En se dirigeant plus à l'est le long de l'écliptique, nous trouvons le Cancer, une constellation de faible luminosité. Ce crabe aurait été envoyé par la déesse Héra afin de distraire Hercule pendant son combat contre Hydre. Bien qu'Hercule ait été en mesure d'écraser le crabe de son pied, Héra a récompensé Cancer de ses efforts courageux, quoique vains, en le plaçant dans le ciel. Juste au-dessus d'Orion et tout droit à partir de notre point de vue se trouve la constellation du Cocher et sa brillante étoile Capella. De type G5III, elle occupe le 6e rang des étoiles les plus brillantes et se présente sous une belle couleur orangée.

C'est ainsi que s'achève notre découverte du ciel hivernal...

Télécharger l'applet Flash