Assurer la sécurité des collectivités avec une application mobile qui utilise des images de RADARSAT-2

Dans les collectivités du Nord, il faut pouvoir se déplacer sur la glace en toute sécurité – une particularité culturelle, mais surtout une question de survie. (Source : Polar View.)

Au Canada, dans les collectivités isolées du Nord, il peut être difficile d'aller d'un endroit à l'autre. Une nouvelle application mobile testée à Clyde River, au Nunavut, pourrait aider à rendre plus sûrs les déplacements sur la glace et à protéger les Inuits lors de leurs expéditions de chasse et pêche.

Cette nouvelle application, du nom de « Safer Travel on Ice », intègre plusieurs sources d'information, dont des images des satellites RADARSAT-2 et Sentinel-1, sans oublier les observations des utilisateurs mêmes.

Soutenue par l'Agence spatiale canadienne, l'application est en cours de développement par Polar View (disponible en anglais seulement), une organisation qui a compilé des données sur la lisière de la banquise acquises par des satellites d'observation de la Terre depuis près de 15 ans.

Tous les jours, l'application produit une carte à jour de la lisière de la banquise. Cette carte est particulièrement importante au printemps et à l'automne quand les conditions de la glace sont susceptibles de changer rapidement. Lorsqu'un utilisateur se connecte à un réseau, l'application télécharge la version la plus récente de la carte : il peut alors savoir où se trouve la lisière de la banquise à ce moment-là. Il est aussi possible, là où la bande passante est restreinte, d'utiliser l'application en mode déconnecté après que la carte ait été téléchargée.

Grâce à cette application mobile, il est plus facile pour les résidents de se déplacer en toute sécurité sur la glace des rivières, des lacs et de l'océan. Il s'agit là de la méthode de l'avenir pour intégrer plusieurs sources de données et les rendre accessibles par les habitants des collectivités éloignées.

Il est essentiel de disposer en temps réel de données exactes sur l'épaisseur de la glace si l'on veut réduire les risques de sécurité dans les collectivités du Nord, où la population doit déjà faire face à l'accélération des effets des changements climatiques. (Source : Polar View.)

L'application Safer Travel on Ice pourrait aussi aider les équipes d'intervention en cas d'urgence ainsi que les organisateurs de voyages, qui éviteraient les zones dangereuses pour diminuer les risques pour les touristes.

Un outil pour ceux qui sont le plus touchés par les changements climatiques

Les collectivités du Nord sont aux premières loges des changements climatiques. La région polaire se réchauffe deux fois plus vite que certaines autres parties du monde, à cause de ce qu'on appelle l'« amplification arctique ».

Dans un tel environnement en évolution constante, il peut être périlleux de se fier uniquement aux connaissances traditionnelles sur les parcours de chasse et pêche.

En 2013, un groupe de 31 personnes en détresse, dont 16 chasseurs inuits, ont dû être rescapées par l'Aviation royale canadienne et la Gendarmerie royale du Canada. Non seulement l'opération de sauvetage aurait pu être catastrophique, mais elle a coûté 2,7 millions de dollars aux contribuables.

En fournissant directement dans le téléphone intelligent des utilisateurs des informations à jour sur les conditions de la glace, toujours changeantes, l'application Safer Travel on Ice peut aider à prévenir que tels incidents se reproduisent.

Poursuivez l'exploration

Date de modification :